Accueil Bienvenue sur le site du Collectif 51 de sauvegarde de la Sécurité Sociale La Sécu en danger
 

PLAN DE SANTE MENTALE...

Le Centre Hospitalier du Rouvray invité à s’adresser directement au Ministère !
lundi 25 juillet 2005.


Le Conseil d’Administration du premier hôpital psychiatrique de France, le Centre Hospitalier du Rouvray (CHR) a rejeté, vendredi 24 juin, le budget 2005, alloué par l’Agence Régionale d’Hospitalisation (ARH).

Cette décision intervient quelques jours après que le Conseil d’Administration du CHU de Rouen ait, à l’identique, rejeté son budget annuel. Le fonctionnement du CHR, comme celui du CHU ne sont pas remis en cause, mais ils devront se limiter aux moyens arrêtés par l’ARH.

"Nous avons été félicités par l’ARH pour la gestion du Centre et pour la qualité de son projet d’établissement, mais nous avons dû nous contenter de ces félicitations, une illustration de la tension, extrême rencontrée dans les hôpitaux publics", a résumé M. Yvon Robert, Président du Conseil d’Administration du CHR (1600 salariés)et vice-Président du Conseil général de Seine-Maritime.

Le budget attendu était de 105 M€. Il sera arrêté par l’ARH à hauteur de 85 M€ (80% des dépenses en charges du personnel).

Quid du Plan Santé Mentale promis par le Ministre de la Santé, (Philippe Douste-Blazy), après le drame de Pau ?

..."Nous travaillons dans l’urgence. Le manque de personnel ne permet plus d’assurer les services dans les structures extérieures au CHR, en milieu ouvert, l’une des grandes avancées de la psychiatrie", poursuit J.C. Laumonier (administrateur CGT).

..."Des économies sont imposées partout, y compris sur les médicaments et la nourriture"... L’ARH n’a pas non plus laissé aux administrateurs du CHR une quelconque perspective de rattrapage et , à bout d’arguments, "l’ARH nous a suggéré de nous adresser directement au Ministère" concluait jeudi M. Robert.



Forum de l'article