Archives pour le mot-clé «internet»

Wikileaks : La liberté ? oui mais pas trop…

Julian Assange, fondateur de Wikileaks

La liberté d’information ? oui bien sûr…
La liberté ? mais c’est évident voyons, ne sommes nous pas en démocratie ?

Alors dans ce cas comment faut-il comprendre l’article du Sun qui fait référence aux révélations du site Américain wikileaks sur la guerre d’Afghanistan (des milliers de documents secrets mis en ligne), la sale guerre de notre temps ?

Que devons-nous penser des attaques du Sun quand il parle de « clowneries » en évoquant le travail extraordinaire de Wikileaks ?  que devons nous penser lorsque on lit dans les colonnes de ce sinistre torchon de la nébuleuse Murdoch :

« La publication de rapports des services secrets par des journaux de gauche en Grande-Bretagne, en Allemagne et aux Etats-Unis ne peut avoir qu’un seul effet : saper le moral des hommes et des femmes au front, prêts à donner leur vie pour notre liberté. Les chefs militaires préviennent que les révélations d’hier mettent en danger les vies de davantage de soldats britanniques et américains. Cela contribuera à saper la confiance entre les partenaires de coalition qui combattent en Afghanistan et à attiser les craintes de l’opinion publique. Le clown qui a publié les documents a déclaré qu’ils semblaient ‘apporter la preuve de crimes de guerre’. Mais c’est l’individu qui les a dévoilés en premier lieu qui devrait se trouver sur le banc des accusés. Et vite. Il a déjà fait suffisamment de mal. »

The Sun le 27 juillet 2010

Que devons-nous penser quand on apprend qu’un soldat qui a fait des révélation à Wikileaks sur une bavure de l’armée Américaine en Iraq risque 54 ans de prison : http://www.bradleymanning.org/
Que devons nous penser des menaces et des pressions que subit le site d’information, on parle même de menaces physiques, il est en tout cas recherché, pourquoi au juste ?
Un type du Pentagone déclare : « Nous aimerions savoir où il est, nous aimerions sa coopération dans ce domaine, »  ben voyons…

Tout cela me fait dire que notre idée de liberté d’informer, de circuler ou de nous exprimer sont douces utopies aux yeux de ceux qui nous dirigent, eux qui proclament ces mêmes valeurs, auxquelles ils ne croient pas, du matin au soir à la figure de ceux qu’ils désignent de tyrans…
Nos leçons, notre morale ne vaut que pour les autres, nos énnemis, au nom de la liberté, de la démocratie et des Droits de l’homme baillonnont le peuple, il nous remerciera le moment venu…
C’est par ces mots qu’on pourrait résumer la pensée de nos gouvernants qui croient bien peu à la force de la liberté et à la puissance de la vérité.
La vérité balaiera ces menteurs, ces scélérats qui cherchent à nous cacher les horreurs qu’ils commettent chaque jour en notre nom à traver
s le monde.
La population a le droit de savoir ce qu’on commet soit disant pour sa sécurité, elle à le droit de refuser cette « sécurité » achetée au prix du sang des enfants Irakiens ou Afghans, elle à le droit de savoir à quoi sert l’argent de ses impôts.
Grace à Internet, grace au courage de gens comme
Bradley Manning ou Julian Assange nous pouvons rêver d’un autre monde, un monde plus juste où la vérité ne serait plus honteuse.
J’encourage toutes les personnes qui liront ce billet à soutenir  les éclaireurs de notre monde qu’ils s’appellent Wikileaks ou Mediapart car la justice et le monde meilleur auquel nous aspirons ne peut naitre que de la vérité.

Lien : http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2898
http://www.framablog.org/index.php/post/2010/07/27/wikileaks-julian-assange


La neutralité des réseaux par l’excellent Benjamin Bayart.

La neutralité des réseaux, c’est quoi ce truc ?
En quoi c’est important ?
Vous ne mesurez pas à quel point ce concept est important pour notre liberté.
Benjamin Bayart, l’un des pionniers de l’internet français, fondateur de l’un des premiers fournisseur d’accès français (FDN : French Data Network) est venu nous expliquer ça à la fac des sciences de Reims.
Regardez cette vidéo et vous comprendrez l’importance de cette neutralité.
NB : Votre serviteur apparait dans la vidéo aux alentours de la 124 ème minute.

Partager n’est pas voler.

Partager n’est pas voler from La Quadrature du Net on Vimeo.

Avec Joffrin c’est retour vers le futur.

minitel

Imaginons le passé dans l’avenir, ça rappelle le film Retour vers le futur, une production américaine.
Mais en France on a pas de pétrole mais on a tout plein de cons, youpiii et on va faire mieux, beaucoup mieux.
Toujours à la pointe du progrès des petits génies nous concoctent quotidiennement un avenir radieux, un avenir à la con…
Dernière trouvaille de Laurent Joffrin (directeur de Libération) : remplacer internet par un genre de minitel.
Des débits de 9 000 kbp/s miam miam miam, quel pied !
Le noir et blanc c’est pas mal non plus, de toute façon les daltoniens n’y verront que du feu alors…
Tout ça pour quoi ?
Joffrin aimerait nous faire payer la lecture de ses torchons plein de complaisance pour la droite.

Ce pauvre nul aimerait instaurer une taxe à la con sur la consultation des sites d’informations…
L’esprit minitel dans toute sa splendeur.
Payer à la ligne de connerie, le paragraphe de pensée unique à moitié prix ça ne vous tente pas ma p’tite dame ? Quand on vous dit qu’ils sont modernes…

Ah au fait on a bien dit information ? le nouveau mot pour dire propagande de droite chez les ringards de Libé
Tout ça nous donne une preuve supplémentaire s’il en fallait de l’anachronisme de ceux qui prétendent nous diriger. Poursuivre la lecture de «Avec Joffrin c’est retour vers le futur.»

Commandanté Ché Guevara : Un combat , Un Homme , Une légende.

medium-443px-che1

Un article trés intéressant sur Che Guevara, un homme d’exception.
Malgrès des zones d’ombre je ne retiendrai de la vie de cet homme que cette phrase mise en éxergue par Sidi Mohamed OULD DHAKER bloggeur et démocrate Mauritanien :
 » Soyez toujours capables de ressentir au plus profond de votre coeur n’importe quelle injustice commise contre n’importe qui, où que ce soit dans le monde. C’est la plus belle qualité d’un révolutionnaire.  » Che Guevara

Pourquoi tant d’engouement voire de dévotion à l’icône du Che, notamment le fameux portrait fait par Korda , de Che avec le béret et l’étoile rouge . Ce portrait tiré à des millions d’exemplaires symbolise aussi bien en Occident que dans les Pays du Sud, la résistance, le combat propre, l’abnégation.. Son effigie de héros populaire a acquis, depuis une quarantaine d’années, l’aura d’une icône. Quelque 20 millions de personnes, à travers le monde, posséderaient un tee-shirt à l’image du « rebelle éternel ».

Les années soixante dix virent, progressivement, s’installer la fin des illusions de millions de jeunes qui avaient cru changer le monde. C’était compter sans l’impérialisme américain et le goulag russe qui ne voulait pas entendre parler de perturbateurs.

On pense d’ailleurs, que le Che a été lâché par Castro sur ordre des soviétiques en l’occurrence de Kossyguine qui venait de conclure avec Lindon Johnson un pacte de « coexistence pacifique ».

Qui est vraiment Che Guevara ?

La suite sur le blog de Sidi Mohamed OULD DHAKER en cliquant ICI

Benjamin Lancar, jeune espoir comique de l’UMP.

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Il a de l’avenir ce petit vous trouvez pas ?  c’est le nouveau comique de l’UMP.
Il anime le club des jeunes ringards de droite, un genre de colonie de vacance de l’UMP, comprenez les Jeunes Pop, boutique de farce et attrape, l’appendice prépubère de l’UMP…Ils sont djeuns, souvent riches et ces ploucs se croient modernes.
« Ben ouai on est jeuunes donc modernes, quoi… »
jeansarkozyherosCes petits puceaux se prennent pour des révolutionnaires, oui oui vous avez bien entendu, des révolutionnaires…
Che Guevara, Marx, Engel peuvent aller se rhabiller, la relève est là, le petit Bénjamin et ses copains des Jeunes Pop sont là avec leurs seaux et leurs pelles, ouhhh ouhhh qu’on a peur, je crois que Serges Dassault et ses amis du Figaro ont du souci à se faire  !!!
Écoutez donc ce guignol, c’est comique hein et encore plus quand on songe que ce malheureux  croit probablement à la dernière connerie que Nabozy 1er lui aura soufflé à l’oreille : « t’es un révolutionnaire mon petit Benjamin, range tes jouets et va faire la révolution, n’oublie pas ton anorak et ton écharpe, tu pourrais prendre froid… »
Le bouclier fiscal pour aider nos amis les riches, pour une révolution c’est une sacrée révolution !
Le travail le dimanche, on en révait, l’UMP va le faire, quelle révolution ! Poursuivre la lecture de «Benjamin Lancar, jeune espoir comique de l’UMP.»

l’apprentissage de la liberté.

liberte-parole

Suite à un article paru sur le site http://fr.techcrunch.com reprochant à Facebook de ne pas censurer les groupes de discussion révisionnistes.
La lecture de l’article et les commentaires auxquels il a donné lieu m’ont amené à m’interroger : la censure est-elle légitime et sur quelle base se construit cette légitimité ?
Les victimes ou descendant de victime et plus largement les personnes se sentant offensés par une opinion, ont-elles le droit de décider de ce qui peut être dit, écrit ou lu au sujet de ce qu’ils considèrent comme leur souffrance ?
Des groupes de pression, des lobbys entendent interdire l’expression de certaines expressions, mais de quel droit ?
Les idées de ces groupes révisionnistes me répugnent, mais la liberté m’est chère, elle est sacrée à mes yeux, qui peut m’empêcher de lire ce que ces gens écrivent ? Mon discernement serait-il sujet à caution au point de laisser un tiers décider à ma place de ce qui est bon ou mauvais pour moi ?
C’est ce qu’entendent faire ceux qui promeuvent la censure sur internet ou dans la presse : interdire les opinions qui leur déplaisent et décider à notre place de ce que nous avons le droit de lire ou entendre, pour notre bien, cela va sans dire…
Une bien étrange conception de la liberté.

Selon moi la liberté est indivisible et sacrée, la découper en petits morceaux sous prétexte qu’il y aurait une « bonne » liberté et une « mauvaise » liberté c’est déjà enfoncer un poignard dans le sein merveilleux de la liberté d’expression et tracer un bien triste sillon, celui de la servitude et du conformisme.
La liberté par définition est insolente, dérangeante, provocante, déplaisante, si cela vous dérange alors vous n’êtes pas fait pour la liberté.
Nul ne peut décider pour autrui, nul ne devrait pouvoir faire taire une opinion sous prétexte qu’elle le dérange.
Cela ne veut bien évidemment pas dire que toutes les opinions se valent, mais c’est à chacun de nous de décider, eclairé par notre discernement, la culture, quelle opinion est valable et quelle autre ne mérite qu’indifférence et mépris.
C’est faire bien peu de cas de cette capacité de discernement vraiment !
A choisir dans le fond je préfère encore vivre dans un monde où les pires charognes pourraient écrire n’importe quelle connerie sur n’importe quel sujet que de vivre dans un monde désinfecté à l’eau bénite et à la javel de la bien pensance.
Ce débat n’est pas terminé et il me fait mesurer le difficile apprentissage de la liberté.

Quaero, le moteur de recherche que l’univers nous envie

Quaéro vous connaissez ? je cherche en latin.
C’est le fameux moteur de recherche européen lancé en grande pompe par Chirac et Schroder en 2004 pour détruire la suprématie de Google sur la toile et faire trembler Microsoft et Yahoo.
Le programme regroupait de grand nom comme Thomson, France Télécom, le CNRS, la BNF, l’INA et Deutsche Telekom… de quoi faire tremble la galaxie toute entière.
Les Allemands motivés par la peur du ridicule se sont prudemment retirés du projet en 2006 on les comprend et depuis ? depuis rien ou plutôt quelque chose…
Regardez un peu la page d’accueil du moteur de recherche :

Oui vous ne rêvez pas, y’a bien marqué « fourni par Google »…vous ne me croyez pas ? allez voir sur le site http://www.quaero.net/
Prix du projet : 250 millions d’euros.
Je ne résiste pas au désir de citer Jacques Chirac : « tel est l’enjeu du combat pour la diversité culturelle : la réalisation d’une démocratie planétaire, unie sur l’essentiel mais respectueuse des différences, expression politique d’une mondialisation maîtrisée et conforme à nos valeurs« . « C’est pourquoi la culture ne doit pas plier devant le commerce« …
Du chirac comme on en fait plus… je le regrette déjà et moi pendant ce temps je cherche, je cherche… A quoi peut donc servir ce truc, si vous trouvez merci de me tenir au courant.
Voilà qui valait bien 250 millions d’euros, non ?!

2500 pages à l’heure, une machine extraordinaire.

Voici une machine qui permet de scanner jusqu’à 2500 pages à l’heure.
Avec une telle machine on pourrait numériser la totalité des merveilles de nos bibliothèques en 15 ans, rendant accessible à qui le souhaiterait la totalité des textes de notre patrimoine grâce à internet.
J’espère qu’on verra ça arriver rapidement.
Il y a des projets de numérisation, Google avait lancé un tel projet il y à quelques années mais il a du faire face à la bêtise de pseudo-défenseurs du patrimoine qui criaient au sacrilège, voyant là une menace, une menace à quoi ? je me le demande encore…
Rien ne leur interdisait d’en faire de même…
Le comble du ridicule ayant été atteint par l’ex directeur de la BNF Jean-Noël Jeanneney qui s’est fendu d’un livre au titre tout aussi ridicule « Quand Google défie l’Europe« …
Au fait que font ces gens pour numériser les fonds de la BNF ? Qu’a t’il fait pendant sa présidence de la BNF pour mener à bien cette tâche ?
Pendant que Mr Jeanneney écrit ses livres, les Allemands inventent des machines extraordinaires et les collections de la BNF prennent la poussière, inaccessibles aux lecteurs et aux curieux qui ignorent les trésors qu’elles recèlent…
Un jour nous aurons un incendie et ces merveilles disparaitront sans jamais avoir été numérisées…

D’autres vidéo ICI

La liberté d’expression remise en cause ?

Censure de torapamavoa sur Youtube avec ses vidéos antisarko.
Dans le même temps j’entends le ministre de la défense se plaindre des « rumeurs » qui secouent le net au sujet de la mort des 10 soldats, la ministre de la famille Nadine Morano qui promet un filtrage du net sois disant pour lutter contre la pédophilie, des journalistes virés (voir le cas de Richard Labérivière) quand ils ne sont pas agressés physiquement et une presse ligotée, privatisée… là je attention danger, nos libertés sont en danger.
Le pouvoir n’est pas l’ami de nos libertés, notre liberté le gêne, si nous voulons rester libre il faut mériter notre liberté c’est à dire être capable de lutter pour elle et ne comptez pas sur nos « intellectuels » donneurs de leçons professionnels comme BHL, gluksmann ou finkelcrotte pour défendre votre liberté…
Une ligne de conduite :
Ne jamais rien laisser passer, dire les choses, dénoncer les abus, refuser les appels du pied des flatteurs, ne jamais baisser les yeux devant les spécialistes de l’intimidation et leur dire bien en face : VOUS NE ME FEREZ PAS TAIRE, JE SUIS LIBRE ET JE VOUS EMMERDE !
Pour soutenir les torapamavoa allez voir ce site : http://torapamavoa.blogspot.com/

Youtube fait taire Torapamavoa : une censure ?
Vidéo envoyée par torapamavoa

EDIT : REJOIGNEZ LA CYBER PROTESTATION ! TORAPAMAVOA / YOUTUBE : http://torapamavoa.blogspot.com/2008/09/rejoignez-la-cyber-protestation.html Poursuivre la lecture de «La liberté d’expression remise en cause ?»

Le cyberjournaliste Russe Magomed Yevgolev à été assasiné.

Magomed Yevgolev était connu en Russie pour ses investigations et son opposition au pouvoir Russe (Info en anglais ici : http://ingushetiya.wordpress.com/)
Après avoir été arrêté à sa descente d’avion il a été tué d’une balle dans la tête.
Il s’agit bien entendu d’un regrettable accident, le coup étant parti tout seul comme on peut s’en douter, un accident qui donnera lieux à une enquête approfondie…On peut compter sur la police Russe pour mettre tout ça au clair comme elle l’a fait pour la mort de l’ex-agent secret Litvenenko empoisonné au polonium en mangeant une pizza ou pour la journaliste Anna Politovskaïa tuée au pied de son immeuble de plusieurs balles de révolver.
Étrange pays :(

Reporters sans frontières profondément choquée par la mort du propriétaire du site Ingushetiya.ru

читать на русском

Magomed Yevloyev, l’un des créateurs du site ingouche d’informations http://ingushetiya.ru, a été tué, le 31 août 2008, alors qu’il se trouvait entre les mains d’agents du ministère de l’Intérieur. Le journaliste avait été interpellé, à l’aéroport de Nazran, à la descente d’un avion qui transportait également le président de la République d’Ingouchie, Murat Zyazikov. Une heure plus tard, Magomed Yevloyev, blessé d’une balle à la tête, a été admis à l’hôpital où il est décédé pendant son opération. Poursuivre la lecture de «Le cyberjournaliste Russe Magomed Yevgolev à été assasiné.»

Les interviews du professeur Foldingue

(tiré du n°52 du journal La décroissance)
En lisant ça j’ai failli me reconnaitre ;)

Déconnecté

Professeur, au secours, aidez-moi je suis complètement addict, dépendant, accro, intoxiqué…

Hum ? Alcool, porno, cocaïne, télévision, cigarettes, jeux vidéo, consommation, chocolat… ?
Non, professeur : Internet.

(Pfouuuu… encore un. J’aurais préféré parler sexe.)
D’ailleurs vous n’êtes pas connecté ici ? je sens que je suis déjà en train de faire une crise de manque. Il s’est sûrement passé quelque chose su la « toile » depuis que je suis part de chez moi. Il faut que j’y aille !

Calmez-vous, cher clie… patient.
Professeur, j’ai un blog. Je réagis su tout. Il faut que je vous laisse pour réagir à l’actualité de la matinée. Poursuivre la lecture de «Les interviews du professeur Foldingue»

L’Europe lache McKinnon.

Je vous avait parlé ICI de ce hacker anglais qui risque des dizaines d’années de prison au USA pour avoir piraté des serveurs américains à la recherche de preuves de technologie extra-terrestres qu’il pensait être détenues par ce pays.

Après des années d’une longue bataille juridique pour être jugé dans son pays, son dernier espoir pour éviter l’extradition résidait dans la Cours européenne des Droits de l’homme qui a décidé de ne pas donner suite à sa requête…

McKinnon devrait donc être extradé dans un pays où il n’a jamais mis les pieds et y finir ses jours dans l’une de ces prisons sordides appelées supermax…
Je trouve cette décision écœurante., révoltante !
Si l’Europe n’est même pas capable de protéger ses citoyens alors je ne sais pas à quoi elle sert.

Cette affaire est révélatrice de ce qu’est cette Europe dont on nous rabâche les oreilles : une coquille vide au service de la mondialisation et des intérêts US.

Si vous aviez encore des illusions, je vous le dis : n’attendez rien d’elle…