Accueil Bienvenue sur le site du Collectif 51 de sauvegarde de la Sécurité Sociale La Sécu en danger
 

"L’affaire de tous" les réformes des systèmes de santé ?

Il n’y a qu’avec les usagers que les gouvernements ne négocient pas !
mercredi 20 juillet 2005.


ALLEMAGNE.

Un contentieux entre les pharmaciens et la Ministre de la Santé Ulla Schmidt, vient de se terminer par un compromis.

L’affaire portait sur le montant que les Caisses d’Assurance Maladie devaient (globalement) rétrocéder aux pharmaciens, suite à la réforme de l’Assurance Maladie.

La réforme devait, en effet, occasionner une baisse du chiffre d’affaires sur les prescriptions, en raison notamment d’un dispositif favorisant la prescription de petites boites de médicaments plutôt que de grandes boîtes.

Auparavant, les pharmaciens gagnaient davantage sur les grands formats, alors que maintenant le tarif payé par les caisses est fixe : 8,10 €, quel que soit le format.

Un système de compensation devait intervenir en faveur des caisses si les pharmacies avaient vendu plus de petits formats que de grands, pour faire du chiffre. En réalité, le "manque à gagner" s’est révélé du côté des pharmaciens, qui ont réclamé 390 millions d’€ de compensations aux caisses.

Ce renversement de situation, selon les experts, n’a pas été prévu dans le texte de la réforme. Une erreur dont la Ministre se défend.

Quoi qu’il en soit, Ulla Schmidt a négocié avec les pharmaciens, un règlement qui apportera à la profession une compensation de 37 millions d’€. La Ministre a proposé que le rabais, concédé aux caisses par les pharmacies sur le prix de chaque boîte, soit abaissé à 1,85 € au lieu de 2 €, jusqu’à la fin de l’année. De 2006 à 2008, le rabais sera fixe et maintenu à 2 €.



Forum de l'article