Travailler tue.

sarko-esclavage-web

2 personnes meurent en moyenne chaque jour en travaillant…
Mourir pour gagner sa vie, quelle ironie !
Le travail est l’une des premières causes de mortalité dans le monde, une cause sous-estimée et ignorée et encore je ne parle que des morts directes et pas des maladies engendrées par le travail qui réduisent l’espérance de vie des gens et les tue petit à petit.
On trouve ça normal de voir mourir un mineur ou un maçon à 60 ans alors qu’un pharmacien qui meure à 60 ans ça ne passe pas… il est mort jeune, comme c’est triste…
Les morts des guerres soulèvent le coeur de ceux qui en ont un, ceux du SIDA ou de la pauvreté nous révoltent, mais rares sont les morts au travail qui nous inspirent de la révolte.
Pour quelle raison ? Simplement parce que le travail est l’une de nos vaches sacrées, un élément central dans notre société, une de nos aliénations les plus puissantes qui nous maintien, qui nous contrôle et dirige nos vies, peu y échappent et encore moins s’imaginent une vie en dehors du travail… un mal nécessaire me diront certains, une chose inévitable qu’il faut accepter tel quel…
Je n’en crois rien, dénoncer cette mortalité reviendrait à s’interroger sur le travail lui-même et sur ça nature souvent inhumaine et rétrograde.
Nous sommes imbibés de l’idéologie du travail, peu de personnes sont capable de s’émanciper de ce carcan idéologique alors remettre en cause le travail… Un tel saut, une telle audace paraissent inconcevables tant le travail occupe une place centrale dans notre société productiviste.
Nous programmons nos enfants dès le plus jeune âge à accepter de se lever tous les matins de leur unique vie pour servir un patron qui leur prendra leur énergie, leur santé et peut être même leurs vies et personne ne s’en émeu, car nous avons été nous aussi programmés.
Que d’aliénation, que de soumission, que de souffrance, que d’humiliation !
Non vraiment le travail ce n’est pas la santé.
Lisez ceci et signez la pétition ICI

Autres articles du site...

2 réponses à “Travailler tue.”


  • Ce que tu dis est juste – ce formatage – qui fait qu’une fois à la retraite , on a du mal à accepter cette nouvelle situation , le retrait justement (quand on un boulot qu’on aime et qui n’est pas trop dur évidement ) Ce n’est pas le travail en soi qui est mauvais , c’est l’esprit de Rendement , de Profit , qui cause tous ces malheurs ! Travailler c’est bon quand l’être Humain est respecté dans sa santé mentale et physique – Or , il l’est de moins en moins , se déshumanise (voir les suicides ) Ce n’est pas le travail qui tue , ce sont les conditions , les pressions , les chantages , les menaces , tout ce qu’on peut être amené à subir et qui est criminel !!! Pour la jouissance d’un petit groupe de nantis ! Il faudrait oui , une révolution intelligente je suis tout à fait d’accord avec toi .

  • En fait ce que je remets en cause c’est surtout le salariat.
    Le salariat implique la subordination à une logique économique et par voie de conséquence l’aliénation de l’homme.

Laisser un commentaire