Archives pour le mot-clé «Russie»

Droits des homosexuels, on progresse !

tf1-lci-russie-moscou-gaypride-homosexualite-2185524

Une manifestation violemment réprimée par la police, un cadavre déterré et jeté dans la rue parmi les détritus.
Dans quelle contrée désolée de telles choses se produisent ?
En Russie, au Sénégal est dans des tas d’autres endroits… Et oui c’est dans un tel monde que nous vivons !

En Russie, hier : 80 personnes brutalement interpellées par la police anti émeute alors qu’elles célébraient une gay pride sous les insultes et les menaces de groupuscules néo nazi, qui eux, n’ont bien évidement pas été inquiétés par la police.
Au Sénégal, une nouvelle hallucinante : la dépouille d’un homosexuel déterrée puis traînée et abandonnée devant le domicile de ses parents.
Non ce n’est pas tiré d’un film d’horreur ou d’un cauchemar, lisez donc ceci :

« Tout s’est déroulé samedi, quand dans la matinée décède à l’hôpital Saint-Jean de Dieu des suites d’une maladie, M. Diallo, un homosexuel notoirement connu. Refoulés des mosquées des quartiers Hersent et Mbambara où ils voulaient organiser une prière mortuaire, les proches du défunt procèdent discrètement à son enterrement au cimetière situé au quartier Darou Salam 2. Poursuivre la lecture de «Droits des homosexuels, on progresse !»

Le cyberjournaliste Russe Magomed Yevgolev à été assasiné.

Magomed Yevgolev était connu en Russie pour ses investigations et son opposition au pouvoir Russe (Info en anglais ici : http://ingushetiya.wordpress.com/)
Après avoir été arrêté à sa descente d’avion il a été tué d’une balle dans la tête.
Il s’agit bien entendu d’un regrettable accident, le coup étant parti tout seul comme on peut s’en douter, un accident qui donnera lieux à une enquête approfondie…On peut compter sur la police Russe pour mettre tout ça au clair comme elle l’a fait pour la mort de l’ex-agent secret Litvenenko empoisonné au polonium en mangeant une pizza ou pour la journaliste Anna Politovskaïa tuée au pied de son immeuble de plusieurs balles de révolver.
Étrange pays :(

Reporters sans frontières profondément choquée par la mort du propriétaire du site Ingushetiya.ru

читать на русском

Magomed Yevloyev, l’un des créateurs du site ingouche d’informations http://ingushetiya.ru, a été tué, le 31 août 2008, alors qu’il se trouvait entre les mains d’agents du ministère de l’Intérieur. Le journaliste avait été interpellé, à l’aéroport de Nazran, à la descente d’un avion qui transportait également le président de la République d’Ingouchie, Murat Zyazikov. Une heure plus tard, Magomed Yevloyev, blessé d’une balle à la tête, a été admis à l’hôpital où il est décédé pendant son opération. Poursuivre la lecture de «Le cyberjournaliste Russe Magomed Yevgolev à été assasiné.»

Les barbares sont de retour en Europe.

medium_neo-nazis.jpg

Il circule en ce moment une vidéo sur les sites néo-nazi Russes montrant l’exécution particulièrement barbare de deux hommes d’origine caucasienne par des… sous hommes, je crois que c’est le terme approprié.

Après une mise en scène sordide l’uns des hommes est égorgé, l’autre est abattue d’une balle en pleine tête.

On apprend aussi que ces groupes néo-nazi pourraient être impliqués dans un récent attentat à la bombe contre le train Moscou/St-Petersbourg, dans lequel une soixantaine de personnes ont été blessées.
L’attentat nous avait été présenté dans un premier temps comme étant l’oeuvre des Tchètchènes…

Les autorités Russes, nous dit-on, seraient à la recherche des auteurs de cette vidéo révoltante…
On peut, je pense, être rassuré, connaissant l’impartialité, le sérieux, la diligences de la police Russe à arrêter par exemple les auteurs de l’assassinat d’Anna Politkovskaïa ou de l’espion Litvinenko… Poursuivre la lecture de «Les barbares sont de retour en Europe.»

La Russie à la botte des fascistes !

0102070144400.jpg

La Russie connait depuis quelques années une recrudescences de violence raciste.
Des hordes de voyoux aux cranes rasés sement litteralement la terreur dans le pays.

ilya-borodaenko.jpgLe 21 juillet, Ilya Borodaenko, un anarchiste de 21 ans, membre de l’action autonome de Nakhodka (un mouvement qui protestait contre l’installation d’un site d’enfouissement de déchets nucléaires en Sibérie) est mort des suites dutimur_sandinista06sent_3.jpg traumatisme cranien provoqué par les coups reçus d’une bande de skinheads.
Il n’est pas le premier hélas…En 2005, Timur Kacharava, un jeune keupon de 20 ans était sauvagement assasiné de plusieurs coups de couteaux à la gorge.

Poursuivre la lecture de «La Russie à la botte des fascistes !»

 
icon for podpress  Nazis Russes: Play Now | Play in Popup

Anna Politkovskaïa se savait menacée.

Cette femme courageuse rapportait au péril de sa vie des images et des témoignages de la Tchetchénie dévastée, elle s’était aussi illustrée lors de la prise d’otage du Nord d’Ost où elle n’avait pas hésité à négocier avec les preneurs d’otage peu de temps avant l’assaut des troupes Russes qui fera plus de 100 morts.

Homme suspecté d'être l'assassin de la journaliste

Son assassin, lâche, abject peut il en dire autant lui qui n’a rien trouvé de mieux que de l’attendre au bas de son ascenseur pour l’abattre de plusieurs balles dont une en pleine tête…
Il pensait faire taire Anna, il imaginait sans doute que le monde barbare dont il n’est qu’un sous produit se montrerait indifférent au sort de la journaliste et bien c’est raté !

Le monde n’a jamais autant parlé de la Tchetchénie et le monde n’oubliera pas Anna Politkovskaïa.

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Anna Politkovskaïa : son dernier article

TORTURE EN TCHÉTCHÉNIE
Anna Politkovskaïa : son dernier article
LE MONDE | 12.10.06
MOSCOU CORRESPONDANCE

Lors d’un entretien accordé à Radio Free Europe, la journaliste russe Anna Politkovskaïa avait annoncé qu’elle préparait un article sur la torture en Tchétchénie. Deux jours plus tard, le 7 octobre, elle était assassinée. Le bihebdomadaire Novaïa Gazeta a publié, jeudi 12 octobre, son dernier article, inachevé, ainsi que des photographies extraites d’une vidéo envoyée à son nom à la rédaction. Le journal demande à la personne qui a transmis cette vidéo à la journaliste de se manifester. Poursuivre la lecture de «Anna Politkovskaïa : son dernier article»

Emotion et indignation après le meurtre de la journaliste russe Anna Politkovskaïa.

Émotion et indignation après le meurtre de la journaliste russe Anna Politkovskaïa
Par Valérie LEROUX

MOSCOU (AFP) – Le meurtre de la journaliste russe Anna Politkovskaïa, célèbre pour sa couverture très critique de la guerre en Tchétchénie, a suscité indignation et émotion dimanche en Russie et dans le monde.

Des Etats-Unis au Conseil de l’Europe, nombre de responsables occidentaux se sont associés aux journalistes et défenseurs des droits de l’Homme pour condamner l’assassinat de la journaliste indépendante samedi à Moscou.

“Nous perdons une voix forte, de celles qui sont nécessaires dans toute démocratie authentique”, a déclaré le secrétaire général du Conseil de l’Europe, Terry Davis, alors que la Russie préside actuellement cette instance. Poursuivre la lecture de «Emotion et indignation après le meurtre de la journaliste russe Anna Politkovskaïa.»

La journaliste russe Anna Politkovskaïa assasinée.

C’est une voix russe qui vient de s’éteindre, une de plus et un jour de grande tristesse pour les défenseurs des droits humains.

La journaliste russe d’opposition Anna Politkovskaïa a été découverte assassinée à Moscou.

Anna Politkovskaïa était connue pour sa dénonciation virulente des crimes de guerre commis en Tchétchénie et pour son engagement en faveur des Droits de l’homme. Elle était très exposée dans ce pays qui ne respecte pas grand chose. Poursuivre la lecture de «La journaliste russe Anna Politkovskaïa assasinée.»