Accueil Bienvenue sur le site du Collectif 51 de sauvegarde de la Sécurité Sociale La Sécu en danger
 

Une école pour apprendre à diviser et soustraire !

Mais si ça existe !
samedi 23 avril 2005.


L’Ecole de la Sécurité Sociale va former à la "maîtrise des dépenses".

L’Ecole Nationale Supérieure de la Sécurité Sociale (EN3S) a annoncé qu’elle inaugurait un nouveau parcours de formation, intitulé "gestion du risque", destiné à "enseigner aux futurs dirigeants des Caisses, la maîtrise des dépenses de santé".

"L’enjeu est de taille si l’on en croit les chiffres du déficit 2004 de l’Assurance Maladie, qui a atteint 11,64 milliars d’€, explique l’EN3S, basée à Saint-Etienne (Loire), dans un communiqué.

"Dans ce contexte de dérapage des dépenses de santé, la grande école des futurs managers de la +Sécu>+ a souhaité s’impliquer dans la régulation des dépenses en formant davantage ses élèves à la nouvelle donne, découlant de la réforme de l’Assurance Maladie", poursuit l’EN3S.

Sur les 1 200 heures de formation dispensées aux élèves, le parcours "gestion du risque" en compte 270.

Selon l’EN3S, le parcours s’articule autour de " l’analyse du contexte et des enjeux, des missions des caisses en matière de déclinaison des politiques nationales de santé, de prévention, de contôle et de collecte des informations " ainsi que de " la présentation des outils et méthodes de communication et de négociations ".

Fondée en 1960, l’EN3S forme chaque année, 80 " futurs managers des caisses, pour décliner localement, les politiques sociales et sanitaires décidées par les pouvoirs publics ". ( AFP, le 19 avril 2005 .)

(NDLR) On pourrait se demander pourquoi on va leur apprendre les différentes méthodes de communication et de négociations puisque de toute façon, ils seront chargés d’appliquer "localement, les politiques sociales et sanitaires décidées par les pouvoirs publics"

Il est vrai que : côté "communication et négociation", les pouvoirs publics savent comment faire...pour ne rien entendre !



Forum de l'article