Accueil Bienvenue sur le site du Collectif 51 de sauvegarde de la Sécurité Sociale C’est pas normal !
 

ARRIVER ET PARTIR EN URGENCE

Communiqué de presse de SUD SANTE SOCIAUX (44)
vendredi 27 octobre 2006.


26/10/06.

Le syndicat SUD santé sociaux 44 dénonce énergiquement les conditions et la reconduite vers les Pays-Bas d’une femme congolaise et de son enfant de 6 ans en fin de semaine dernière à Nantes.

Nous avons la certitude que si Nicole Masese a franchi la porte des urgences du CHU de Nantes, c’est pour être soignée et repartir librement à son hôtel à l’issue des soins avec l’accord de l’interne de garde.

Le syndicat SUD santé sociaux 44 dénonce l’attitude de la Direction Générale du CHU qui a couvert la divulgation de l’heure de départ des urgences de cette patiente.

Au CHU de Nantes, comme dans beaucoup d’établissements de soins en France, la solidarité soignante à l’égard des personnes en difficulté est une réalité.

La prévention est au cœur de nos métiers. Nous ne sommes ni auxiliaires de police ni délateurs.

De plus, la méthode qui consiste à mettre à profit la maladie et l’hospitalisation de personnes en difficulté est particulièrement choquante et intolérable.

SUD Santé Sociaux 44 ne cautionnera jamais un système de santé qui collabore à l’expulsion de personnes sans droits ni toit.

SUD Santé sociaux 44 s’associera aux initiatives du Collectif Enfants Etrangers Citoyens Solidaires (RESF 44).

-  Pour SUD santé sociaux 44.
-  Pascal BRAUD.
-  Secrétaire adjoint chargé de la Fonction Publique.
-  06 80 12 77 20.



Forum de l'article