Archives pour le mot-clé «luttes»

Un revenu de base pour tous, nous le méritons !

La droite nous a condamné à la pauvreté avec sa réforme des retraites, elle a toujours oeuvré dans le même sens, celui des classes dominantes qui seront comme toujours les grands bénéficiaires de ces réformes imbéciles.
La gauche sois disant socialiste, je parle du PS, n’ose pas nous dire les choses franchement mais ils sont tellement nuls qu’on a compris qu’il soutenant le projet dans l’esprit (allongement de la durée de cotisation).
Moi je vais vous parler d’autre chose dans ce billet, d’un truc qui parait complètement déconnecte de toute la merde mentale qu’on déverse sur les gens ces temps dernier.
Une idée qui nous permet de recommencer à rêver et à espérer un autre avenir, alors lavez vos cervelles de toutes les connerie qu’on a pu vous ressasser sur RTL, TFmerde ou le Figaro et regardez ce petit film (bande annonce).

Petit film très intéressant.
Qu’on l’appelle revenu d’existence, revenu de base, revenu de citoyenneté, ce revenu est à mon avis la grande idée qui remettrait en phase l’homme avec le progrès technique car quand on y reflechit un peu nous constatons qu’une bonne partie de nos malheurs viennent d’un décalage toujours plus grand entre ce que la société pourrait nous offrir du fait du progrès techique et humain et ce qu’elle nous offre réellement.
A quoi bon avoir inventé tout cela si c’est pour trimer jusqu’à la fin de sa vie dans la pauvreté, à quoi bon tout cela si seule une minorité de batards en profitent et accaparent tout, à quoi bon tout celà si le travail est de plus en plus mal rémunéré ? à quoi bon tout celà si la pénibilité ne se réduit pas et si les inégalités augmentent ?
C’est quand on prend 5 mn pour reflechir à tout celà qu’on mesure l’absurdité de la réforme des retraite, l’absurdité du « travailler plus pour gagner plus »…
Franchement nous méritons mieux que ce que nous promet cette droite réactionnaire de merde et la fausse gauche, nos enfants méritent mieux, ils méritent un revenu d’éxistence sans contrepartie, ils méritent d’être libérés des chaines du salariat et de la domination des capitalisme, ils méritent d’echapper à la pauvreté et à la précarité, ils méritent un revenu d’éxistence, inconditionnel, inaliénable et automatique, à vie !
Vous avez à nouveau le droit de réver et d’espérer un avenir meilleur pour vous et tout ceux que vous aimez, oui vous avez ce droit et ne laissez personne vous le prendre.
N’écoutez pas les légions du malheur et de la résignation, éteignez votre télé, reflechissez et dites moi si je me trompe.

Lien : http://le-revenu-de-base.blogspot.com/

La France c’est l’histoire de deux peuples irréconciliables.

Ce pays c’est la France, celle des banquiers et de leurs prodigieux bonus, celle de la clique des gros contribuables qui parviennent Dieu sait comment à ne pas payer d’impôts, et puis c’est la France des autres, celle des anonymes, celle de ceux qui ne comptent pas, celle de ceux qui vivent sans vivre, ces gens en train de balayer ou de vaquer à toute sorte d’occupations qu’on remarque à peine…

Tiens, prenez par exemple Fréderic Oudéa, PDG de la Société générale qui vient d’annoncer qu’il versera 250 millions d’euros à ses 2600 opérateurs de marché, nous avons bien dit « opérateurs de marché », cette mesure ne concerne bien évidement qu’une fraction infime du personnel de la banque, cela ne concerne pas les guichetiers qui devront se contenter de leurs salaires et encore moins les femmes de ménage qui se lèvent de bonne heure pour nettoyer les locaux des nombreuses agences de la Société Générale éparpillées sur le territoire de ce beau pays de France.

Ces femmes de ménage, une journaliste, Florence Aubenas, à décidé de partager leur sort pendant quelque mois, qu’on ne s’inquiète pas son calvaire n’a duré que 6 petits mois.

« Voir les choses à hauteur d’être humain« , tel est l’engagement de la journaliste qui s’est inscrite dans un Pôle emploi de Caen, en précisant qu’elle n’avait pas de qualification particulière. Poursuivre la lecture de «La France c’est l’histoire de deux peuples irréconciliables.»

Jacques Généreux, formidable.

Écoutez Jacques Généreux (Parti de Gauche).
Ca fait plaisir de redécouvrir un vrai langage de gauche, radical, débarrassé de la bouillie mentale libérale qui à ruiné la pensée et les espoirs de la Gauche.
Une bouffée d’oxygène.
L’espoir n’est pas mort.

Jacques Généreux Saintbrieuc
Vidéo envoyée par Frontdegauche-Ouest

Meeting du Front de Gauche à Saint-Brieuc – Circonscription Ouest – Élections européennes du 7 juin 2009

Protégez les droits des peuples autochtones – Sauvez l’Amazonie!

1113_peru_final

Le Pérou est le théâtre de heurts violents entre des groupes autochtones qui cherchent désespérément à protéger l’Amazonie et le gouvernement qui a promulgué des lois qui autorisent une exploitation intensive des mines et du bois et l’agriculture à grande échelle dans la forêt ombrophile.

Si le gouvernement et les industries extractives ont gain de cause, la forêt ombrophile péruvienne et ses habitants subiront d’immenses ravages dont les répercussions seront catastrophiques pour le climat de la planète.

Signez d’urgence la pétition ci-dessous et appuyez la lutte courageuse que livrent des populations autochtones pour protéger l’Amazonie — Un politicien latino-américain célèbre et respecté la remettra en notre nom au président Alan Garcia.

Pour participer à la mobilisation mondiale et signer la pétition cliquez ICI
Diffusez cette information.

Pour en finir avec le délit d’outrage.

la_france_d_apres

Le délit d’outrage vous connaissez ? c’est cette loi passe partout qui permet à n’importe quel flic de vous coller en garde à vue au moindre mot de travers et d’arrondir ses fins de mois par la même occasion.
Interdit de critiquer les flics, interdit de leur dire des choses déplaisante comme « vous faites mal votre travail« , « à votre place je changerais de métier…«   etc etc.
flic-2Tout ça se transforme en outrage en moins de temps qu’il ne vous en aura fallut pour ouvrir votre bouche, un coup de tonfa en pleine figure pour vous apprendre les bonnes manières et le respect dû aux représentants de la loi, menottes après vous avoir cassé le bras et vous avoir copieusement insulté de « pd« , « bougnoule« , « salope« , « macaque » (eux ils ont droit, c’est pas de l’outrage quand c’est un flic qui le dit) et hop direction la garde à vue et de longues heures d’humiliation…
Vous savez que la moindre remontrance peut couter très cher, alors on se tait, on baisse les yeux et on se laisse humilier par le primate en uniforme…on évite de l’énerver, on évite de se foutre de sa gueule même s’il y a de quoi, on le flatte… on s’époumonne devant ses blagues à la con et on dit « merci monsieur l’agent, j’le r’frais pus« .
Le flic de base est un raté qui a une revanche à prendre sur la vie, il déteste les gens instruits, alors si vous ne voulez pas passer un mauvais quart d’heure évitez de le dominer intellectuellement, ne lui montrez pas que vous lui êtes supérieur car il vous le ferait payer très cher, soyez modeste, humble, mettez vous à son niveau.
C’est dur je sais, très dur mais c’est à ce genre de contorsion que nous force la loi.
Les mauvais flics ça se vire et la loi ça se change ! Il faut demander l’abrogation de ces lois imbéciles et liberticides concoctée par la droite mais aussi par nos « amis » socialistes… la honte !
Allez donc signer la pétition pour l’abrogation du délit d’outrage sur le site de la Ligue des Droits de l’Homme.
Vous pouvez aussi en savoir plus ICI.
Je vous encourage aussi a écouter les 2 émissions de La bas si j’y suis (l’émission de Daniel Mermet sur France Inter) consacrées aux abus de la flicaille, ICI et ICI

Vous pouvez télécharger ce kit de survie Face à la police au cas où, on sait jamais par les temps qui courrent…
Vous pouvez télécharger le dernier rapport d’Amnesty internationale sur les abus de la police française ICI :

La canaille.

gerardbloncourt1957cg5

Dans la vieille cité française
Existe une race de fer
Dont l’âme comme une fournaise
A de son feu bronzé la chair.
Tous ses fils naissent sur la paille,
Pour palais ils n’ont qu’un taudis.
C’est la canaille, et bien j’en suis.

Ce n’est pas le pilier du bagne,
C’est l’honnête homme dont la main
Par la plume ou le marteau
Gagne en suant son morceau de pain.
C’est le père enfin qui travaille
Des jours et quelques fois des nuits.
C’est la canaille, et bien j’en suis. Poursuivre la lecture de «La canaille.»

 
icon for podpress  Standard Podcast: Play Now | Play in Popup