Archives pour le mot-clé «autoritarisme»

Ben Ali la chute, le tyran est en fuite.

C’est ainsi que finissent les tyrans, assasinés ou en fuite et seuls, détestés, allant de ci-de-là tels de misérables rats.
Qu’aucun tyran n’espère finir ses jours paisiblement.
Ben Ali ne mérite pas le repos tant qu’il n’aura pas eu à répondre de ses crimes et de ceux de son clan, la mafia familliale des Trabelsi.
Il aura fallut une centaine de morts aux dernières nouvelles pour mettre un terme à l’épopée criminelle de cet homme.
Ses chiens n’ont pas pu le sauver, il n’ont pas pu aretter la main puissante du peuple inconsolable de la mort des siens, mais qui le pouvait ?
C’est la mort du plus petit des Tunisiens, un humble chômeur, un vendeur de rue qui n’avait que quelque fruits et légumes à vendre pour subvenir à ses besoins et c’est à cet homme que s’est attaqué la police de Ben Ali en lui confisquant le peu qu’il avait et cet homme qu’on avait privé de tout, du droit de parler, du droit de protester, du droit de résister, de se défendre, s’est emparé du seul droit qui lui restait, mettre fin à sa vie en s’immolant par le feu, cet homme est mort mais sa protestation, son sacrifice à libéré des millions d’hommes.
C’est cette injustice faite au plus petit des hommes que le peuple Tunisien n’a pas accepté et il a fait tomber le plus grand d’entre eux, le tyran tout puissant.
Le désespoir des peuples, rien ne peu l’arrêter, aucune police, aucune tyrannie ne peut l’arrêter, c’est ce qu’aurait du comprendre madame Alliot Marie, notre guenon nationale, elle qui proposait de prêter main forte la police Tunisienne au moment même où celle-ci tirait contre son propre peuple…

ALLIOT-MARIE propose d’aider la Tunisie dans la répression
envoyé par SuperBeurkMan. – L’actualité du moment en vidéo.

Ce sont ces criminels là, ici ou ailleurs, ceux qui méprisent les peuples, ceux qui méprisent leur souffrance, ceux qui ne connaissent aucune limite dans l’arrogance, le mépris, la violence, qu’il faut définitivement mettre hors d’état de nuire.
Qu’ils s’en aillent tous, mais plus encore, qu’ils répondent de leurs crimes et que justice soit faites aux humbles de ce monde.
Ce soir le monde est meilleur.

RFI en grand danger, la liberté de la presse de plus en plus menacée.

rfi

Un jour on apprend que tel journaliste est viré parce qu’il ne plait pas à un ministre ou à un député, un autre jour c’est une émission regardée par des millions de personnes qui est déprogrammées (dernièrement Riposte sur France 5 et il y en a eu d’autres et il y en aura d’autres) parce qu’elle ne plait pas à nabozy ou à un ami du régime, et puis on apprend que nabozy veut choisir le président de France télévision tout seul, comme un grand, et puis on nomme des copains à la tête des médias (Dassault et “ses idées saines”, Bouygue, Bolloré, Christine Ockrent à RFI-France24, Vall à France Inter et on parle de Frédéric Lefebvre à France Télévision, ce  n’est pas un gag !) et voilà qu’on vire 200 journalistes de RFI comme ça, sur un coup de tête, pas rentable la liberté de la presse…
Hier on apprend que la première décision de Vall à été de virer un chroniqueur qui avait eu l’outrecuidance de commettre un crime de les majesté, il avait osé parler du journal Sine hebdo… Hallucinant !
Ça ne vous rappelle rien ? Clientélisme, corruption, arbitraire, censure… je crois que la France est mûre pour se transformer en république bannanière, dans le fond nous sommes bien mal placés pour donner des leçons au reste de la planète, n’est ce pas Mme Ockrent !

ockrent

Et ça vient donner des leçons !

Et vous voulez que je vous dise ? Ces scélérats, ces ennemis de la liberté n’ont pas fini leur besogne de destruction de la liberté, internet est en bonne place dans leurs agendas…
On n’a rien vu !

Comprenez la presse à la sauce Dassault c’est mieux ! pas de surprise au moins, c’est saint, c’est simple et ça fleure bon les terroirs et les retro-commissions.
La tyrannie des “idées saines” et du fric roi.

Voilà l’état de la presse en France, ce n’est pas un cauchemar, nous sommes bien dans un régime de droite !

Au fait qui a entendu parler de la grève de RFI ? Elle dure depuis  7 semaines, tout le monde s’en fou, c’est quand même pas Pujadas qui va nous en parler, il a beaucoup mieux à faire, faut dire que cirer les pompes du Dictateur français et de ses sous-fifres, ça fatigue.
Je ne sais pas quoi faire, mais on peut toujours signer la pétition de soutien aux salariés de RFI ICI.
Bonne chance à eux car en dehors de la lutte il n’y à rien à attendre, rien !

Philippe Val à France Inter : Vengence du petit mussolini.

photo_0302_459_306_38632

Philippe Val vous connaissez ?
Oui oui, le mec qui a défiguré Charlie Hebdo, l’oeuvre du Professeur Choron, de Cavanna, de Delfeil de Ton et de tant de belles plumes, toujours mal élevées, toujours impertinentes, jamais résignées…  Siné, Gébé, Reiser, Cabu, Wolinsky et tant d’autres.
L’homme qui a réussi à faire chialer le vieux Cavanna qui ne reconnaissait plus son journal, défiguré, aligné sur la bien pensance de droite..
L’homme qui a calomnié Siné, l’homme qui l’a trainé dans la boue en l’accusant d’antisémitisme  pour ensuite le virer comme un malpropre à 80 balais…
Cet homme-là, ce procureur implacable, ce censeur, ce mussolini d’opérette, vient de prendre les rênes de France Inter… Récompensé de sa docilité, le clébard ump vient d’avoir son gros nonos, et pour en faire quoi ?!
Sitôt arrivé, première décision : virer Frédéric Pommier, chroniqueur de la matinale, ça commence bien…
Les deux hommes avaient eu un différent voilà peu, le premier reprochant au second d’avoir osé citer dans sa chronique le journal Sine Hebdo fondé par Sine après son éviction de Charlie.
Admirez l’élégance du procédé…
Oh mais que je suis mauvaise langue !
C’est vrai quoi, on aurait du mal à voir dans cette décision arbitraire une vengeance de bas étage, vile et lâche sans être taxé de parti pris.
On aurait du mal a imaginer que le désosseur de Charlie Hébdo s’abaisse à une telle vilénie sans passer sois même pour un médisant…
Je sens qu’on va s’amuser à France inter, va avoir comme un gout de moisi à l’antenne, un gout de vieille France… Je plains les journalistes de cette antenne s’il en reste encore…
Bon courage malgré tout.

En savoir plus ICI

STOP !
Tract intersyndical snj, snj-fo, snj-cgt, Sud
Les inquiétudes que la rédaction de France Inter nourrissait à l’annonce de l’arrivée de Philippe Val semblent hélas aussi fondées que les informations publiées il y a deux mois dans la presse au sujet de sa nomination. Poursuivre la lecture de «Philippe Val à France Inter : Vengence du petit mussolini.»

Protégez les droits des peuples autochtones – Sauvez l’Amazonie!

1113_peru_final

Le Pérou est le théâtre de heurts violents entre des groupes autochtones qui cherchent désespérément à protéger l’Amazonie et le gouvernement qui a promulgué des lois qui autorisent une exploitation intensive des mines et du bois et l’agriculture à grande échelle dans la forêt ombrophile.

Si le gouvernement et les industries extractives ont gain de cause, la forêt ombrophile péruvienne et ses habitants subiront d’immenses ravages dont les répercussions seront catastrophiques pour le climat de la planète.

Signez d’urgence la pétition ci-dessous et appuyez la lutte courageuse que livrent des populations autochtones pour protéger l’Amazonie — Un politicien latino-américain célèbre et respecté la remettra en notre nom au président Alan Garcia.

Pour participer à la mobilisation mondiale et signer la pétition cliquez ICI
Diffusez cette information.

L’interview de Julien Coupat.

29397_29370_29248_29087_coupat-une

Voici un texte trés intéressant, une reflexion sur la liberté.
Nous nous croyions libre parce que nous pouvons choisir entre 10 marques de margarine mais que vaut notre liberté quand le pouvoir peut en disposer avec autant de désinvolture en incarcérant n’importe lequel d’entre nous ?
L’affaire de Tarnac c’est le pouvoir mis à nu, dans sa laideur mais aussi sa petitesse car en dépit de ses contorsions il ne parviendra pas à nous faire taire.
Bravo à Julien Coupat pour ce texte remarquable.
Je n’aurais qu’une seule réserve : pourquoi un telle sortie, caché dans un coffre comme un voleur ? j’ai trouvé que ça manquait de panache.
Il faillait sortir et aller parler à la presse, leur dire “me voici et je vais parler”, voilà ce qu’il aurait fallut faire.

Julien Coupat : “La prolongation de ma détention est une petite vengeance”

Voici les réponses aux questions que nous avons posées par écrit à Julien Coupat. Mis en examen le 15 novembre 2008 pour “terrorisme” avec huit autres personnes interpellées à Tarnac (Corrèze) et Paris, il est soupçonné d’avoir saboté des caténaires SNCF. Il est le dernier à être toujours incarcéré. (Il a demandé à ce que certains mots soient en italique).

Comment vivez-vous votre détention ?

Très bien merci. Tractions, course à pied, lecture.

Pouvez-nous nous rappeler les circonstances de votre arrestation ?

Une bande de jeunes cagoulés et armés jusqu’aux dents s’est introduite chez nous par effraction. Ils nous ont menacés, menottés, et emmenés non sans avoir préalablement tout fracassé. Ils nous ont enlevés à bord de puissants bolides roulant à plus de 170 km/h en moyenne sur les autoroutes. Dans leurs conversations, revenait souvent un certain M. Marion [ancien patron de la police antiterroriste] dont les exploits virils les amusaient beaucoup comme celui consistant à gifler dans la bonne humeur un de ses collègues au beau milieu d’un pot de départ. Ils nous ont séquestrés pendant quatre jours dans une de leurs “prisons du peuple” en nous assommant de questions où l’absurde le disputait à l’obscène. Poursuivre la lecture de «L’interview de Julien Coupat.»

Nos amis flics dans la citée des 4 000…

policiers.1215676476.jpg

Après l’affaire de l’attaque à l’arme lourde d’une escorte de la police dans la citée des 4000, Jean-François Herdhuin, directeur départemental de la sécurité publique de Seine-Saint-Denis s’est fendu d’une declaration remarquable de lucidité et de modération, je vous laisse juge : “des renforts venant de Paris ainsi qu’une compagnie de CRS supplémentaire” à La Courneuve, pour constituer “des patrouilles renforcées très dissuasives, avec fusils à pompe et pistolets mitrailleurs“.
Voilà qui améliorera sensiblement l’image de la police dans ces quartiers déshérités !
Pour apaiser le quartier rien de mieux qu’un bataillons de CRS.
Braquer les pauvres gens qui sortent faire leur courses avec des armes à feu, quoi de mieux pour leur arracher un petit sourire plein de complicité et d’affection… c’est incontestable, les habitants de la citées des 4000 vont apprécier ce déploiement de robocops casqués et gantés et l’encerclement de leur quartier.
Mais quelle bande de nuls, un tel aveuglement, c’est pas possible.
On progresse, mais vers quoi ? vers une dictature policière à moins que ce ne soit une révolution ? je la souhaite de tout mon coeur car ce régime fait la guerre à sa population,  il nous fait la guerre en se dissimulant derrière une prétendue lutte contre l’insécurité.
Ces manoeuvres policières n’ont rien à voir avec une opération de police classique visant a appréhender des criminels.
C’est tout un quartier avec ses habitants, hommes, femmes, enfants, vieillards qui sont mis dans le même sac. Il s’agit d’une véritable mise au pas des citoyens que nous sommes et les citées françaises sont un terrain d’expérimentation pour une police de plus en plus violente, de plus en plus raciste et arrogante.
La police se prépare, elle s’entraine.
Cette police ne nous fera pas de cadeau le moment venu.
Je sais qui sont mes ennemis.

Droits des homosexuels, on progresse !

tf1-lci-russie-moscou-gaypride-homosexualite-2185524

Une manifestation violemment réprimée par la police, un cadavre déterré et jeté dans la rue parmi les détritus.
Dans quelle contrée désolée de telles choses se produisent ?
En Russie, au Sénégal est dans des tas d’autres endroits… Et oui c’est dans un tel monde que nous vivons !

En Russie, hier : 80 personnes brutalement interpellées par la police anti émeute alors qu’elles célébraient une gay pride sous les insultes et les menaces de groupuscules néo nazi, qui eux, n’ont bien évidement pas été inquiétés par la police.
Au Sénégal, une nouvelle hallucinante : la dépouille d’un homosexuel déterrée puis traînée et abandonnée devant le domicile de ses parents.
Non ce n’est pas tiré d’un film d’horreur ou d’un cauchemar, lisez donc ceci :

« Tout s’est déroulé samedi, quand dans la matinée décède à l’hôpital Saint-Jean de Dieu des suites d’une maladie, M. Diallo, un homosexuel notoirement connu. Refoulés des mosquées des quartiers Hersent et Mbambara où ils voulaient organiser une prière mortuaire, les proches du défunt procèdent discrètement à son enterrement au cimetière situé au quartier Darou Salam 2. Poursuivre la lecture de «Droits des homosexuels, on progresse !»

Pour en finir avec le délit d’outrage.

la_france_d_apres

Le délit d’outrage vous connaissez ? c’est cette loi passe partout qui permet à n’importe quel flic de vous coller en garde à vue au moindre mot de travers et d’arrondir ses fins de mois par la même occasion.
Interdit de critiquer les flics, interdit de leur dire des choses déplaisante comme “vous faites mal votre travail“, “à votre place je changerais de métier…“  etc etc.
flic-2Tout ça se transforme en outrage en moins de temps qu’il ne vous en aura fallut pour ouvrir votre bouche, un coup de tonfa en pleine figure pour vous apprendre les bonnes manières et le respect dû aux représentants de la loi, menottes après vous avoir cassé le bras et vous avoir copieusement insulté de “pd“, “bougnoule“, “salope“, “macaque” (eux ils ont droit, c’est pas de l’outrage quand c’est un flic qui le dit) et hop direction la garde à vue et de longues heures d’humiliation…
Vous savez que la moindre remontrance peut couter très cher, alors on se tait, on baisse les yeux et on se laisse humilier par le primate en uniforme…on évite de l’énerver, on évite de se foutre de sa gueule même s’il y a de quoi, on le flatte… on s’époumonne devant ses blagues à la con et on dit “merci monsieur l’agent, j’le r’frais pus“.
Le flic de base est un raté qui a une revanche à prendre sur la vie, il déteste les gens instruits, alors si vous ne voulez pas passer un mauvais quart d’heure évitez de le dominer intellectuellement, ne lui montrez pas que vous lui êtes supérieur car il vous le ferait payer très cher, soyez modeste, humble, mettez vous à son niveau.
C’est dur je sais, très dur mais c’est à ce genre de contorsion que nous force la loi.
Les mauvais flics ça se vire et la loi ça se change ! Il faut demander l’abrogation de ces lois imbéciles et liberticides concoctée par la droite mais aussi par nos “amis” socialistes… la honte !
Allez donc signer la pétition pour l’abrogation du délit d’outrage sur le site de la Ligue des Droits de l’Homme.
Vous pouvez aussi en savoir plus ICI.
Je vous encourage aussi a écouter les 2 émissions de La bas si j’y suis (l’émission de Daniel Mermet sur France Inter) consacrées aux abus de la flicaille, ICI et ICI

Vous pouvez télécharger ce kit de survie Face à la police au cas où, on sait jamais par les temps qui courrent…
Vous pouvez télécharger le dernier rapport d’Amnesty internationale sur les abus de la police française ICI :

Des nouvelles de Troy Davis

troydavis.jpg

Je vous ai parlé plusieurs fois de Troy Davis, ce condamné à mort Américain qui a frôlé à plusieurs reprises son exécution alors que de trés sérieux doutes subsistent quand à sa culpabilité.
Quand bien même ces doutes n’éxisteraient pas que la peine de mort serait une répugnante atteinte aux Droits de l’homme, quand des doutes aussi sérieux éxistent la peine de mort se tranforme en crime.
Voici des nouvelles pas très encourageantes pour Troy Davis.
La mobilisation continue

Chers soutiens de Troy Davis,

Nous venons d’apprendre une très mauvaise nouvelle.
Le 16 avril 09, la cour du 11ème circuit a refusé l’appel déposé par Troy Davis en novembre dernier qui demandait un réexamen de son dossier.

Amnesty International condamne profondément cette décision, où les aspects de procédure ont une nouvelle fois pris le dessus sur l’exigence de justice dans cette affaire. Poursuivre la lecture de «Des nouvelles de Troy Davis»

Oui, ouvrez la voie !

Ne vous arrêtez pas.

dfe-papiers-4

presse-pa3232-1 pre32s-2 schild

3404957064_d47e27096b 3392470827_b659bd758d_o 3406011190_f24d2c660f_b

graf 3405295043_ebacc34444_b

Le peuple a le droit de se défendre, il doit apprendre à se défaire de la bouillie mentale dans laquelle ceux qui nous écrasent aiment à le voir patauger : les soirées foot autour de quelques bières entre intellectuels, les sorties à la cons et bien entendu le lendemain : boulot avec les poses de 5 mn et les discussion passionnées et passionnantes sur le soirée foot de la veille, le métro avec l’indispensable numéro de l’Equipe pour finir moins con, et après brosse à dent et hop dodo…
Laissons les maitres du monde nous diriger et penser pour nous et aidons nos amis les patrons à gagner leurs pitance quand même !

Le peuple a été émasculé, castré, il ne sait plus se battre, il doit apprendre à se battre s’il veut avoir un avenir, n’en déplaise à tout ces pompeux qui pérorent dans les colonnes du Figaro et de Libé et qui n’ont de cesse de vomir le peuple et ses colères légitimes.
Faut-il séquestrer les patrons, est-ce bien raisonnable ? nous demandent ces poulets de basse-cour qui n’ont jamais tenu une truelle de leur vie.
Que savent-ils de la vie des ouvriers de Continental, floués !
Que savent-ils de leur détresse et de la violence institutionnelle qui leur est infligée par ce système économique pourri ?
Que savent-ils du monde des travailleurs eux qui ne font que parler ?!
La violence est-elle légitime ? Mais quelle bande de cons !
Et la Révolution française elle était légitime ?!
La libération de la France du joug nazi elle était légitime ?!
Notre monde est violent, l’histoire est violente et malheur à ceux qui l’oublieraient car ils sont condamnés.

Défaire ce qui a été fait pas ceux qui nous écrasent, cesser d’écouter ce verbiage inutile qui n’a qu’un seul but : endormir le peuple.
Et se révolter partout, tout le temps.

Vive la REVOLUTION !

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Police Américaine dans ses oeuvres, un nouvel épisode.

Voici le nouvel épisode de la série “Je suis flic en Amérique et je bute qui je veux“.
Une vidéo où l’on voit un cowboy en uniforme attraper une gamine par les cheveux et lui éclater la figure contre un mur.
Le “policier” en question avait déjà été inquiété pour ses méthodes d’interpellation au cours desquelles une personne avait trouvé la mort… rien n’avait été retenu contre lui à l’époque…il a eu du bol comme on dit vulgairement.
Espérons que ces images auront pour effet de réveiller les autorités policières de l’état de Washington en envoyant ce criminel à l’ombre une bonne fois pour toutes.
A vrai dire j’ai des doutes là dessus, à mon avis ils vont lui donner la Silver star pour un tel acte de bravoure envers une gamine de 15 ans.
La suite au prochain épisode.

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

L’aventure s’arrette là pour Blackwater.

blackwater8-301x274

Blackwater, la fameuse société privée de robocops qui sévit depuis 5 ans en Iraq vient d’être prié de dégager de ce pays.
Cette société de mercenaires très controversée est accusée d’avoir tué des centaines de civils en Iraq en toute impunité.
Tout était permis aux brutes décérébrées de Blackwater au bon vieux temps où il était permis de tirer sur tout ce qui bouge et vit en Iraq (j’avais d’ailleurs posté une vidéo incroyable à ce sujet dans ce billet)
C’est un peu la page sombre des années Bush qui se tourne.
Les dernières déclarations du président Obama en faveur des Droits de l’homme n’arrangent pas les choses…
Les temps sont durs mais qu’on se rassure les dictatures pourries ne manquent pas en ce bas monde, des contrats peuvent encore être signés mais ça sera sans la nouvelle Amérique, celle que nous aimons, celle qui vient d’élire le président Obama.
Bye bye les affreux, le vent de l’histoire a tourné, vous ne manquerez à personne.
(J’espère ne pas me tromper…)
blackwater3video

Blackwater en Irak, c’est fini.

Ce jeudi, le ministère irakien de l’Intérieur a indiqué que le contrat de la société privée de sécurité n’avait pas été renouvelé. Selon le général Abdel Karim Khalaf, porte-parole du ministère, la décision a déjà été mise en application et les agents de l’entreprise ne travaillent plus dans le pays.

Blackwater est la plus grande entreprise privée de sécurité utilisée par les Américains à Bagdad et travaille pour le département d’Etat américain. Ses agents assurent notamment la protection du personnel de l’ambassade des Etats-Unis à Bagdad.
Les cinq agents ont plaidé non coupables

Mais l’actualité pour Blackwater, ce sont surtout les poursuites pour homicide de cinq de ses employés. Accusés d’avoir tiré en rafale sur des civils irakiens désarmés en 2007, tuant 14 personnes, les cinq agents, âgés de 24 à 29 ans, se sont dits non coupables des 35 chefs d’accusation dont ils doivent répondre, le 6 janvier à Washington. Poursuivre la lecture de «L’aventure s’arrette là pour Blackwater.»

Ouf elle dégage !

rachida_dati

C’est ce que doivent penser les personnes placées sous l’autorité de cette énergumène.
Elle va dégager pour le Parlement européen, c’est pas vraiment une bonne nouvelle pour l’Europe mais c’est toujours ça.
Que laissera t’elle ? le souvenir d’un bulldozer fou, celui d’une femme implacable avec les faibles et d’une rare servilité avec les puissants ou encore celui d’une arriviste sans scrupule.
On notera la perte sèche pour les grandes maisons du luxe parisien… la crise ! mais bon elles peuvent toujours compter sur notre président bling bling pour dépenser l’argent péniblement gagné par les Français.
J’espère qu’on l’oubliera, le début de la fin pour ce bulldog ? je l’espère.

PARIS (Reuters) – Rachida Dati a finalement accepté d’être numéro deux sur la liste UMP en Ile-de-France pour les élections européennes, derrière Michel Barnier, confirment des sources au gouvernement et au parti majoritaire.