Archives pour le mot-clé «nature»

Pour une culture de la gratuité

Pour en finir avec l’aliénation capitaliste.
Bravo à Paul Aries pour cette excellente intervention.


Ateliers de la planification écologique: Paul Ariès
envoyé par La-Tele-de-Gauche77. – L’actualité du moment en vidéo.

La lucidité de Reiser…

Il y a 30 ans le Grand Reiser publiait une BD sur l’écologie, sujet qui le passionnait.
A l’époque l’écologie n’était pas encore entrée dans la mode du discours politique, René Dumont avait bien présenté sa candidature à la présidentielle de 1974 pour ne récolter que 1,32% des votes.

Ces écolos, ces barbus intriguaient, amusaient et pourtant quelque années auparavent le Club de Rome rendait des conclusions effrayantes sur l’avenir de l’humanité et qui a écouté, qui a compris ???

Reiser faisait partie de ces gens d’avant garde, moqués par les imbéciles de son temps, mais respecté et admiré 30 ans après sa mort.
Regardez cette planche tirée de sa BD sur l’écologie et dites moi si elle ne sonne pas étrangement dans à nos têtes…
Des doux dingues qu’ils disaient…

Que 1 000 volcans se réveillent et que 1 000 rêves fleurissent !

J’avoue que j’adore cette situation et j’aimerais que cela dure, que plus un seul avion ne décolle pendant les 10 prochaines années.
Pourquoi ? et bien pour imaginer un autre avenir, une autre vie.
Quand nous disons « on pourrait faire ceci ou celà », « on pourrait vivre autrement etc » on nous répond que c’est idiot, que ce n’est pas possible, voyons on ne peut pas empêcher les avions de voler, on ne peut pas empêcher les gens de voyager pour un oui ou pour un non, on ne peut pas empêcher les capitalistes d’être des capitalistes, le pauvres d’être des pauvres et les riches d’être riches, on ne peu pas accueillir toute la misère du monde, des vélos à la place des voitures dans les villes ? mais voyons ce n’est pas possible vous n’y pensez pas, et pourquoi pas la semaine de 10 heures tant qu’on y est ! les villes doivent être polluées c’est obligé, on ne peut pas faire autrement… notre démocratie ne peut pas être autre chose que cette démocratie de façade et le monde ne peut pas être chose que ce qu’il est : un monde injuste.
Voilà ce que des gens intelligents, raisonnables et instruits me répondent quand je leur parlent de mes rêves.
Le monde ne peut pas changer, met toi ça dans le crane !
Je crois qu’ils se trompent, je crois qu’ils ne veulent pas écouter mais comment briser leur certitudes, leur arrogances ? ils ne croient pas au changement jusqu’au jour ou un volcan éteint depuis 150 ans se réveille quelque par en Islande, un volcan au nom imprononçable, un volcan dont personne au monde ne connaissait l’existence.
Ce volcan à cloué 17 000 avions au sol en quelque jours, plus un seul avions dans le ciel qui aurait pu imaginer cela… ce volcan empêche les hommes les plus puissants du monde de se rendre aux obsèques d’un tyran Polonais, ce volcan nous dis « Vous pouvez vivre autrement et pas dans 100 ans, maintenant ».Du jour au lendemain le monde peut changer, les centrales nucléaires peuvent s’arretter, pas dans 60 ans, maintenant ! les guerres peuvent s’arretter, pas dans 10 ans, maintenant !
Merci à ce volcan Islandais de nous remettre à notre place et de nous rappeler qu’un autre monde est possible.
Un second volcan pourrait se réveiller, mais qu’il se réveille, maintenant, que 10 volcans se réveillent et qu’enfin nous puissions remettre l’imagination et les rêves aux commandes.

Pot de terre vs pot de fer : 1- 0

Dans un précédent billet, j’évoquais les tensions entre les Amérindiens et le gouvernement du Pérou.
Ces affrontements ont fait plusieurs dizaines de mort.
À l’origine de cette situation : la décision du gouvernement d’exploiter les ressources de l’Amazonie.
On connait le scénario tristement banal :

  1. Le grand capital graisse la patte des dirigeants corrompus pour faire main basse sur les ressources d’un pays du tiers monde.
  2. Pour lutter contre sois disant la pauvreté les dirigeants corrompus annoncent avec démagogie qu’il faut exploiter les ressources de la forêt.
  3. On confie la mission à des multinationales étrangères.
  4. Les indigènes manifestent, on tire dans le tas, on en tue quelques centaines, tout le monde s’en fou et le calme revient…
  5. Les multinationales déboulent, coupent tous les arbres, forent, font sauter les montagnes, déversent toutes les saloperies imaginables dans les rivières, la faune sauvage déguste etc.
  6. Les autochtones sont peu à peu décimés par les maladies, le vacarme, la pollution, l’alcoolisme, les règlements de compte…
  7. Les sociétés pillent littéralement les ressources en quelques années et laissent un désert derrière elles.
  8. Et les habitants du pays se retrouvent aussi pauvres qu’au début.

Le scénario était écrit, le mauvais film allait se jouer mais la mobilisation internationale en a décidé autrement.
Tout le monde s’en fou ? Non pas cette fois ! Poursuivre la lecture de «Pot de terre vs pot de fer : 1- 0»

Protégez les droits des peuples autochtones – Sauvez l’Amazonie!

1113_peru_final

Le Pérou est le théâtre de heurts violents entre des groupes autochtones qui cherchent désespérément à protéger l’Amazonie et le gouvernement qui a promulgué des lois qui autorisent une exploitation intensive des mines et du bois et l’agriculture à grande échelle dans la forêt ombrophile.

Si le gouvernement et les industries extractives ont gain de cause, la forêt ombrophile péruvienne et ses habitants subiront d’immenses ravages dont les répercussions seront catastrophiques pour le climat de la planète.

Signez d’urgence la pétition ci-dessous et appuyez la lutte courageuse que livrent des populations autochtones pour protéger l’Amazonie — Un politicien latino-américain célèbre et respecté la remettra en notre nom au président Alan Garcia.

Pour participer à la mobilisation mondiale et signer la pétition cliquez ICI
Diffusez cette information.

Sauvons les forêts.

foret-luxuriante

Campagne de Greenpeace contre le déforestation.

Les moteurs de la déforestation
Vidéo envoyée par gpfrance

Soutenez l’appel ‘ZERO DEFORESTATION’
=> http://www.greenpeace.fr/zero-deforestation

Global résistance sur France 4

global_resistance

C’est une nouvelle émission de France4 vraiment pas mal.
J’aime beaucoup le ton impertinent de la voix off.
Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est un programme qui va à la rencontre d’activistes aux quatres coins du monde.
Pacifistes, écologistes, artistes, syndicalistes avec un point commun : changer ce monde qui tourne à l’envers.
J’ai bien aimé le reportage sur le mouvement Freegan, ces gens qui refusent la consommation et qui récupèrent tout dans les poubelles.
Voir leur site : http://freegan.info/
On peut visionner la dernière émission en ligne ici : http://www.france4.fr/global-resistance/
Une bonne émission qui donne des idées.

Yves Cochet, un sage chez les Verts.

130607_cochet_campagne46

Yves Cochet fait partie de ces hommes qui m’auraient fait rester chez les Verts s’ils y avaient été plus nombreux.
Pour l’avoir croisé à deux ou trois reprises, je ne peux que souligner la grande lucidité de cet homme sur l’état de notre civilisation.
Le constat est clair, nous allons dans la joie et l’allégresse droit au mur et ne comptez pas sur nos hommes politiques pour y changer quoi que ce soit.
C’est là le drame de notre temps, une cécité généralisée et une incapacité à imaginer un avenir viable pour l’humanité.
Ce n’est pas du catastrophisme, mais du réalisme, le modèle productiviste trouve déjà ses limites et c’est la nature qui fixe ses limites…
Bien entendu des gens comme Yves Cochet son raillés, moqués, mais qu’importe le rire des imbéciles, un jour ils ne riront plus.
Écoutez Yves Cochet…

 
icon for podpress  Standard Podcast: Play Now | Play in Popup

La vie d’un truc…

sos_button

Brosse à dents en plastique, rasoir jetable, jeans slim à la mode, préservatif, CPU intel (c), revue porno, couche culotte jetable, cassette pour apprendre l’Hebreux en 10 mn, machin qui désodorise les toilettes, souvenir avec un coquillage collé sur une carte postale de merde….
Des « trucs » j’en ai plein à la maison, vous aussi ?
Des « trucs » on en a des tonnes, nous sommes envahis par les « trucs », nous travaillons pour avoir des « trucs », nous souffrons pour accumuler des « trucs », nous polluons pour fabriquer des « trucs » et nous mourrons parfois pour ces « trucs »…

Regardez l’excellent film d’Annie Leonard « The story of stuff » en version sous titrée (plus bas) ou alors en cliquant sur cette bannière :200x57_sos_bannerhorzsm1

Ce film est génial et je vous encourage vraiment à le montrer à vos amis car il aide à comprendre la relation qu’il y a entre notre mode de vie basé sur un consommation effrénée et la destruction des écosystèmes de cette planète.
Un exposé remarquable d’intelligence qui devrait être diffusé dans toutes les écoles.
Le film dure une 20aine de mn.

 
icon for podpress  la vie d'un truc: Play Now | Play in Popup

Les voeux du Père Noël.

im-1113364-othys-et-le-pere-noel

Le Père Noël passe son temps à écouter nos voeux mais personne n’a jamais songé à lui demander ce qu’il souhaiterait.
Le Père Noël vient d’être interviewé par Denis Cheissoux, l’animateur de CO2 mon amour, l’émission de France Inter.
Ecoutez c’est intéressant ; on devrait plus souvent écouter le Père Noël.
Ah j’allais oublier :  bonne Pâques :)

 
icon for podpress  Les voeux du Père Noël: Play Now | Play in Popup

Pour l’amour de la vie.

Ne détruis pas la vie, respecte là.
Penche-toi et regarde, c’est merveilleux !
Respecte ce que que tu crois petit car ton ignorance est immense et tu pourrais faire le mal sans le vouloir.
Voilà ce que m’inspire cette interview de Francis Hallé, botaniste.
Très intéressant.

LE MONDE BOUGE – Selon le botaniste Francis Hallé, les plantes ne « végètent » pas, elles sont même plus évoluées que nous. Les connaître et les comprendre est fondamental pour arrêter le massacre des dernières forêts primaires.

Assurément, il y a du Jules Verne chez ce botaniste-là. Parce qu’il avait l’intuition que « tout se passe là-haut », Francis Hallé a exploré la canopée tropicale – étage supérieur de la forêt – sur une étrange plate-forme gonflable, le Radeau des cimes. Une aventure humaine et scientifique hors norme qui a bouleversé notre connaissance du genre végétal, et qui continue, depuis, son bonhomme de chemin (à voir ci-dessous). C’est peu dire que Francis Hallé aime les plantes, et les arbres en particulier. Ce scientifique de renommée internationale, découvreur de « l’architecture botanique », leur a consacré toute sa vie et contribué à renouveler notre regard sur elles et leur « radicale altérité ». Comprendre le règne végétal, dit-il, exige « une révolution intellectuelle ». C’est, aujourd’hui plus que jamais, une urgence alors que les dernières forêts primaires, sommet de la biodiversité et berceau de l’humanité, sont en train de disparaître dans l’indifférence quasi générale. Nous l’avons rencontré chez lui, à Montpellier, à l’occasion de la sortie d’Aux origines des plantes, ouvrage collectif qu’il a codirigé pendant près de trois ans, et magistral hymne à la magie végétale. Poursuivre la lecture de «Pour l’amour de la vie.»

Cataclysme climatique : Le compte à rebours est lancé ?

C’est une nouvelle dont on a peu entendu parler mais qui fait froid dans le dos, une équipe de scientifiques en mission dans l’Arctique russe à constaté la présence d’émission de méthane très importantes.
Les fond marins et les sols gelés du grand nord (permafrost) renferment des quantités énorme de ce gaz à effet de serre très puissant, le gaz est piégé sous forme d’hydrate de méthane dans le fond de l’océan arctique mais une réchauffement de l’arctique rend instable cette molécule ce qui provoque la libération du méthane… Il faut savoir que le pouvoir chauffant du methane est 20 fois supérieur à celui du CO2, une molécule de méthane équivaut donc à 20 molécules de CO2.
Ce constat signerait le début d’une réaction en chaine fatale provoquant une libération apocalyptique de méthane dans l’atmosphère, ce qui accélèrerait le réchauffement climatique dans des proportions inimaginables.
Les scénarios catastrophes actuels (+6 C° de réchauffement) pourraient faire sourire dans quelques années.
Un réchauffement supérieur à 6 C° remettrait probablement en cause l’existence même de l’espèce humaine.
Il y a de quoi être inquiet, très inquiet même, il est donc parfaitement normal que cette nouvelle ne fasse pas la une du 20h.

Source : http://contreinfo.info/article.php3?id_article=2200

Les scientifiques ont découvert la preuve que les fonds marins de l’Arctique commencent à libérer dans l’atmosphère des millions de tonnes de méthane, un gaz à effet de serre 20 fois plus puissant que le dioxyde de carbone. Les chercheurs ont pu observer le bouillonnement provoqué par le gaz à la surface de la mer.
Par Steve Connor, The Independent, 23 septembre 2008

The Independent a pris connaissance d’une partie des premiers résultats obtenus, qui suggèrent que le gaz méthane contenu dans d’énormes gisements sous-marins en Arctique s’échappe vers la surface en raison du réchauffement et de la disparition des glaces.

Le comportement de ces réserves souterraines de méthane revêt une importance majeure car les scientifiques pensent que leur libération subite dans l’atmosphère a provoqué par le passé une augmentation rapide de la température terrestre, entraînant des bouleversements du climat et même une extinction massive d’espèces. Les scientifiques embarqués à bord d’un bateau scientifique qui a navigué sur toutes les côtes nord de la Russie ont découvert des concentrations intenses de méthane – allant parfois jusqu’à 100 fois les niveaux habituels – sur plusieurs zones, couvrant des milliers de kilomètres carrés sur le plateau continental sibérien. Poursuivre la lecture de «Cataclysme climatique : Le compte à rebours est lancé ?»

Notre chère nature.

Une vidéo… originale…

Link: sevenload.com