Accueil Bienvenue sur le site du Collectif 51 de sauvegarde de la Sécurité Sociale La Sécu en danger
 

Symbolique la multiplication des euros ?

C’est M. Xavier Bertrand qui nous le dit alors ... !
dimanche 30 janvier 2005.


"La santé n’a pas de prix, mais elle a un coût" insiste le Sécrétaire d’Etat à l’Assurance Maladie.

Oui, çà on le sait, la France "d’en haut" nous le rabâche, à chaque fois qu’elle dévoile une des facettes de "sa réforme".

Ainsi, au début, on nous disait, qu’on aurait juste un petit euro à donner pour boucher le gros trou de la Sécu.

D’ailleurs M. Bertrand nous prend tellement pour des abrutis qu’il croit devoir ajouter, après avoir énuméré tout ce qui va nous coûter "un petit euro de plus", que cela ne fera que "quelques dizaines de centimes par mois" Même que la Sécu nous enverra la facture en fin d’année pour nous souhaiter un joyeux Noël

Même que, pour les longues maladies, il met un plafond à 50 euros par an.

50 divisé par 12 = ??? M. Bertrand ? Vous avez dit centimes... ? Va falloir réviser les maths !

A notre tour de poser une "colle".

Combien coûte à la Sécu, le séjour d’un "dirigeant français des Caisses de protection sociale" qui "serait" allé 6 jours à Pékin, (sachant que le 1er jour de "travail" commence à 16h30, que le dernier jour est en quartier libre) et que pour 180 "représentants français", l’ardoise s’élève à 700 000 euros !

Ce n’est pas un secret, on en a parlé dans la presse !

Vous n’avez pas eu peur que les hospitaliers rigolent au nez de votre supérieur hiérarchique, jeudi quand il s’est pointé avec son "cadeau" de 150 M€ sur 10 ans ?

Symboliquement

On pourrait faire une comparaison entre ce que vous gaspillez et ce que vous nous facturez.

Après cela vous allez essayer de nous convaincre qu’il fallait limiter l’ouverture de la maison médicale inaugurée il y a un an parce qu’elle revient trop cher !

"J’voudrais bien, ouin ouin ouin !!! Mais j’peux point ouin ouin ouin... !

Remarquez, puisqu’il y a une présidente de confédération de syndicats...qui dit que "tout ce qui compte, c’est que les gens soient bien soignés"... Mais, j’y pense... ! Elle parlait peut-être des "touristes" qui sont allés à Pékin pour expliquer comment on nous "soigne" en France !

Au fait, c’est quand la prochaine Assemblée générale de l’association internationale de sécurité sociale (comme à Pékin, parce que j’ai un peu de temps là !



Forum de l'article