Pot de terre vs pot de fer : 1- 0

Dans un précédent billet, j’évoquais les tensions entre les Amérindiens et le gouvernement du Pérou.
Ces affrontements ont fait plusieurs dizaines de mort.
À l’origine de cette situation : la décision du gouvernement d’exploiter les ressources de l’Amazonie.
On connait le scénario tristement banal :

  1. Le grand capital graisse la patte des dirigeants corrompus pour faire main basse sur les ressources d’un pays du tiers monde.
  2. Pour lutter contre sois disant la pauvreté les dirigeants corrompus annoncent avec démagogie qu’il faut exploiter les ressources de la forêt.
  3. On confie la mission à des multinationales étrangères.
  4. Les indigènes manifestent, on tire dans le tas, on en tue quelques centaines, tout le monde s’en fou et le calme revient…
  5. Les multinationales déboulent, coupent tous les arbres, forent, font sauter les montagnes, déversent toutes les saloperies imaginables dans les rivières, la faune sauvage déguste etc.
  6. Les autochtones sont peu à peu décimés par les maladies, le vacarme, la pollution, l’alcoolisme, les règlements de compte…
  7. Les sociétés pillent littéralement les ressources en quelques années et laissent un désert derrière elles.
  8. Et les habitants du pays se retrouvent aussi pauvres qu’au début.

Le scénario était écrit, le mauvais film allait se jouer mais la mobilisation internationale en a décidé autrement.
Tout le monde s’en fou ? Non pas cette fois !
Les événements viennent de s’accélérer : le premier ministre annonce sa démission et il propose l’abrogation des décrets contestés.
Bonne nouvelle.
Le répit durera combien de temps ?

Le Premier ministre annonce sa démission prochaine

Mardi 16 juin 2009

Le conflit au Pérou avec la minorité indienne va coûter son poste à Yehude Simon. Le Premier ministre démissionnera dans les prochaines semaines. Les troubles avaient coûté la vie à 34 personnes, selon le bilan officiel.

AFP - Le Premier ministre du Pérou Yehude Simon a annoncé mardi qu’il quitterait ses fonctions « dans quelques semaines », après avoir réglé la crise entre le gouvernement et la minorité indienne d’Amazonie et le retour complet au calme.

« Je vais partir, de toutes façons, au moment où j’aurais tout calmé, dans les prochaines semaines », a déclaré le Premier ministre sur la radio privée de Lima RPP.

Simon, Premier ministre d’Alan Garcia depuis octobre 2008, s’est trouvé ces dernières semaines en première ligne de la crise entre l’Etat et la communauté indigène d’Amazonie, qui a dérapé il y a dix jours à Bagua (nord) en des violences entre police et indiens faisant 34 morts, selon un bilan officiel.

Lundi, M. Simon, dans une concession spectaculaire, a annoncé à des chefs coutumiers indigènes que le gouvernement allait proposer au Parlement d’abroger des décrets contestés sur les ressources d’Amazonie, à l’origine de la colère indienne depuis deux mois.

Autres articles du site...

0 réponse à “Pot de terre vs pot de fer : 1- 0”


  • Aucun commentaire

Laisser un commentaire