Archives pour le mot-clé «decroissance»

Émission Rue des entrepreneurs sur la décroissance

L’excellente émission de France Inter Rue des entrepreneurs est menacée.
Cette institution radiophonique risque de disparaitre à la rentrée pour une obscure affaire de harcèlement…
Vous pouvez réagir en signant cette pétition ICI

L’émission “Rue des entrepreneurs” menacée par la direction de France Inter

LE MONDE pour Le Monde.fr | 29.03.10 | 20h04

Après vingt-huit ans d’antenne, l’émission “Rue des entrepreneurs” pourrait disparaître de la grille de France Inter. Depuis fin 2009, la direction de la radio est en conflit avec Didier Adès et Dominique Dambert, les deux animateurs du magazine hebdomadaire. Le 11 décembre, elle leur a adressé un avertissement pour “faute grave”, leur reprochant d’avoir eu des démêlés avec leur assistante, ancienne déléguée syndicale CGC, battue aux élections professionnelles en novembre 2009.

Obligée de reprendre le chemin du travail après dix ans au service de son syndicat, cette nouvelle assistante n’aura pourtant guère eu le temps d’être harcelée. Quelques jours à peine après son arrivée fin novembre au service de la “Rue des entrepreneurs”, la nouvelle a obtenu un premier arrêt maladie de quinze jours, suivi d’un second de même durée. C’est pendant son absence que Didier Adès et Dominique Dambert ont reçu, par lettre, un “avertissement disciplinaire” de la direction d’Inter.

Pour tenter de comprendre les origines de ces accusations de harcèlement express, les deux animateurs de l’émission ont “demandé un rendez-vous à Philippe Val”, directeur de France Inter. Une demande restée aujourd’hui encore “sans réponse”.

En revanche, Didier Adès et Dominique Dambert ont été convoqués “la semaine dernière à un entretien préalable au licenciement”. “Notre avocat négocie avec la direction, explique au Monde Didier Adès. On nous a fixé un ultimatum jusqu’au 1er avril.” A cette date, faute d’avoir accepté ses conditions, la direction de la radio se dit prête à aller au contentieux.

“Meurtris, trahis”, Didier Adès et Dominique Dambert ne veulent pas céder. Par ce procédé “honteux”, selon eux, la direction de France Inter voudrait en fait “se débarrasser de l’émission”. Selon les deux animateurs, cette affaire à valeur de “test” : après “Rue des entrepreneurs”, la direction pourrait s’en prendre à d’autres émissions.

Guy Dutheil

Vous pouvez écouter le dernier numéro de cette excellente émission consacrée à la Décroissance.

 
icon for podpress  Standard Podcast: Play Now | Play in Popup

Global résistance sur France 4

global_resistance

C’est une nouvelle émission de France4 vraiment pas mal.
J’aime beaucoup le ton impertinent de la voix off.
Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un programme qui va à la rencontre d’activistes aux quatres coins du monde.
Pacifistes, écologistes, artistes, syndicalistes avec un point commun : changer ce monde qui tourne à l’envers.
J’ai bien aimé le reportage sur le mouvement Freegan, ces gens qui refusent la consommation et qui récupèrent tout dans les poubelles.
Voir leur site : http://freegan.info/
On peut visionner la dernière émission en ligne ici : http://www.france4.fr/global-resistance/
Une bonne émission qui donne des idées.

Yves Cochet, un sage chez les Verts.

130607_cochet_campagne46

Yves Cochet fait partie de ces hommes qui m’auraient fait rester chez les Verts s’ils y avaient été plus nombreux.
Pour l’avoir croisé à deux ou trois reprises, je ne peux que souligner la grande lucidité de cet homme sur l’état de notre civilisation.
Le constat est clair, nous allons dans la joie et l’allégresse droit au mur et ne comptez pas sur nos hommes politiques pour y changer quoi que ce soit.
C’est là le drame de notre temps, une cécité généralisée et une incapacité à imaginer un avenir viable pour l’humanité.
Ce n’est pas du catastrophisme, mais du réalisme, le modèle productiviste trouve déjà ses limites et c’est la nature qui fixe ses limites…
Bien entendu des gens comme Yves Cochet son raillés, moqués, mais qu’importe le rire des imbéciles, un jour ils ne riront plus.
Écoutez Yves Cochet…

 
icon for podpress  Standard Podcast: Play Now | Play in Popup

Jancovici sur France inter.

h_9_ill_970355_par1239454

Écoutez cette intervention très intéressante de Jean Marc Jancovici sur la nécessité de changer de civilisation face à la pénurie de ressources.
Jancovici est consultant, spécialiste des questions d’environnement et d’énergie, son mérite : dire les choses avec clarté et sans détour.
Jancovici est un ingénieur, avec lui pas de longues phrase, pas de longues théories complexes sur la manière de faire évoluer nos sociétés, son analyse est directe, c’est celle d’un technicien face aux faits, contraint de les admettre dans tout leur rudesse.
C’est un pragmatique.
J’ai toujours trouvé qu’il était rude mais je lui reconnais le mérite de dire les choses.
Il est l’auteur du site suivant : http://www.manicore.com/

Source :France Inter, CO2 mon amour

 
icon for podpress  Standard Podcast: Play Now | Play in Popup

La vie d’un truc…

sos_button

Brosse à dents en plastique, rasoir jetable, jeans slim à la mode, préservatif, CPU intel (c), revue porno, couche culotte jetable, cassette pour apprendre l’Hebreux en 10 mn, machin qui désodorise les toilettes, souvenir avec un coquillage collé sur une carte postale de merde….
Des “trucs” j’en ai plein à la maison, vous aussi ?
Des “trucs” on en a des tonnes, nous sommes envahis par les “trucs”, nous travaillons pour avoir des “trucs”, nous souffrons pour accumuler des “trucs”, nous polluons pour fabriquer des “trucs” et nous mourrons parfois pour ces “trucs”…

Regardez l’excellent film d’Annie Leonard “The story of stuff” en version sous titrée (plus bas) ou alors en cliquant sur cette bannière :200x57_sos_bannerhorzsm1

Ce film est génial et je vous encourage vraiment à le montrer à vos amis car il aide à comprendre la relation qu’il y a entre notre mode de vie basé sur un consommation effrénée et la destruction des écosystèmes de cette planète.
Un exposé remarquable d’intelligence qui devrait être diffusé dans toutes les écoles.
Le film dure une 20aine de mn.

 
icon for podpress  la vie d'un truc: Play Now | Play in Popup

Bravo Paul Aries.

Paul Aries sur la décroissance filmée en juin 2008, comme d’habitude c’est excellent.
Le noir et blanc est voulu, plus d’explication ici : http://www.dissidence.tv/Accueil.html

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

La revue S!LENCE risque d’être réduite au…silence…

Triste nouvelle pour les militants de l’écologie radicale, l’excellente revue S!LENCE fait face à de gros problemes financiers.
Dans ce monde pourri il faut appartenir à un marchand d’arme comme l’ignoble dassault ou remplir ses pages de pub merdiques pour avoir une chance d’exister…
La presse libre est en train de disparaitre dans l’indifférence.
Dans un autre registre voir l’affaire du renvoi de Sine de Charlie hebdo
Quand la presse ne se soumet pas en se dénaturant elle disparait.
Plus d’info pour s’abonner ou aider S!LENCE  : ICI

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Je vous promets de la sueur, du sang…

…mais la victoire.
C’est un peu comme ça qu’on pourrait résumer la conférence d’Yves Cochet sur la depletion du pétrole.
Cochet est un bon pédagogue, capable de faire passer des notions complexe avec beaucoup d’intelligence.
Écoutez cette conférence de 2h00 et ne soyez pas désespérés car pour avancer il faut connaitre la vérité fut-elle brutale…
Allez voir sur le site du Collectif parisien pour le decroissance.

Trés bonne conférence sur la décroissance.

Regardez ça, c’est très intéressant.

JP Tertrais Décroissance&Abstention 3/3
Vidéo envoyée par farennes

3ieme et dernière partie
de la Réunion publique de la Fédération Anarchiste “Décroissance Libertaire et
abstention révolutionnaire”
Jean-Pierre Tertrais aborda, dans l’entre 2 tours de la mascarade électorale, le lien entre la décroissance sous un angle libertaire et la nécessaire abstention.

1iere partie sur 3 au total

http://www.dailymotion.com/farennes/video/x1wg28_tertrais-decroissance-abstention-13/1

2eme partie sur 3 au total

http://www.dailymotion.com/farennes/video/x1wgk8_jp-tertrais-decroissanceabstention/1

3ieme et dernière partie au total

http://www.dailymotion.com/farennes/video/x1wh7c_jp-tertrais-decroissanceabstention/1

Vous savez ce qu’est un éco-tartuffe ?

Sophie Divry, journaliste – Contre Grenelle / environnement
Vidéo envoyée par medvedkine

Intervention de Sophie Divry, journaliste à La Décroissance, lors du contre-grenelle de l’environnement à Lyon, le 6 Octobre 2007.

Peak oil, c’est ici et maintenant.

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

mkinghubbert.jpg

Le peak oil désigne le pic de production maximum de la production mondiale à partir duquel sauf miracle la production déclinera inexorablement.
On l’appelle aussi le pic de Hubbert du nom du géophysicien (voir photo) qui l’a mis en évidence dans les années 50.
La théorie de Hubbert nous dit que la production de pétrole ou de toute autre ressource non renouvelable évolue selon une courbe en forme de cloche et qu’il y à donc un maximum au delà duquel la production décline inexorablement…hubbert_aspo_ital.png
L’homme n’était pas trés séxy, austère et en plus il annonçait tel un maitre d’ecole sévère des mauvaises nouvelles, alors on n’a pas écouté.
Bien entendu le monde des années 50 avait d’autres soucis que la fin programmée du pétrole, on sortait de la guerre, les gens voulaient s’amuser, ils ne voulaient pas penser à toutes ces choses… pourtant tous les éléments étaient là, la mise en garde était sans appel…
Il y a eu ensuite le Rapport Meadow par le Club de Rome et la Conférence de Stockholm à la fin des années 60, on pouvait espérer l’émergence d’une conscience planétaire de ces enjeux mais le monde était préoccupé par des choses plus intéressantes comme la guerre contre le peuple Vietnamien. Poursuivre la lecture de «Peak oil, c’est ici et maintenant.»

…mais pour aller où ???

01020114997700.jpg

La famine guetterait elle le monde ?
La famine frappe déjà une bonne part de l’Humanité dans l’indifférence.
Ce fléau qu’on croyait disparu, du moins dans nos contrées, pourraient resurgir.
La cause ? la flambée du prix du pétrole.
Plus que jamais il est nécessaire de se préparer à une transition vers d’autres formes d’énergies et surtout changer de comportement…
Je ne comprends pas que les décideurs ne réagissent pas face à cette catastrophe programmée…
Nous sommes en 14 et personne ne voit le désastre…
Regardez ce reportage de la télévision Belge.

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Les civilisations meurrent aussi.

paques.jpg

Voici un texte trés intéressant paru dans le journal New scientist sur le devenir possible de notre civilisation.
Les reflexions exposées nous incitent à revoir notre mode de devellopement basé exclusivement sur une croissance comptable.
D’autres modes d’organisations des société peuvent être imaginés.
Notre tord selon moi c’est l’abscence de prospective dans ce domaine y compris chez des personnes éduquées et les leaders et là c’est trés grave.
La pensée unique, le refus de se remettre en cause signeront peut être la fin de notre civilisation.
A lire.

Les civilisations meurent aussi

Les civilisations ne sont pas immortelles. L’épuisement des ressources, les atteintes à l’environnement, les conflits, la complexité, source de fragilité, ont par le passé provoqué la disparition de civilisations entières. Jugée à cette aune, l’hyper technicité occidentale, la mondialisation des réseaux et des flux, sont-elles des forces, un gage d’adaptabilité, ou des faiblesses potentielles ? Chercheurs et scientifiques apportent des éléments de réponse.

par Debora MacKenzie, New Scientist, 2 avril 2008

Apocalypse. La fin de la civilisation. La littérature et le cinéma regorgent de récits de peste, de famine et de guerres qui ravagent la planète, ne laissant que quelques survivants réduits à mener une existence primitive, parmi les ruines. Toutes les civilisations se sont effondrées finalement. Pourquoi en serait-il autrement pour la nôtre ? Poursuivre la lecture de «Les civilisations meurrent aussi.»