Archives pour le mot-clé «libéralisme»

Joseph Stiglitz sur France Inter.

Stiglitz est un habitué de la matinale de France inter mais je ne me lasse jamais de l’écouter tant sa pensée est pertinente sur l’évolution du capitalisme.
J’ai déjà parlé de Stiglitz sur ce blog (voir ICI et ICI)
Pour ceux qui ne connaissent pas Stiglitz sachez qu’il est prix nobel d’économie, qu’il a dirigé la Banque mondiale et qu’il a été un proche collaborateur de Clinton dans les années 90 (Clinton aurait été bien inspiré de l’écouter un peu plus…) et qu’il est l’auteur du best seller La grande désillusion et qu’il vient d’écrire un nouveau livre : Le triomphe de la cupidité, livre que je compte me procurer.
La question que je pose est simple : comment se fait-il qu’un économiste aussi éminent soit à ce point ignoré par les bons à rien qui n’ont pas été capable de voir arriver cette crise et qui se prétendent économiste… Vous êtes capable de répondre à cette question vous ?!

Paul Jorion et la crise.

Voici une intervention très intéressante.

Parlons Net reçoit Paul Jorion – 5/6/09
Vidéo envoyée par FranceInfo

Cette semaine, Parlons Net reçoit Paul Jorion. Paul Jorion est anthropologue et sociologue, spécialisé dans les sciences cognitives et l’économie. Il tient aussi un blog très consulté.
Paul Jorion a vécu et enseigné aux Etats-Unis, à Cambridge et à Bruxelles, avant de revenir en France il y a quelques semaines. C’est en 2004 qu’il rédige un ouvrage dont aucun éditeur ne voudra jusqu’en 2006. La Découverte accepte enfin, avec l’appui d’un certain Jacques Attali, de publier “Vers la crise du capitalisme américain” paru en 2007. Paul Jorion y annonce, entre autres, la crise des subprimes. Autant dire qu’il vise juste.
Avec Paul Jorion, on parlera de cette crise, des atouts de l’Europe pour la surmonter par rapport aux Etats-Unis et du libre échange débarassé de la la spéculation qu’il appelle de ses voeux.
Pour l’interroger, Philippe Labarde de Vendredi Hebdo, Philippe Cohen de Marianne2.fr, Samuel Laurent du Figaro.fr et Pascal Riché de Rue89.com.
Son: Pierre Monteil / Sarah Weinberg
Images: Philippe Pallarès

Jacques Généreux, formidable.

Écoutez Jacques Généreux (Parti de Gauche).
Ca fait plaisir de redécouvrir un vrai langage de gauche, radical, débarrassé de la bouillie mentale libérale qui à ruiné la pensée et les espoirs de la Gauche.
Une bouffée d’oxygène.
L’espoir n’est pas mort.

Jacques Généreux Saintbrieuc
Vidéo envoyée par Frontdegauche-Ouest

Meeting du Front de Gauche à Saint-Brieuc – Circonscription Ouest – Élections européennes du 7 juin 2009

VMC : La lutte continue 32 ans après l’assassinat de Pierre Maître.

pmaitreimage_54749796

Il y a 32 ans, en juin 1977, était assassiné devant son usine l’ouvrier Pierre Maître, deux de ses camarades grévistes étaient quant à eux grièvement blessés par les tirs des nervis d’extrême droite venus mater la grève des ouvriers de l’usine VMC (Verreries mécaniques champenoises).
Ça s’est passé à Reims.
Pierre Maître avait 32 ans, il est mort d’une balle en pleine tête.

On apprendra que les auteurs de ce crime odieux appartenaient à la CFT (Confédération française du travail), faux syndicat dissout en 77 et vrai outil de répression antisyndicale, que le grand patronat et la droite ont tenté d’implanter dans les entreprises dans les années soixante et soixante-dix.

Le chef du commando, un certain Claude Leconte, appartenait aussi au SAC (service d’ordre de la droite gaulliste fondé par Charles Pasqua) de triste mémoire.
Leconte à été condamné à 20 ans de prison, son complice à 7 ans de prison.
Lire le récit de cette journée tragique ICI.

30 ans après rien n’a vraiment changé à Reims et ailleurs, il n’y a que les méthodes du patronat qui ont évolué.

Jeudi 4 Juin – Devant VMC reims
Vidéo envoyée par VMC-reims

De nos jours le patronat n’assassine plus les ouvriers grévistes, il ne cherche plus a corrompre leurs syndicats,  il les précarise, il délocalise leurs usines à la recherche de nouveaux esclaves plus dociles.

30 ans après la lutte continue pour les ouvriers de VMC, leur usine sera délocalisée.
L’usine qui fait des profits devrait fermer en juillet, laissant sur le carreau 146 personnes.
Les petits pots fabriqués à Reims seraient trop chers selon le propriétaire américain de l’usine (le groupe Owens Illinois).
Chers ouvriers de VMC je ne sais que vous dire, mais je suis de tout coeur avec vous, car votre lutte est juste. Poursuivre la lecture de «VMC : La lutte continue 32 ans après l’assassinat de Pierre Maître.»

Lefevre, le pittbull de l’UMP, complètement déchainé.

556114-copie

Travailler pendant ses arrêts maladie, fallait y penser, l’UMP y songe, Lefevre va le proposer.
Lefevre est le porte-parole de l’UMP, porte-flingue de Nabozy, il est député et il souhaite déposer un amendement pour permettre aux salariés en congé maladie de continuer a travailler via le télétravail…. le progrès à la sauce UMP.
Qu’on se rassure, ça sera sur la base du volontariat…. Ouf on avait craint le pire, on peut aller se recoucher.
J’attends pour demain matin le rétablissement de l’esclavage et pour après demain l’instauration du travail des enfants (toujours sur la base du volontariat bien entendu), ça leur évitera de faire des bêtises comme voler des bicyclettes et de déranger nos amis policier et c’est bon pour notre PIB, faut lutter contre la crise comme on peut n’’est-ce pas ?
Elle est belle la France de Sarkozy !
Allons encore un petit effort et on pourra rivaliser avec la province chinoise du Chichuan.

Avec ce genre de fanatique, tout devient possible et on peut compter sur lui pour mettre tout son poids dans la balance pour faire passer ce genre de mesures débiles.
Je croyais avoir tout vu, tout entendu, tout imaginé, mais chaque jour apporte son lot de surprises, j’avoue que je suis bluffé par l’acharnement des sarkozystes à démanteler tout ce en quoi nous croyons dans ce pays.
jpg_agressionump-2595dFaire travailler les malades, même les plus libéraux n’avaient pas osé, mais eux, oui !

Dans le font c’est vrai qu’ils sont révolutionnaires (voir mon article précédent), mais c’est une révolution conservatrice à laquelle on assiste, menée par des idéologues et des fanatiques de la destruction sociale.
L’idée même de progrès social les déchaine (C’est pavlovien chez eux).
L’avenir me fais peur, trés peur…

Pour en revenir à notre enragé je pose une question simple : qui arrêtera ce débile, je constate qu’il se balade toujours en liberté et cette idée me remplit d’inquiétude, je propose qu’on l’enferme, l’internement d’office c’est possible, je crois, je me renseigne.

Dédicace : un spécial crachat dans la gueule des idiots  qui ont permis à ce débile mental de se retrouver à l’Assemblée nationale.

Frédéric Lefebvre propose que les salariés travaillent pendant leur congé maladie

LEMONDE.FR

Le député et porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre a souhaité, lundi 26 mai, que les salariés puissent être autorisés, via le télétravail, à poursuivre leur activité professionnelle pendant leur congé maladie ou maternité. Poursuivre la lecture de «Lefevre, le pittbull de l’UMP, complètement déchainé.»

Une amie me donne un tract.

image00071

Ce matin au marché une amie que je salue au passage me donne un tract pour la défense du pouvoir d’achat des retraités.
2 semaines avant on me donne un tract pour défendre l’hôpital et la marchandisation de la santé, avant c’était pour les chômeurs et encore avant pour les facs etc…
Et à chaque fois une occasion de manifester, protester…
Manifester contre quoi ? Protester contre quoi ?
Contre le rouleau compresseur libéral qui appauvrit et permet aux riches de s’enrichir sur le dos de la population humaine.
La machine à appauvrir nous écrase et chacun essaie de l’arrêter avec ses petits moyens quand il la voit arriver…
Je veux défendre ma maison, celle du voisin c’est autre chose.
Le retraité manifeste contre les pensions de misère qui permettent à peine de vivre après une vie de travail, les jeunes veulent des conditions dignes pour étudier, les malades veulent être soignés, les chômeurs veulent de travail pour sortir de la misère… Quoi de plus normal ?
Finalement, toutes ces personnes se battent contre la même chose, contre cette économie du malheur mais ils ont juste oublié une chose : se battre ensemble.
J’aimerais voir les retraités mains dans la main avec les ouvriers mains dans la main avec les étudiants mains dans la main avec les malades mains dans la main avec les chômeurs mains dans la main avec les…retraités !
Seule l’UNITE des luttes permettra de détruire ce système pourri et nous aidera à reconstruire une autre société.
Ceci étant je vous encourage à soutenir les retraités même si vous n’êtes pas concerné par le pouvoir d’achat des retraités.

Arcelor mittal, un géant avec une petite bite…

555_25_image_hist_ima_aujourdhui

Dans l’univers impitoyable des pitbulls à l’affut d’un morceau de bifteck, on comptera le géant Arcelor Mittal qui dispute à ses stagiaires quelques centaines d’euros.
Leur gratification passera de 75% à 40% du SMIC…
75 % du SMIC, quel luxe ! trop pour les épaules frêles du numéro 1 mondial de  l’acier.
Les 30 stagiaires concernés devront se résoudre à manger des patates tous les soirs ou a bosser chez Macdo pour arrondir leur FAIM de mois.

mittal-2-gIl est vrai que les temps sont durs pour nos amis les capitalistes, prenez par exemple monsieur Mittal, c’est un multi milliardaire (35,1 milliards d’euros de fortune personnelle) certe mais on imagine pas les soucis de ce monsieur : le kérosène de son avion d’affaires a vachement augmenté ces derniers mois et je vous parle même pas des loyers.
Pas moyens de se loger dans un 250 m² londonien à moins de 8 000 $ par mois… trop dure la vie, alors il faut bien trouver un peu d’argent…

mittalpa1511_468x313Rogner sur les petites paies… Grappiller 300 ou 400 euros sur le dos de gens même pas payés au SMIC, voilà la SOLUTION à la crise !!!
Fallait y penser.
Quelques centaines d’euros économisés sur chaque tête de pipe et s’ils ne sont pas contents la porte est grande ouverte… Qu’ils dégagent ces fainéants s’ils ne sont pas contents, non mais !
Y’en a marre de payer les gens, marre, marre !!!

Ah le capitaliste… s’il n’éxistait pas il faudrait l’inventer.

Moi grand naïf je croyais qu’on avait sifflé la fin de la récré, mais ces ordures continuent leur travail de dévastation sociale… Appauvrir, affamer, disloquer, saper le tissus social au nom d’une sois disant rentabilité…

Je vous le dis mes amis, il est grand temps de sortir les couteaux de boucher, grand temps !

NDLR : Une erreur s’est malencontreusement glissée dans mon billet, la demeure londonienne de Mr Mittal est de 4650 m² et non de 250 m².
Les difficultés financières de monsieur Mittal pour payer le chauffage d’une aussi vaste demeure s’expliquent mieux, je retire donc mes attaques infondées contre la famille Mittal.
Une pauvre famille qui essaient de joindre les deux bouts.
Pour aider Mr Mittal a chauffer son luxueux pied à terre londonien je propose d’organiser une quête car je doute que les 400 euros piqués aux stagiaires suffisent.

Me contacter pour les modalités.

Y a pas à dire, la crise a bon dos. La direction d’Arcelor-Mittal a décidé de réduire de plus de moitié l’indemnisation des stagiaires ingénieurs employés sur le site de Fos-sur-Mer, dans les Bouches-du-Rhône. Poursuivre la lecture de «Arcelor mittal, un géant avec une petite bite…»

J’exproprie passionnément, à la folie…

chavez_5

Nationaliser c’est bien, exproprier c’est mieux.
À l’époque où Hugo Chavez nationalisait, on osait à peine parler de nationalisation et de salaire maximum en Europe,  sans être taxé de fou furieux rescapé d’un asile de l’ex-URSS ou d’adorateur de Kim Jong Il…
Il y a à peine un an, on osait peu de chose tant la chape de plomb idéologique était puissante.
Le capitalisme régnait en maitre dans les esprits et bien peu étaient capables de lui fixer une limite.
Son expansion sans borne nous promettait des lendemains radieux.
Il y avait bien la progression de la pauvreté, les licenciements, la brutalité des requins de la finance, leur voracité, leur cynisme et la soumission du politique, mais bien peu voulaient voir.

Les « socialistes » en extase devant les prouesses du marché et les tours de passe-passe de la main invisible avaient les yeux de Chimène pour l’économie de marché et le Traité de Lisbonne…
L’amour fou… Poursuivre la lecture de «J’exproprie passionnément, à la folie…»

Yves Cochet, un sage chez les Verts.

130607_cochet_campagne46

Yves Cochet fait partie de ces hommes qui m’auraient fait rester chez les Verts s’ils y avaient été plus nombreux.
Pour l’avoir croisé à deux ou trois reprises, je ne peux que souligner la grande lucidité de cet homme sur l’état de notre civilisation.
Le constat est clair, nous allons dans la joie et l’allégresse droit au mur et ne comptez pas sur nos hommes politiques pour y changer quoi que ce soit.
C’est là le drame de notre temps, une cécité généralisée et une incapacité à imaginer un avenir viable pour l’humanité.
Ce n’est pas du catastrophisme, mais du réalisme, le modèle productiviste trouve déjà ses limites et c’est la nature qui fixe ses limites…
Bien entendu des gens comme Yves Cochet son raillés, moqués, mais qu’importe le rire des imbéciles, un jour ils ne riront plus.
Écoutez Yves Cochet…

 
icon for podpress  Standard Podcast: Play Now | Play in Popup

Congé parental menacé, rien ne les arretera.

maternite5

Photo trouvée ici : http://www.melissalussier.com/maternite.htm

Là où ils passent, tout trépasse, les barbares.
Je savais qu’avec l’équipe de sauvages qui dirige ce pays rien ne serait épargné aux Français : acquis sociaux gravement menacés, remise en cause des services publics et du Code du travail, atteintes aux libertés, travail le dimanche etc, etc. Voilà qu’ils veulent empêcher les femmes (et hommes) d’élever leurs gosses en réduisant la durée maximale du congé parental de 3 ans à 1 an…
Pourquoi ? En quoi ça dérange qu’une femme, un homme fassent le choix d’être aux côtés de son enfant dans les premières années de sa vie ? Quoi de plus naturel que d’ accompagner son enfant , sans doute la plus belle chose que puisse faire un être humain dans sa vie.
Eh bien non, ça dérange nabozy ! (et les voyoux du medef…).
Motif : les gens perdent le contact avec le monde de l’entreprise et ça, ce n’est pas bon pour sarkozy et ses amis du medef.
C’est terrible en effet… on n’imagine pas ce que les calins coutent aux entreprises françaises…
Que des parents perdent le contact avec leurs gosses semble moins inquiéter ces bons à rien.
Que des enfants grandissent sans voir leurs parents n’a jamais fait saigner le coeur d’un banquier ou d’un patron, ces gens n’ont de toute façon pas de coeur !
Les femmes ne pourront plus s’occuper de leur bébé, eh bien qu’elles embauchent des nourrices qu’elles paieront avec des chèques emploi services gagnés à la sueur de leur front !
Et pourquoi ne feraient-elles pas elles-mêmes et en mieux ce que fait la nourrice ? Pas bon pour le PIB de la France ça…encore une drôle d’idée gauchiste !
Tous les spécialistes le disent, les 3 premières années de vie d’un enfant sont des années cruciales à son développement psychique et moteur, un enfant en bas âge à besoin de ses parents nom d’une pipe !
Mais la logique de l’entreprise, le profit passent visiblement devant des considérations de second ordre.
Une nouvelle foi on place des considérations économiques au premier plan, une nouvelle fois nous assistons à une régression dramatique de l’humain prié de s’effacer devant une logique absurde qui ne produit que de la tristesse.
Priver les gens du droit d’élever leurs enfants, voilà une vraie barbarie !
Je ne vois rien dans tout ça digne d’une société avancée et sage.
L’avenir de ce pays est bien sombre avec de tels gens à sa tête.
Mais ça va durer combien de temps nom de Dieu !!! Combien de temps avant le Grand ras-le-bol .
Il faut se réveillez-vous, car la révolte est nécessaire.
Une révolte ? Non une Révolution !

Sarkozy et l’université ça fait deux !

facdonalds400x400-7cc88

Oui ça fait deux !
Sarkozy est un ignare, un imbécile en fascination devant des indicateurs à la con comme le classement de l’université de Sanghaï.
Il ne connait rien à l’université.
Le gouvernement aux ordres de ce sinistre individu cherche à imposer à l’université française des standards étrangers, ceux de la rentabilité.
Introduire la logique du pognon dans tous les rouages de la société, modeler les esprits pour mieux les soumettre et leur répéter qu’il n’y a pas d’alternative…
C’est comme ça que j’interprète les réformes de Valérie Pecresse, la ministre de l’Enseignement supérieur.
Jamais on n’aura vu un tel écart entre les discours, les promesses et les réalités de terrain.
Pecresse nous parle de moyens supplémentaires, d’un effort historique pour les universités, mais où sont ces moyens ?!  que voyons-nous sur le terrain, au quotidien ? Des locaux qui tombent en ruine, des enseignants démotivés, des étudiants inquiets pour leur avenir, un matériel d’un autre âge …
Il ne faut pas croire ces gens, ces menteurs !
La réalité ne colle pas avec les belles paroles de Mme Pecresse qui n’ont qu’un seul objectif : endormir la vigilance des étudiants, des enseignants et des citoyens de ce pays pour mettre en oeuvre des réformes qui ont pour objectif la mise au pas des universités et l’introduction  de la logique scélérate du marché au sein des universités françaises.
Rien ne saurait résister à la logique de la rentabilité, du court terme et du fric tout puissant, les universités Françaises qui avaient pourtant bien résisté à cette logique imbécile sont dans la ligne de mire de Sarkozy qui ne tolère aucun espace de résistance, de dissidence devrais-je dire…
L’université c’est le lieu de la connaissance et de partage, ce n’est pas un lieu au service de l’entreprise ou du profit.
La mission de l’université c’est d’être au service de l’universel (une notion bien étrangère à Sarkozy)  et non d’intérêts particuliers… L’université oeuvre à l’édification de l’humanité, elle est le lieu Où se rencontrent des esprits émancipés eclairés par la raison.
Ces principes sont totalement étrangers à la “culture” du chef de rayon sarkozy, je dirais même qu’ils lui sont insupportables.
L’idée même de culture lui est etrangère.
Cet homme n’aime pas l’université comme il n’aime pas le savoir et l’émancipation des hommes et femmes, tout son être transpire le mépris du savoir, de la lenteur, du désintéressement.
Il a en adoration le tumulte, l’agitation, la cupidité, la force qui s’impose aux faibles et la frime des gagnants.
C’est un autre monde, un monde de sauvages qui s’attaque à nos sanctuaires.
Le marché et sa loi de la jungle ne respecte décidément rien.
J’espère de tout coeur que l’université saura résister à l’une des attaques les plus brutales, les plus violentes et les plus perfides de sa longue histoire si nous voulons encore avoir un espace au service de la connaissance, de la culture et de l’intelligence dans ce pays…

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Bravo Obama !

obama.1201801546.jpg

Obama veut plafonner à 500 000 $/an le salaires des dirigeants d’entreprises renflouées par l’état et certains crient déjà au socialisme…
Heureusement qu’il n’a pas proposé d’aider les plus pauvres, je pense aux millions de malheureux qui ont été virés de leurs baraques et qui dorment dans des tentes par exemple…ça aurait été du marxisme léninisme, voir même du stalinisme…
Pour sortir de telles âneries et manquer à ce point de lucidité on mesure la dose d’intolérance, de bêtise, de sous développement mental des adversaires du président Obama…
Alors que le systeme capitaliste a démontré ses limites et sa nature intrinsèquement criminelle il y a encore des dégénérés pour défendre un tel système…
Un système qui a appauvrit des millions de travailleurs dans le monde, un système qui a ruiné nos systèmes de protection sociale, un système qui a fait le choix du déclin de la démocratie et des libertés pour assouvir sa soif intarissable de profit à n’importe quel prix fusse au prix de la vie humaine…
Que ces idiots se rassurent les patrons Américains pourront encore s’offrir de superbes vacances à bord de bateaux de luxe avec 500 000 dollars/an, ils pourront même continuer d’aller faire des emplettes Place Vendôme.
500 000 dollars ça ne représente que 10 ans du salaire d’un cadre alors pas de soucis pour ces pauvres patrons riches, que les bulldogs du grand capital retournent à leurs niches les riches ne sont pas encore menacés, enfin pas pour le moment…
Bravo à Obama qui montre l’exemple aux tarés qui nous dirigent et qui n’ont même pas osé imposer une seule condition aux banquiers qui viennent d’être renfloués avec l’argent du contribuable, honte à ces bons à rien et vive la Révolution !

Nouveauté : France inter fait dans le porno.

2-jean-marie-messier

Tiens du porno sur France inter !
C’est la réaction que j’ai eu en écoutant l’intervention de JMMMM hier matin sur France inter.
JMMMM, le fameux Jean Marie Messier Maitre du Monde, on le croyait dans un monastère quelque part sur la planète Mars ou dans un hôpital psychiatrique mais il est toujours en liberté, la preuve il s’exprime sur France inter, sans entrave, sans retenue, sans pudeur…

Et il fallait bien toute la ténacité, toute la servilité de nos « journalistes » pour le sortir de la fosse septique de laquelle il aurait dû rester.

Ce nuisible à l’égo surdimensionné nous jurait en 2003 que Vivendi allait mieux que bien (sic) quelques semaine avant que l’on découvre les pertes astronomiques de cette entreprise séculaire (ancienne Compagnie Générale des Eaux fondée en 1853…) ) qu’il a faillit mettre genoux en quelques années à coups de bluff,de bilans truqués, de baratin, de rachats acquisitions, de langue de bois habituelle, de comptes escamotés, d’AG bidonnées et dépenses somptuaires.
23 milliards de pertes… et la justice n’a pas encore dit son dernier mots dans cette affaire…
A l’époque cet escroc était traité comme un oracle, le prophète du nouveau monde, pas celui des ringards comme nous, lui le petit génie il avait tout compris… et c’est sur cette fois imbécille qu’on l’a laisser faire…je constate que sa capacité de nuisance est intacte…d’ici à ce que Sarkozy en fasse le capitaine des pompiers il n’y a qu’un pas.

Hier matin JMMMM à eu un épanchement rectal sur France inter en nous parlant de sa souffrance…oui oui il souffre le pauvre… comprenez c’est un humain comme vous et moi, un humain qui a des chaussettes trouées comme vous et moi, un humains avec des fins de mois difficiles et des enfants à nourrir, un humain qui doit se battre pour survivre quoi !
La vie est cruelle quand même, elle ne donne pas sa chance à tout le monde mais heureusement France Inter à décidé de faire dans l’humanitaire… sevice publique oblige…

Mais le plus admirable chez cet homme c’est qu’il a des conseils à nous donner pour sortir de la crise.
Quoi de mieux qu’un pyromane pour éteindre un incendie me direz vous…
Alors l »oracle est venu nous sauver en nous prodiguant GRATUITEMENT ses précieux conseils d’analyste, ses préconisation et nos journaleux de merde tous plus idiots les uns que les autres n’ont rien trouvé de mieux que de nous infliger de bon matin le bavassage de ce guignol… ses états d’âme, ses enfants… »papa il va faire quoi ce matin ? » émouvant putain ! y’en a qui ne connaissent pas leur chance sur cette planète franchement… N’est ce pas chômeurs (fraudeurs ?) indignes qui osez vous plaindre ! Prenez donc exemple sur cet homme…

Je me suis demandé pourquoi les programmes de télé/radio sont si insipides, si dénués de sens, je me suis demandé pour quelle raison la crédibilité des « journalistes » était au niveau de mon paillasson, je me suis demandé pour quelle raison les torchons que l’on nomme abusivement « journaux » ne se vendaient plus… j’ai la réponse.

Bien entendu vous n’entendrez jamais sur ces mêmes médias les analystes qui dénoncent depuis 30 ans dans l’indifférence générale les méfaits de la logique capitaliste, les incendiaires comme JMMMM, les cyniques, ceux qui ne respectent rien si ce n’est le fric,  non vous ne les ‘entendrez pas ceux qui vous aident à comprendre ce qui ne va pas dans ce monde car ils n’ont pas leur place sur les plateaux du 20h ou dans les studios de radio, mille fois mieux de la pub à la place, pour vous ça sera le cul de JMMMM en direct dans le poste de radio ou de télé ça oui !
Son bouquin de merde en promo à prisu ça oui !
Si vous l’achetez ayez une pensée pour son negre, supporter les pleurnicheries de JMMMM ça mérite le respect.

 
icon for podpress  Standard Podcast: Play Now | Play in Popup