Archives pour la catégorie «Découverte»

Les nombres sont partout…

Galilée disait «Le soleil, avec toutes ces planètes qui gravitent sous sa gouverne, prend encore le temps de mûrir une grappe de raisin, comme s’il n’y avait rien de plus important.», pour quelle raison ? peut être parce que le soleil comme la grappe de raison font partie d’un tout auquel ils obéissent tout deux et qui à pour unique langage, le langage des nombres.
La beauté des nombres c’est ce qui rend cette vie désirable, si les nombres perdaient leur magie assurément notre monde cesserait d’être désirable.
Ecoutez la musique de l’univers, inspirez vous de sa mélodie et vibrez devant l’indicible.

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Magnifique poème de Fredéric Sodar.

revolution-de-1830-combat-devant-l-hotel-de-ville-280718301

Notre droit , notre devoir ,

Inoculer le précieux nectar ,
Portant en son cœur le Partage ,
Ô salvatrice révolution sociale ,
Tel est notre droit , notre devoir .

Semer grains d’Égalité,
Portant en ses veines la Liberté ,
Ô bénéfiques ferments de la Raison ,
Tel est notre droit , notre devoir.

Transporter de hauts sentiments humains ,
Portant en leurs âmes la fin de la Faim !
Ô assoiffés de Justice et de vie ,
Tel est notre droit , notre devoir !

Ô peuple éclairé de Liberté ,
Lèves-toi des moindres recoins habités !
De par les terres , les mers et les montagnes ,
Transporte le message à nos entourages !

Qu’alors se tiennent debouts nos espoirs ,
Que richesse et gratuité naturelles ,
L’emportent , telle la rumeur dans nos têtes,
Que Libération devienne notre devoir !

Plus d’argent et plus d’État ,
Nous saurons nous en passer !
Plus de profits , plus de prédation,
Mais convivialité !
Plus de guerres et de menteurs ,
Nous vivrons sans religion et sans nationalisme
Sans capital dans la coopération et la diversité .
Plus de César , de chef et de tribuns ,
Mutuellement nous vivrons sans sauveur suprême .
Qu’enfin advienne la Révolution sociale .

Frédéric Sodar (militant de la CNT)

Apprenez la liberté.

georges-bernanos1En 1945, l’écrivain français Georges Bernanos dénonçait l’accoutumance à la surveillance, il y voyait un recul des libertés face à la menace totalitaire du « Moloch technique » au service du contrôle social : « L’idée qu’un citoyen, qui n’a jamais eu affaire à la Justice de son pays, devrait rester parfaitement libre de dissimuler son identité à qui il lui plaît, pour des motifs dont il est seul juge, ou simplement pour son plaisir, que toute indiscrétion d’un policier sur ce chapitre ne saurait être tolérée sans les raisons les plus graves, cette idée ne vient plus à l’esprit de personne. Le jour n’est pas loin peut-être où il nous semblera aussi naturel de laisser notre clef dans la serrure, afin que la police puisse entrer chez nous nuit et jour, que d’ouvrir notre portefeuille à toute réquisition. Et lorsque l’État jugera plus pratique, afin d’épargner le temps de ses innombrables contrôleurs, de nous imposer une marque extérieure, pourquoi hésiterions-nous à nous laisser marquer au fer, à la joue ou à la fesse, comme le bétail ? L’épuration des Mal-Pensants, si chère aux régimes totalitaires, en serait grandement facilitée. »

A méditer.

Vous trouverez des sentences fameuses sur la liberté ICI

la sonnerie du réveil, première humiliation de la journée.

Regardez ce film d’animation, c’est excellent.
C’est un studio Japonais qui fait ça.

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Chômeurs : Laissez le travail à ceux qu’aiment ça !

225679483

La crise à du bon parfois : moins de consommation, moins de pollution et des gens qui s’arrêtent un instant pour se poser les bonnes questions.
Des questions hautement subversives du style :

  • Pourquoi accepter cette vie ?
  • Où je vais comme ça ?
  • Une autre façon de vivre est elle souhaitable ou seulement possible ?
  • Quelle place doit avoir le travail dans ma vie ?
  • Mon travail a t’il du sens ?
  • Ce travail est-il nécessaire à mon bonheur ?

Ces questions essentielles nous avons renoncé à nous les poser.
Vous n’en avez pas marre de voir tous les matins dans le bus les mêmes tronches d’enterrement ?
Personne ne veut de cette vie et pourtant nous nous accrochons à cette pauvre vie, car nous n’avons que ça, c’est du moins ce que nous croyons ou ce qu’on cherche à nous faire croire.
Pourquoi acceptons-nous de vivre ainsi ?
Nos existences sont absurdes et rares sont ceux qui peuvent se vanter d’avoir une vie qui a du sens…
Nous nous agitons comme des mouches dans un bocal, mais nous ne mesurons pas à quel point la vie qu’on nous impose est abjecte.
Tiens j’ai appris que le gouvernement souhaite proposer un service de garde d’enfant aux femmes au chômage pour les inciter à accepter des offres d’emploi, en clair ce gouvernement de merde considère que le temps qu’une femme ou un père passe avec son enfant est une perte de temps qu’il convient d’éliminer…
On va donc payer des inconnus pour s’occuper de votre enfant au lieu de vous aider à vous occuper de lui par l’octroi d’une allocation par exemple… et tout ça pour quoi ? pour vous obliger à accepter un boulot de merde sous-payé.
Le comble serait qu’une femme renonce à s’occuper de son enfant pour bosser dans une de ces crèches à s’occuper des enfants d’autres femmes obligées elles aussi à renoncer à leurs enfants pour aller bosser dans des crèches à la con…
Cette société de merde marche vraiment sur la tête !
Voici un article du Los Angeles Times sur des chômeurs qui sont très contents d’être au chômage.

Chômeurs et heureux de l’être

Perdre son emploi n’est pas toujours synonyme de tragédie. De plus en plus de jeunes Américains en profitent pour prendre du bon temps. Bienvenue dans l’ère du funemployment.
18.06.2009 | Kimi Yoshino

Michael Van Gorkom a été licencié par Yahoo ! fin avril. Il n’a pas paniqué. Il ne s’est pas précipité chez un psy. Au lieu de cela, cet homme de 33 ans, qui vit à Santa Monica, a découvert qu’être au chômage « peut avoir de bons côtés ». Tandis que des millions d’Américains cherchent désespérément un emploi pour échapper aux expulsions et à la faillite [personnelle], d’autres trouvent que la crise économique a du bon. Ces chômeurs heureux sont généralement des célibataires âgés de 20 à 40 ans. Certains ont été licenciés. D’autres ont démissionné, attirés par des plans de départ volontaire avantageux. Maintenus à flot par leurs indemnités, leurs économies, leurs allocations chômage ou leurs parents, ces chômeurs-là ne passent pas leurs journées à écumer les offres d’emploi. Ils en profitent pour voyager. Ils retournent à leurs chères études ou font du volontariat à la soupe populaire de leur quartier. Et au moins jusqu’à l’assèchement de leur compte en banque, ils se satisfont de vivre au jour le jour. Poursuivre la lecture de «Chômeurs : Laissez le travail à ceux qu’aiment ça !»

Tu veux faire police ? passe ton Bac d’abord !

bac-asnieres

Petit florilège du bêtisier du Bac.
Attention c’est du lourd, du massif.
La police va recruter cette année…

  1. Le génie de la Renaissance italienne : Mickey l’ange.
  2. Le dieu Horus a une tête de faux con.
  3. En -52 César a complètement la Gaule.
  4. Jean Moulin fut, lui aussi, victime de la barbie nazie.
  5. La médecine préventive soigne la maladie en amont ; la médecine curative en avalant.
  6. Les Allemands nous ont attaqués en traversant les Pyrénées à Grenoble.
  7. Les continents dérivent, peinards.
  8. Les françaises sont de plus en plus intéressées par leur arbre gynécologique.
  9. Lénine et Stallone.
  10. En 1934, Citroën révolutionne la construction automobile en sortant la traction a vent.
  11. L’indice de fécondité doit être égal à deux pour assurer le renouvellement des générations parce qu’il faut être deux pour faire un enfant. On peut s’y mettre à trois ou quatre mais deux suffisent.

L’interview de Julien Coupat.

29397_29370_29248_29087_coupat-une

Voici un texte trés intéressant, une reflexion sur la liberté.
Nous nous croyions libre parce que nous pouvons choisir entre 10 marques de margarine mais que vaut notre liberté quand le pouvoir peut en disposer avec autant de désinvolture en incarcérant n’importe lequel d’entre nous ?
L’affaire de Tarnac c’est le pouvoir mis à nu, dans sa laideur mais aussi sa petitesse car en dépit de ses contorsions il ne parviendra pas à nous faire taire.
Bravo à Julien Coupat pour ce texte remarquable.
Je n’aurais qu’une seule réserve : pourquoi un telle sortie, caché dans un coffre comme un voleur ? j’ai trouvé que ça manquait de panache.
Il faillait sortir et aller parler à la presse, leur dire « me voici et je vais parler », voilà ce qu’il aurait fallut faire.

Julien Coupat : « La prolongation de ma détention est une petite vengeance »

Voici les réponses aux questions que nous avons posées par écrit à Julien Coupat. Mis en examen le 15 novembre 2008 pour « terrorisme » avec huit autres personnes interpellées à Tarnac (Corrèze) et Paris, il est soupçonné d’avoir saboté des caténaires SNCF. Il est le dernier à être toujours incarcéré. (Il a demandé à ce que certains mots soient en italique).

Comment vivez-vous votre détention ?

Très bien merci. Tractions, course à pied, lecture.

Pouvez-nous nous rappeler les circonstances de votre arrestation ?

Une bande de jeunes cagoulés et armés jusqu’aux dents s’est introduite chez nous par effraction. Ils nous ont menacés, menottés, et emmenés non sans avoir préalablement tout fracassé. Ils nous ont enlevés à bord de puissants bolides roulant à plus de 170 km/h en moyenne sur les autoroutes. Dans leurs conversations, revenait souvent un certain M. Marion [ancien patron de la police antiterroriste] dont les exploits virils les amusaient beaucoup comme celui consistant à gifler dans la bonne humeur un de ses collègues au beau milieu d’un pot de départ. Ils nous ont séquestrés pendant quatre jours dans une de leurs « prisons du peuple » en nous assommant de questions où l’absurde le disputait à l’obscène. Poursuivre la lecture de «L’interview de Julien Coupat.»

Escroc africain épisode 2

L’escroc avec lequel je suis en contact n’a pas perdu de temps.
Il veut tout savoir : n° de fax, profession, adresse, nombre d’enfants etc…
Il va être servi :)
Il a je dois dire des arguments convainquants… (admirez la photo). 

Message de l’escroc :

Bonjour tres cher

Je suis tres heureuse de vous relire ce matin et vous ne pouvez imaginer la joie que je ressents car c’est apres des jours de jeûnes et de priere que le bon Dieu m’a diriger vers vous et je voix qu’il ne m’a pas abaonné car vous êtes l’homme de ma situation. Poursuivre la lecture de «Escroc africain épisode 2»

Petits délices avec un escroc africain.

Qui n’a pas reçu dans sa boite mail des messages promettant monts et merveille, en général on vous propose de servir d’intermédiaire pour transférer des fonds d’une banque Africaine vers l’Europe, la trame est toujours la même, l’auteur se présente comme un proche d’un dignitaire Africain assassiné au cours d’un coup d’État ou mort des suites d’une terrible maladie, l’immense fortune est bloquée sur un compte et ce bienfaiteur de l’humanité veut partager avec vous cet argent, oui avec VOUS et personne d’autre, vous êtes la seule personnes en ce bas monde qui aurez cette immense chance, ce privilège.
C’est sûr il vous a choisi, c’est vous et personne d’autre.
Quelle chance !
Si vous répondez (à éviter !!!) et que vous vous laissez embobiner, vous vous retrouverez trés vite en slip, délesté dans le meilleur des cas de quelques centaines d’euros, mais ça peut aller beaucoup plus loin, très loin même (on raconte que des gens y auraient perdu la vie…).
Plus sérieusement, il s’agit bien évidemment d’une arnaque bien connue, appelée fraude 419 du numéro du Code pénal nigérian la réprimant.
En général je reçois dans les 30 à 40 messages de ce type par semaine, tous vont à la poubelle bien entendu sauf cette fois, j’ai décidé de répondre et de me foutre un peu de la gueule de mon ami l’escroc.
Je dis « mon ami » car dans le fond je ne lui en veux pas, c’est probablement un malheureux des faubourgs de Konakri ou de Lagos qui essaie de survivre, j’aimerais juste que sa survie ne se fasse pas aux dépends de la mienne.
Je placerai sur le blog nos échanges de mail successifs.
Je ne sais pas ce que ça va donner, je suis en pleine improvisation alors si vous avez des idées pour m’aider à me foutre gentillement de sa gueule, faites-m’en part et soyez créatifs.
Voici les 4 premiers échanges :)

1er message :

Très Cher, Bonjour 

Mon nom est Claudine XXXXXX la Fille unique de mes défunts parents M. et Mme Sylvestre XXXXX. Mon père était un digne opérateur économique qui exerçait Poursuivre la lecture de «Petits délices avec un escroc africain.»

Commandanté Ché Guevara : Un combat , Un Homme , Une légende.

medium-443px-che1

Un article trés intéressant sur Che Guevara, un homme d’exception.
Malgrès des zones d’ombre je ne retiendrai de la vie de cet homme que cette phrase mise en éxergue par Sidi Mohamed OULD DHAKER bloggeur et démocrate Mauritanien :
 » Soyez toujours capables de ressentir au plus profond de votre coeur n’importe quelle injustice commise contre n’importe qui, où que ce soit dans le monde. C’est la plus belle qualité d’un révolutionnaire.  » Che Guevara

Pourquoi tant d’engouement voire de dévotion à l’icône du Che, notamment le fameux portrait fait par Korda , de Che avec le béret et l’étoile rouge . Ce portrait tiré à des millions d’exemplaires symbolise aussi bien en Occident que dans les Pays du Sud, la résistance, le combat propre, l’abnégation.. Son effigie de héros populaire a acquis, depuis une quarantaine d’années, l’aura d’une icône. Quelque 20 millions de personnes, à travers le monde, posséderaient un tee-shirt à l’image du « rebelle éternel ».

Les années soixante dix virent, progressivement, s’installer la fin des illusions de millions de jeunes qui avaient cru changer le monde. C’était compter sans l’impérialisme américain et le goulag russe qui ne voulait pas entendre parler de perturbateurs.

On pense d’ailleurs, que le Che a été lâché par Castro sur ordre des soviétiques en l’occurrence de Kossyguine qui venait de conclure avec Lindon Johnson un pacte de « coexistence pacifique ».

Qui est vraiment Che Guevara ?

La suite sur le blog de Sidi Mohamed OULD DHAKER en cliquant ICI

une interview trés intéressante d’Amin Maalouf.

amin-maalouf

Amin Maalouf est un écrivain, journaliste franco-libanais, auteur de plusieurs livres.
Auteur du « Rocher de Tanios » (Prix Goncourt 1993) ou du passionnant « Les croisades vues par les Arabes » que j’ai dévoré il y a quelques années.
Écoutez cette interview qu’il a donnée à la radio suisse*, son regard sur notre monde est vraiment très intéressant.
Le regard d’un sage.

*Émission « Haute définition » de la RSR

 
icon for podpress  Standard Podcast: Play Now | Play in Popup

Global résistance sur France 4

global_resistance

C’est une nouvelle émission de France4 vraiment pas mal.
J’aime beaucoup le ton impertinent de la voix off.
Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un programme qui va à la rencontre d’activistes aux quatres coins du monde.
Pacifistes, écologistes, artistes, syndicalistes avec un point commun : changer ce monde qui tourne à l’envers.
J’ai bien aimé le reportage sur le mouvement Freegan, ces gens qui refusent la consommation et qui récupèrent tout dans les poubelles.
Voir leur site : http://freegan.info/
On peut visionner la dernière émission en ligne ici : http://www.france4.fr/global-resistance/
Une bonne émission qui donne des idées.

Facebouke, le reseau social qui t’aide a remplacer tes amis morts.

Elle est pas belle la vie ?
Merci qui ?
Merci facebouuuuke !

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup