Accueil Bienvenue sur le site du Collectif 51 de sauvegarde de la Sécurité Sociale Nos actions
 
EPSM de l’agglomération lilloise.

LE MINISTRE DE LA SANTE A LILLE POUR L’INAUGURATION DE L’HÔPITAL HURIEZ :

"L’intersyndicale : "Soyons décidés et mobilisés !"
mardi 12 décembre 2006.


CFDT - CGT - FO - SUD - UNSA et comité de grève

EPSM de l’agglomération Lilloise. 193, Avenue du Gal Leclerc 59350 St André.

Exigeons le respect et la sécurisation des accords RTT,

l’arrêt des plans d’économie.

Ensemble défendons la santé et l’hôpital public !

Après 3 mois de conflit continu depuis septembre, alors que nous sommes en grève reconductible depuis le 17 novembre, après les manifestations du 23, du 30 novembre et du 7 décembre à Lille les personnels des 5 hôpitaux et cliniques des 70 structures présentes sur près de 40 communes de l’agglomération Lilloise seront à nouveau mobilisés pour :

-   le recrutement immédiat des postes vacants et l’octroi de mensualités de remplacement,
-   l’arrêt du plan d’économie, des crédits pour l’année 2006 et des crédits pour rattraper les inégalités territoriales de santé dont ils sont victimes (3 millions d’€),
-   le respect de leur accord RTT signé en 2002 après 55 jours de grève,
-   la transparence totale et la participation des personnels à la discussion sur la restructuration de la psychiatrie lilloise, et une série de revendications locales,
-   Un plan d’urgence en matière de santé pour la région Nord Pas de Calais qui supprime la profonde inégalité de santé avec 8 % de moyens en moins en matière de moyens humains, pour 20 à 30 % de maladies en plus.

A l’EPSM AL la Direction est restée totalement sourde aux revendications,a refusé toute négociation et l’offre de médiation des élus régionaux !

La Direction a fait échec à toute négociation. Le 30 novembre elle a refusé de négocier sur 4 des 5 points proposés par l’intersyndicale : Hygiène sécurité, Conditions de travail, avenir de l’établissement, dialogue social.

L’intersyndicale s’adresse à tous les élus de la région, à toutes les organisations syndicales, associatives, de patients :

Avec nous, défendez le Service Public de santé face à l’étranglement budgétaire des hôpitaux, défendez la qualité des soins !

Tous(tes) à la Manifestation le 15 décembre 10 h 30 M° CHR- Oscar lambret.

Un préavis régional de grève est déposé pour les personnels sanitaires et sociaux.

Toutes les organisations Syndicales de l’EPSM AL CFDT - CGT - FO - SUD - UNSA

Lille le 11 décembre 2006 .

Actions du 11 au 21 décembre 2006 :

Après les assemblées générales du 11 décembre, face à l’obstination de la Direction et à son refus de négocier, il a été décidé de 4 temps forts d’ici les vacances :

-  1. Consultation à bulletin secret de tous les personnels le jeudi 14 décembre : Pour ou Contre les propositions de la Direction !
-  2. Manifestation pour accueillir le ministre le Vendredi 15 décembre , rendez vous 10 h 30 M° CHR-Oscar Lambret :

L’intersyndicale écrit immédiatement au Ministre de la Santé pour lui demander un rendez vous, nous demandons au personnel la mobilisation la plus importante possible, les médias seront là , il est important de montrer la puissance de notre mouvement.

-  3. Lundi 18 décembre rassemblement au CTE à 9 h :

La Direction prétend une fois de plus passer en force son projet RTT, en proposant de supprimer outre les 8 REC, les 2 fériés, les 2 jours variables pour ceux d’entre nous qui effectuent entre 10 et 19 fériés, ou dimanches , plus 1 jour férié .. Ces 20 jours, c’est non seulement la remise en cause d’un accord, c’est une arnaque !

La direction a annoncé de plus par voie de note de service qu’elle ne prendrait en charge les frais médicaux pour accident du travail et maladie professionnelle qu’a hauteur de la base du remboursement de sécurité sociale. La différence sera à la charge des agents au mépris de tous les textes réglementaires. Raison supplémentaire de se mobiliser !

-  4. Jeudi 21 décembre rassemblement au conseil d’Administration à 9 h :

Il s’agit pour nous de demander aux élus, aux associations familiales, au corps médical de se positionner, de dénoncer le mépris dont ont fait l’objet les élus de la population et les instances de l’établissement. C’est par une pleine page de la voix du Nord que la Direction a annoncé comme acquise la délocalisation sur Saint Philibert et St Antoine avant délibération de toutes les instances, avant le débat du contrat d’objectif.

Toutes les organisations Syndicales de l’EPSM AL CFDT - CGT - FO - SUD - UNSA

Lille le 11 décembre 2006.

-à.
-  Monsieur Xavier Bertrand.
-  Ministre de la Santé.
-  Ministère de la Santé et des Solidarités.
-  8, avenue de Ségur. 75350 Paris 07 SP.

Monsieur le Ministre,

Nous sollicitons, à l’occasion de votre déplacement à Lille le 15 décembre prochain, une audience de l’intersyndicale CFDT- CGT - FO - SUD - UNSA.

Après 3 mois de conflit continu depuis septembre, alors que nous sommes en grève reconductible depuis le 17 novembre, après les manifestations du 23, du 30 novembre et du 7 décembre à Lille les personnels des 5 hôpitaux et cliniques des 70 structures présentes sur près de 40 communes de l’agglomération Lilloise sont mobilisés pour :

-   le recrutement immédiat des postes vacants et l’octroi de mensualités de remplacement,
-   l’arrêt du plan d’économie, des crédits pour l’année 2006 et des crédits pour rattraper les inégalités territoriales de santé dont ils sont victimes (3 millions d’€),
-   le respect de leur accord RTT signé en 2002 après 55 jours de grève,
-   la transparence totale et la participation des personnels à la discussion sur la restructuration de la psychiatrie lilloise, et une série de revendications locales,
-   Un plan d’urgence en matière de santé pour la région Nord Pas de Calais qui supprime la profonde inégalité de santé avec 8 % de moyens en moins en matière de moyens humains, pour 20 à 30 % de maladies en plus.

La Direction refuse toujours toute négociation sur l’ensemble des points de revendications. Elle a refusé une offre de table ronde sous l’égide du Conseil Régional. Elle annonce par voie de presse avant toute réunion d’instances une restructuration majeure de l’établissement avec des conséquences sociales lourdes. Les questions soulevées par les organisations syndicales ne trouvent pas de réponses depuis de longues années.

Convaincus que seule une intervention au plus haut niveau peut permettre de trouver les voies d’un apaisement et d’un dialogue renouvelé, nous espérons que vous accepterez cette entrevue.

Dans l’attente de votre réponse, nous vous prions de bien vouloir accepter Monsieur le Ministre de la Santé et des Solidarités, l’expression de nos sincères salutations.

-  Pour tout contact sur ce point Nieddu Vladimir
-  06 03 40 30 79 ou 03 20 63 76 37 fax : 03 20 63 67 86.



Forum de l'article