Accueil Bienvenue sur le site du Collectif 51 de sauvegarde de la Sécurité Sociale
 

Il ne boit pas, il ne fume pas, il n’écoute pas, mais il casse ! (et nous, on trinque)

La réforme de l’Assurance maladie est engagée.
samedi 1er janvier 2005.


Dans "La lettre d’information de la réforme", P. Douste-Blazy nous dit : "La réforme de l’Assurance Maladie est engagée, elle suit la feuille de route que nous nous étions fixée cet été pour sauver notre système de santé..."

"D’ores et déjà, une grande partie des décrets d’application de la loi de juillet a été publiée. Parallèlement, la concertation avec les principaux intervenants du secteur a été engagée, et dans la plupart des cas a déjà abouti..."

Et en effet, une dépêche de l’AFP nous informe :

Fermeture de la maternité et de la chirurgie dans un hôpital rural d’Alsace.

"Les services de chirurgie et de maternité de l’hôpital privé du Neuenberg, un établissement de proximité situé en milieu rural à Ingwiller (Bas-Rhin), fermeront samedi 1er janvier 2005, du fait d’un changement de propriétaire, a-t-on appris jeudi auprès de l’Agence Régionale d’Hospitalisation (ARH).

"Nous avons dû tirer les conséquences du licentciement, annoncé il y a quelques semaines, du gynécologue, des chirurgiens et de l’anesthésiste de cet établissement : faute de ces médecins, les 23 lits de chirurgie et le service de la maternité doivent fermer", a expliqué à l’AFP, le directeur de l’ARH de Strasbourg, André Aoun.

Le sort de l’hôpital d’Ingwiller avait suscité une forte mobilisation dans la population de cette région rurale située à une cinquantaine de Km au nord-ouest de Strasbourg. Une manifestation avait rassemblée plus de 1 000 personnes à Ingwiller en février.

"Désormais, les parturientes* seront à une demi-heure de route de la maternité la plus proche, à Saverne ou Hagueneau", s’est insurgé jeudi Frédéric Karas, membre de l’Association de Défense de l’hôpital, qui s’est déclaré "indigné".

Le licenciement des praticiens fait suite à la reprise de l’établissement, à compter du 1er janvier 2005, par le Diaconat de Mulhouse, une fondation privée protestante à but non lucratif qui a racheté l’hôpital à une autre structure associative protestante après que celui-ci eut été placé en redressement judiciaire en janvier 2004.

Le repreneur entend conserver la maison de retraite et une unité de soins non urgent, mais avait annoncé dès octobre qu’il ne reprendrait pas les activités de chirurgie et de maternité. "Seules 19 naissances étaient programées au Neuenberg en janvier 2005", a souligné M. Aoun.

*parturientes : femmes qui accouchent (NDR)

(AFP le 30/12/2004)

Et pour finir sa "Lettre d’information" P. Douste-Blasy nous dit :

"...Nous mettons en place des dispositions qui permettront de mesurer son efficacité et nous prenons l’engagement de vous tenir régulièrement informés des résultats obtenus".

Et c’est signé : P.Douste-Blazy, Ministre des Solidarités, de la Santé et de la Famille,

et

Xavier Bertrant, Secrétaire d’Etat à l’Assurance Maladie.



Forum de l'article