Archives pour le mot-clé «France»

Le reportage de la TSR sur Sarkozy que vous ne verrez pas en France

Pour visionner cet excellent reportage de la télévision Suisse il suffit de cliquer sur le pif de sarkozy.

Jacques Généreux, formidable.

Écoutez Jacques Généreux (Parti de Gauche).
Ca fait plaisir de redécouvrir un vrai langage de gauche, radical, débarrassé de la bouillie mentale libérale qui à ruiné la pensée et les espoirs de la Gauche.
Une bouffée d’oxygène.
L’espoir n’est pas mort.

Jacques Généreux Saintbrieuc
Vidéo envoyée par Frontdegauche-Ouest

Meeting du Front de Gauche à Saint-Brieuc – Circonscription Ouest – Élections européennes du 7 juin 2009

L’écologie à l’honneur.

sans-titre-1

Je soutiens le Front de gauche et j’en suis fièr mais je ne cache pas ma joie de voir la liste Europe écologie damer le pion au PS et mettre l’écologie au centre de toutes les préoccupations.
Bravo à Europe écologie.
sige_ecologie_apx_470__w_ouestfrance_Ils donneront de très bons députés, sérieux, présents à Strasbourg.
Ceci étant dit mon  engagement au sein du Parti de gauche et du Front de gauche est total, j’ai quitté les Verts en 2005 car ils avaient soutenu le oui au TCE (le Traité européen), et je ne le regrette pas, car ils soutiennent maintenant le Traité de Lisbonne.
En tant qu’écologiste je me retrouve totalement dans le programme du Parti de gauche, j’aurais aimé que nous construisions un bloc de la gauche progressiste (cette préoccupation inclue bien évidemment l’écologie) et anti-capitaliste avec nos amis, je pense au NPA.
charbQuelle terrible erreur de Besancenot d’avoir refusé la main tendue… nous serions ce soir la 4eme force.
Europe écologie soutiens le Traité de Lisbonne, un texte qui promeut la logique productiviste du marché, je vois mal comment les écolos d’Europe écologie pourront surmonter cette incohérence alors qu’ils pronent la decroissance.
Le Parti de gauche refuse la logique productiviste et rejette le capitalisme, sur le plan des idées nous avons le mérite de la cohérence, malheureusement notre message n’a pas été assez entendu, car nous sommes une force jeune.
Nous ferons mieux la prochaine fois.
Félicitation à nos 4 (probables) députés.

Attention manoeuvre électorale !


A l’avant veille d’une échéance électorale tous les sales coup sont bons pour voler quelque voix à l’adversaire, la désinformation, le mensonge quand ce n’est pas la calomnie… On l’a vu avec la piteuse manœuvre de Bayrou à l’encontre de Danien Cohn Bendit…
Le PS qui est en trés mauvaise passe essaie de faire croire aux élécteurs de gauche qu’en dessous de 7.7 % des voix une liste ne peut pas avoir d’élus et que le seul vote utile est le vote pour le PS bien entendu.
C’est une pure manipulation qui devrait relever des tribunaux.
Cette pitoyable manoeuvre met en évidence l’animosité des socialistes incapable de tirer les leçons de leurs echecs successifs, en panne idéologique il ne leur reste que la rancune de l’impuissance et la mechanceté qui l’accompagne.
Pauvre PS… Quand je pense que ce parti était celui du grand Jaures !
Voici une mise au point utile :

Attention manoeuvre électorale!

Le Parti socialiste est-t-il fâché avec les
mathématiques ? Ignore-t-il la loi ? Est-il devenu amnésique ? A moins
qu’il ne mente sans vergogne pour arracher le vote d’électeurs crédules
? On peut le craindre à la lecture de tracts de dernière minute glissés
par le PS dans les boîtes aux lettres. Leur texte circule également par
courrier électronique.  Il prétend sans honte que pour obtenir des
sièges aux européennes les listes doivent obtenir entre 7,7%
(Ile-de-France) et 11,1% (Est) et en conclut que le vote PS est le seul
vote utile.

Il s’agit là d’une manœuvre mensongère.

La loi est claire : « les sièges sont répartis, dans la circonscription, entre les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés » (loi n°77-729 du 7 juillet 1977 relative à l’élection des représentants au Parlement européen).

Les mathématiques aussi : la répartition des sièges se fait en fonction du résultat de toutes les listes ayant dépassé 5%. Au-delà, il n’existe aucun seuil en-dessous duquel une liste est assurée de n’avoir aucun élu.

Quant aux scrutins précédents, chacun peut consulter les résultats par soi-même. Lors des européennes de 2004, 6 députés européens ont ainsi été élus avec moins de 7% des voix : 6,04% (en Ile-de-France), 6,08% (en Ile-de-France), 6,15% (dans la circonscription Sud-Est), 6,39% (Est), 6,80% (Nord-Ouest) ou 6,83%
(Nord-Ouest).

0 en droit, 0 en math, 0 en histoire, mais 20/20 en malhonnêteté et enfumage. Le Parti socialiste est décidément tombé bien.

L’interview de Julien Coupat.

29397_29370_29248_29087_coupat-une

Voici un texte trés intéressant, une reflexion sur la liberté.
Nous nous croyions libre parce que nous pouvons choisir entre 10 marques de margarine mais que vaut notre liberté quand le pouvoir peut en disposer avec autant de désinvolture en incarcérant n’importe lequel d’entre nous ?
L’affaire de Tarnac c’est le pouvoir mis à nu, dans sa laideur mais aussi sa petitesse car en dépit de ses contorsions il ne parviendra pas à nous faire taire.
Bravo à Julien Coupat pour ce texte remarquable.
Je n’aurais qu’une seule réserve : pourquoi un telle sortie, caché dans un coffre comme un voleur ? j’ai trouvé que ça manquait de panache.
Il faillait sortir et aller parler à la presse, leur dire « me voici et je vais parler », voilà ce qu’il aurait fallut faire.

Julien Coupat : « La prolongation de ma détention est une petite vengeance »

Voici les réponses aux questions que nous avons posées par écrit à Julien Coupat. Mis en examen le 15 novembre 2008 pour « terrorisme » avec huit autres personnes interpellées à Tarnac (Corrèze) et Paris, il est soupçonné d’avoir saboté des caténaires SNCF. Il est le dernier à être toujours incarcéré. (Il a demandé à ce que certains mots soient en italique).

Comment vivez-vous votre détention ?

Très bien merci. Tractions, course à pied, lecture.

Pouvez-nous nous rappeler les circonstances de votre arrestation ?

Une bande de jeunes cagoulés et armés jusqu’aux dents s’est introduite chez nous par effraction. Ils nous ont menacés, menottés, et emmenés non sans avoir préalablement tout fracassé. Ils nous ont enlevés à bord de puissants bolides roulant à plus de 170 km/h en moyenne sur les autoroutes. Dans leurs conversations, revenait souvent un certain M. Marion [ancien patron de la police antiterroriste] dont les exploits virils les amusaient beaucoup comme celui consistant à gifler dans la bonne humeur un de ses collègues au beau milieu d’un pot de départ. Ils nous ont séquestrés pendant quatre jours dans une de leurs « prisons du peuple » en nous assommant de questions où l’absurde le disputait à l’obscène. Poursuivre la lecture de «L’interview de Julien Coupat.»

Lefevre, le pittbull de l’UMP, complètement déchainé.

556114-copie

Travailler pendant ses arrêts maladie, fallait y penser, l’UMP y songe, Lefevre va le proposer.
Lefevre est le porte-parole de l’UMP, porte-flingue de Nabozy, il est député et il souhaite déposer un amendement pour permettre aux salariés en congé maladie de continuer a travailler via le télétravail…. le progrès à la sauce UMP.
Qu’on se rassure, ça sera sur la base du volontariat…. Ouf on avait craint le pire, on peut aller se recoucher.
J’attends pour demain matin le rétablissement de l’esclavage et pour après demain l’instauration du travail des enfants (toujours sur la base du volontariat bien entendu), ça leur évitera de faire des bêtises comme voler des bicyclettes et de déranger nos amis policier et c’est bon pour notre PIB, faut lutter contre la crise comme on peut n’’est-ce pas ?
Elle est belle la France de Sarkozy !
Allons encore un petit effort et on pourra rivaliser avec la province chinoise du Chichuan.

Avec ce genre de fanatique, tout devient possible et on peut compter sur lui pour mettre tout son poids dans la balance pour faire passer ce genre de mesures débiles.
Je croyais avoir tout vu, tout entendu, tout imaginé, mais chaque jour apporte son lot de surprises, j’avoue que je suis bluffé par l’acharnement des sarkozystes à démanteler tout ce en quoi nous croyons dans ce pays.
jpg_agressionump-2595dFaire travailler les malades, même les plus libéraux n’avaient pas osé, mais eux, oui !

Dans le font c’est vrai qu’ils sont révolutionnaires (voir mon article précédent), mais c’est une révolution conservatrice à laquelle on assiste, menée par des idéologues et des fanatiques de la destruction sociale.
L’idée même de progrès social les déchaine (C’est pavlovien chez eux).
L’avenir me fais peur, trés peur…

Pour en revenir à notre enragé je pose une question simple : qui arrêtera ce débile, je constate qu’il se balade toujours en liberté et cette idée me remplit d’inquiétude, je propose qu’on l’enferme, l’internement d’office c’est possible, je crois, je me renseigne.

Dédicace : un spécial crachat dans la gueule des idiots  qui ont permis à ce débile mental de se retrouver à l’Assemblée nationale.

Frédéric Lefebvre propose que les salariés travaillent pendant leur congé maladie

LEMONDE.FR

Le député et porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre a souhaité, lundi 26 mai, que les salariés puissent être autorisés, via le télétravail, à poursuivre leur activité professionnelle pendant leur congé maladie ou maternité. Poursuivre la lecture de «Lefevre, le pittbull de l’UMP, complètement déchainé.»

Pierre Bedier, le pourri de la République.

20060925obs83201

Oh que je suis cruel, rien ne m’échappe ma parole…
Souvenez-vous de Pierre Bedier, ex-secrétaire d’état aux programmes immobiliers de la justice du gouvernement Raffarin… Ce monsieur n’est pas resté longtemps à son poste tant le nombre de casseroles qu’il traine étaient importantes… Un secrétaire d’état à la construction des prisons pareil ça fait un peu désordre dans un gouvernement qui promettait de nettoyer les banlieues au karcher.
Bedier avait été condamné à l’époque (2006) à plusieurs mois de prison avec sursis et a une amende de 50 000 euros pour une banale histoire d’enveloppes, etc, une broutille quand on connait le personnage.
J’en parlais déjà à l’époque, voir le billet ICI

2 ans plus tard, je déplorais l’atténuation de sa condamnation en appel dans le billet suivant ICI
Sa peine avait été réduite, mais ça ne suffisait pas pour le pourri de la République qu’il est, il a eu la mauvaise idée de se pourvoir en cassation et devinez quoi…
BANCO ! il a décroché la timbale.
Cette fois c’est définitif, condamnation confirmée à 18 mois de prison avec sursis et six ans d’inéligibilité pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux, amende de 25 000  euros, perte de ses mandats, inéligibilité de 6 ans, perte des droits civiques, joliiii… n’en rajoutez pas.
Peine bien légère en vérité mais avec ses relations il aurait pu échapper à une condamnation alors on va pas faire les difficiles.
Que ça lui serve de leçon à ce voleur.

On est rassuré, il ne pourra pas se présenter aux Européennes, avec un tel palmarès c’est improbable par contre une entrée au gouvernement… ça ne sera pas le premier pourri a entrer dans un gouvernement.

Ah elle est belle la Droite donneuse de leçons.

Pierre Bédier condamné pour corruption

Le président UMP du conseil général des Yvelines a vu son pourvoi rejeté par la Cour de cassation, ce qui rend définitive sa condamnation à 18 mois avec sursis et six ans d’inéligibilité. Poursuivre la lecture de «Pierre Bedier, le pourri de la République.»

Benjamin Lancar, jeune espoir comique de l’UMP.

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Il a de l’avenir ce petit vous trouvez pas ?  c’est le nouveau comique de l’UMP.
Il anime le club des jeunes ringards de droite, un genre de colonie de vacance de l’UMP, comprenez les Jeunes Pop, boutique de farce et attrape, l’appendice prépubère de l’UMP…Ils sont djeuns, souvent riches et ces ploucs se croient modernes.
« Ben ouai on est jeuunes donc modernes, quoi… »
jeansarkozyherosCes petits puceaux se prennent pour des révolutionnaires, oui oui vous avez bien entendu, des révolutionnaires…
Che Guevara, Marx, Engel peuvent aller se rhabiller, la relève est là, le petit Bénjamin et ses copains des Jeunes Pop sont là avec leurs seaux et leurs pelles, ouhhh ouhhh qu’on a peur, je crois que Serges Dassault et ses amis du Figaro ont du souci à se faire  !!!
Écoutez donc ce guignol, c’est comique hein et encore plus quand on songe que ce malheureux  croit probablement à la dernière connerie que Nabozy 1er lui aura soufflé à l’oreille : « t’es un révolutionnaire mon petit Benjamin, range tes jouets et va faire la révolution, n’oublie pas ton anorak et ton écharpe, tu pourrais prendre froid… »
Le bouclier fiscal pour aider nos amis les riches, pour une révolution c’est une sacrée révolution !
Le travail le dimanche, on en révait, l’UMP va le faire, quelle révolution ! Poursuivre la lecture de «Benjamin Lancar, jeune espoir comique de l’UMP.»

Nos amis flics dans la citée des 4 000…

policiers.1215676476.jpg

Après l’affaire de l’attaque à l’arme lourde d’une escorte de la police dans la citée des 4000, Jean-François Herdhuin, directeur départemental de la sécurité publique de Seine-Saint-Denis s’est fendu d’une declaration remarquable de lucidité et de modération, je vous laisse juge : « des renforts venant de Paris ainsi qu’une compagnie de CRS supplémentaire » à La Courneuve, pour constituer « des patrouilles renforcées très dissuasives, avec fusils à pompe et pistolets mitrailleurs« .
Voilà qui améliorera sensiblement l’image de la police dans ces quartiers déshérités !
Pour apaiser le quartier rien de mieux qu’un bataillons de CRS.
Braquer les pauvres gens qui sortent faire leur courses avec des armes à feu, quoi de mieux pour leur arracher un petit sourire plein de complicité et d’affection… c’est incontestable, les habitants de la citées des 4000 vont apprécier ce déploiement de robocops casqués et gantés et l’encerclement de leur quartier.
Mais quelle bande de nuls, un tel aveuglement, c’est pas possible.
On progresse, mais vers quoi ? vers une dictature policière à moins que ce ne soit une révolution ? je la souhaite de tout mon coeur car ce régime fait la guerre à sa population,  il nous fait la guerre en se dissimulant derrière une prétendue lutte contre l’insécurité.
Ces manoeuvres policières n’ont rien à voir avec une opération de police classique visant a appréhender des criminels.
C’est tout un quartier avec ses habitants, hommes, femmes, enfants, vieillards qui sont mis dans le même sac. Il s’agit d’une véritable mise au pas des citoyens que nous sommes et les citées françaises sont un terrain d’expérimentation pour une police de plus en plus violente, de plus en plus raciste et arrogante.
La police se prépare, elle s’entraine.
Cette police ne nous fera pas de cadeau le moment venu.
Je sais qui sont mes ennemis.

Une amie me donne un tract.

image00071

Ce matin au marché une amie que je salue au passage me donne un tract pour la défense du pouvoir d’achat des retraités.
2 semaines avant on me donne un tract pour défendre l’hôpital et la marchandisation de la santé, avant c’était pour les chômeurs et encore avant pour les facs etc…
Et à chaque fois une occasion de manifester, protester…
Manifester contre quoi ? Protester contre quoi ?
Contre le rouleau compresseur libéral qui appauvrit et permet aux riches de s’enrichir sur le dos de la population humaine.
La machine à appauvrir nous écrase et chacun essaie de l’arrêter avec ses petits moyens quand il la voit arriver…
Je veux défendre ma maison, celle du voisin c’est autre chose.
Le retraité manifeste contre les pensions de misère qui permettent à peine de vivre après une vie de travail, les jeunes veulent des conditions dignes pour étudier, les malades veulent être soignés, les chômeurs veulent de travail pour sortir de la misère… Quoi de plus normal ?
Finalement, toutes ces personnes se battent contre la même chose, contre cette économie du malheur mais ils ont juste oublié une chose : se battre ensemble.
J’aimerais voir les retraités mains dans la main avec les ouvriers mains dans la main avec les étudiants mains dans la main avec les malades mains dans la main avec les chômeurs mains dans la main avec les…retraités !
Seule l’UNITE des luttes permettra de détruire ce système pourri et nous aidera à reconstruire une autre société.
Ceci étant je vous encourage à soutenir les retraités même si vous n’êtes pas concerné par le pouvoir d’achat des retraités.

Virez moi cette bonne à rien ! qu’on les dégage tous !

Écoutez donc ça :

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Incroyable n’est-ce pas…
Voila ce qui arrive quand l’avancement d’une personne dépend plus de son carnet d’adresses et des caprices d’un homme qui communique plus qu’il n’agit et qui confond politique et coups médiatiques, quand le futile prend le pas sur les qualités personnelles, l’engagement, l’éthique,  la compétence, et si je peu me permettre un gros mot par les temps qui courrent : l’humanité…
On met en place des bons à rien et on s’étonne que tout va mal dans ce pays ?

On s’étonne que les jeunes cessent de respecter l’autorité ? mais en quoi  l’autorité es-elle respectable ?
On s’étonne que des salariés désespérés choisissent de plus en plus le coup de force, mais y’a t’il une alternative à la lutte violente et au coup de force ?
On s’étonne que le peuple écoeuré par le comportement de ceux qui prétendent le diriger ou le représenter se détourne de la mascarade « démocratique » en renonçant au premier de ses droits, celui de voter… Voter, mais pour qui ?! pour de tels guignols !!

Bien entendu je ne mets pas les politiques dans le même sac, je ne confonds pas l’engagement sincère d’une poignée d’hommes et femmes admirables avec cette calamité publique.
Nous avons encore des gens valable mais il faut être lucide, la politique est tombée bien bas et je ne vois pas ce qui pourrait la relever de cette fange mentale dans laquelle elle se vautre depuis tant d’années si ce n’est un sursaut salvateur, celui du noyé qui reprend son souffle, celui de la dernière chance avant de sombrer dans la tyrannie.
Que ce soit cette nullité de Dati ou ce clown grotesque et grossier de Lefevre, comme d’autres, ne sont pas le problème, mais le symptôme de ce déclin.
Si nous voulons reconstruire la société, il faut être vigilant au choix de ceux qui prétendent nous diriger.
La politique c’est sérieux, ne l’oublions pas si nous voulons éviter d’avoir un jour à verser des larmes…
Quand vous voterez aux prochaines élections, prenez le temps de bien réfléchir et demandez-vous qui sont ces gens à qui vous donnez le pouvoir de parler en votre nom…

Le Front de Gauche à pris son envol, vive le Front de Gauche.

J’étais au Zénith de Paris ce dimanche 8 mars pour le lancement du Front de Gauche.
Le Front de Gauche est LA réponse d’un peuple lassé par les trahisons des politiciens, révulsé par la folie capitaliste qui mène ce monde vers un abime sans fond.
Le cynisme des capitalistes, leur arrogance, leur mépris prendra fin.
J’ai ressentie la vibration du glas qui sonne, leur heure est venue si nous le décidons.
Nous avons l’occasion de faire entendre cette voie en votant pour le Front de Gauche aux prochaine élections européennes.
Visitez le site du Front de Gauche pour plus d’information en cliquant ICI.

JL Mélenchon discours au lancement du Front de Gauche
Vidéo envoyée par jjac30

Le Front de Gauche à pris son envol dimanche.
Vive le Front de Gauche pour reconstruire une vraie riposte à la folie capitaliste.
Vive le Front de Gauche !

Travailler tue.

sarko-esclavage-web

2 personnes meurent en moyenne chaque jour en travaillant…
Mourir pour gagner sa vie, quelle ironie !
Le travail est l’une des premières causes de mortalité dans le monde, une cause sous-estimée et ignorée et encore je ne parle que des morts directes et pas des maladies engendrées par le travail qui réduisent l’espérance de vie des gens et les tue petit à petit.
On trouve ça normal de voir mourir un mineur ou un maçon à 60 ans alors qu’un pharmacien qui meure à 60 ans ça ne passe pas… il est mort jeune, comme c’est triste…
Les morts des guerres soulèvent le coeur de ceux qui en ont un, ceux du SIDA ou de la pauvreté nous révoltent, mais rares sont les morts au travail qui nous inspirent de la révolte.
Pour quelle raison ? Simplement parce que le travail est l’une de nos vaches sacrées, un élément central dans notre société, une de nos aliénations les plus puissantes qui nous maintien, qui nous contrôle et dirige nos vies, peu y échappent et encore moins s’imaginent une vie en dehors du travail… un mal nécessaire me diront certains, une chose inévitable qu’il faut accepter tel quel…
Je n’en crois rien, dénoncer cette mortalité reviendrait à s’interroger sur le travail lui-même et sur ça nature souvent inhumaine et rétrograde.
Nous sommes imbibés de l’idéologie du travail, peu de personnes sont capable de s’émanciper de ce carcan idéologique alors remettre en cause le travail… Un tel saut, une telle audace paraissent inconcevables tant le travail occupe une place centrale dans notre société productiviste.
Nous programmons nos enfants dès le plus jeune âge à accepter de se lever tous les matins de leur unique vie pour servir un patron qui leur prendra leur énergie, leur santé et peut être même leurs vies et personne ne s’en émeu, car nous avons été nous aussi programmés.
Que d’aliénation, que de soumission, que de souffrance, que d’humiliation !
Non vraiment le travail ce n’est pas la santé.
Lisez ceci et signez la pétition ICI