Archives pour le mot-clé «Science»

Les nombres sont partout…

Galilée disait «Le soleil, avec toutes ces planètes qui gravitent sous sa gouverne, prend encore le temps de mûrir une grappe de raisin, comme s’il n’y avait rien de plus important.», pour quelle raison ? peut être parce que le soleil comme la grappe de raison font partie d’un tout auquel ils obéissent tout deux et qui à pour unique langage, le langage des nombres.
La beauté des nombres c’est ce qui rend cette vie désirable, si les nombres perdaient leur magie assurément notre monde cesserait d’être désirable.
Ecoutez la musique de l’univers, inspirez vous de sa mélodie et vibrez devant l’indicible.

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Nabozy, bac-17 veut engager la bataille de l’intelligence…

bonnet_d_ane

Si si, c’est pas une plaisanterie.
Pas de longs discours, juste une vidéo qui en dit bien long sur le type qui dirige notre pays…
Regardez et pleurez.
L’intelligence est mal barrée.

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme…

Méditons cette fameuse maxime de Rabelais en jetant un regard lucide sur notre société.
Quand la science n’émancipe plus, quand elle offre ses services aux tyrans, quand elle les arme, quand elle se détourne de sa mission première qui est de nous aider à mieux appréhender notre monde et notre rapport à lui, quand elle oublie de se regarder elle s’oublie elle même et elle ne sert plus l’homme dans sa dimension métaphysique, elle le rabaisse et elle contribue à sa destruction.
La crise des subprimes à été rendue possible par une utilisation dévoyée de la science, je vous propose de lire un texte très intéressant de Denis Guedj, mathématicien.

L’algèbre, la géométrie, les probabilités, la géométrie algébrique, je connais. Les mathématiques financières, connais pas. Est-ce une nouvelle branche des mathématiques ayant créé ses propres concepts, élaboré des théories nouvelles, produit des résultats inédits ? Ou bien est-ce une application particulière des mathématiques à un champ particulier ? C’est une application. Il n’y a pas de mathématiques financières, mais des mathématiques appliquées à la finance (MAF) ! Ces MAF, à quoi servent-elles ? Qui servent-elles ? Ce savoir, ces techniques mises en action dans les cabinets financiers, qu’apportent-ils à l’ensemble de la société ? En quoi servent-ils la majorité des citoyens ? En quoi améliorent-ils notre vie ? Poursuivre la lecture de «Science sans conscience n’est que ruine de l’âme…»

Pour l’amour de la vie.

Ne détruis pas la vie, respecte là.
Penche-toi et regarde, c’est merveilleux !
Respecte ce que que tu crois petit car ton ignorance est immense et tu pourrais faire le mal sans le vouloir.
Voilà ce que m’inspire cette interview de Francis Hallé, botaniste.
Très intéressant.

LE MONDE BOUGE – Selon le botaniste Francis Hallé, les plantes ne « végètent » pas, elles sont même plus évoluées que nous. Les connaître et les comprendre est fondamental pour arrêter le massacre des dernières forêts primaires.

Assurément, il y a du Jules Verne chez ce botaniste-là. Parce qu’il avait l’intuition que « tout se passe là-haut », Francis Hallé a exploré la canopée tropicale – étage supérieur de la forêt – sur une étrange plate-forme gonflable, le Radeau des cimes. Une aventure humaine et scientifique hors norme qui a bouleversé notre connaissance du genre végétal, et qui continue, depuis, son bonhomme de chemin (à voir ci-dessous). C’est peu dire que Francis Hallé aime les plantes, et les arbres en particulier. Ce scientifique de renommée internationale, découvreur de « l’architecture botanique », leur a consacré toute sa vie et contribué à renouveler notre regard sur elles et leur « radicale altérité ». Comprendre le règne végétal, dit-il, exige « une révolution intellectuelle ». C’est, aujourd’hui plus que jamais, une urgence alors que les dernières forêts primaires, sommet de la biodiversité et berceau de l’humanité, sont en train de disparaître dans l’indifférence quasi générale. Nous l’avons rencontré chez lui, à Montpellier, à l’occasion de la sortie d’Aux origines des plantes, ouvrage collectif qu’il a codirigé pendant près de trois ans, et magistral hymne à la magie végétale. Poursuivre la lecture de «Pour l’amour de la vie.»

Pour l’amour des mathématiques.

On fait rarement cohabiter les mots Amour et Mathématiques ensemble tant la discipline semble aride, ardue et effrayante et pourtant…
Des scientifiques ont fait une série de petits films pour faire découvrir cette merveilleuse discipline.
Si vous trouvez les nombres complexes complexes, les fractals fracassant je vous conseille de visionner ou télécharger des petits films admirablement conçus et mis à disposition gratuitement sous licence créative commons.
Le savoir librement mis à disposition, que j’aime ça, quand c’est en plus fait avec talent on regarde et on savoure.
Allez faire un tour ici : http://www.dimensions-math.org/Dim_regarder_F_F.htm
Merci aux auteurs.
Voici l’un de ces films :

Flagrand délit cosmique.

Ce petit point brillant de rien du tout a 8 fois la taille de Jupiter et est éloigné de son soleil 330 fois plus que la Terre…
Vous devez vous doutez qu’un tel gigantisme n’existe pas dans notre système solaire et pour cause, il s’agit de la première exoplanète photographiée !
Le nom de l’étoile : 1RXS J160929.1-210524
Distance de cette étoile : 500 années lumières !
Autant dire qu’on est pas près d’y mettre les pieds.
Les scientifiques on réussi un exploit, celui de capter l’émission infime de lumières envoyée par cette planète à travers l’immensité du vide cosmique, cette lueur noyée dans l’éblouissante lumière de son étoile à voyagé pendant 500 ans avant d’être captée par les instruments des scientifiques.
Imaginez qu’à l’époque où cette lumière a quitté son système solaire Galilée n’était pas encore né et les lunettes astronomiques les plus rudimentaires qu’on puisse imaginer, n’existaient même pas…
Il n’y à que la science pour réussir de tels prodiges.
Vertigineux !

Le rap hadronniKe

Les savants du LHC (Large Hadron collider) viennent de mettre en ligne un clip assez marrant.

Qui a dit que les scientifiques ne savaient pas prendre de la distance ?
Beaucoup de rumeurs ont agité le net ces dernières semaines sur l’éventualité de voir la Terre aspirée dans un trou noir formé après l’une des collisions provoquée par la LHC, je trouve ces rumeurs ridicules.
Nous avons besoin de grands projets scientifiques, nous avons besoin de science et de transcendance et aussi de rêves.
A chaque fois que les humains font de grandes choses il y a toujours des gens pour agiter des peurs, lancer des anathèmes et tenter d’empêcher l’évolution des choses…
Ils posent en général des questions idiotes du genre : « A quoi tout ça va servir ? est-ce qu’on pourrait pas utiliser l’argent à autre choses ? est-ce bien raisonnable ? Dieu est-il d’accord pour de telles choses ?« …
Alors quoi, l’être humain est un herbivore tout juste bon à brouter des billets de banques et à ruminer la tristesse de sa vie assis devant un ordinateur ?
Nous ne sommes pas sur Terre pour vivre comme des bêtes, des projets comme le LHC nous le rappellent, ils nous rappellent que nous avons besoin de comprendre le monde dans lequel nous vivons, tout simplement.
Les dérives utilitaristes sont particulièrement nuisibles et dangereuses car elle réduisent le champ des possibles et la capacité de l’homme à se prendre en main.
C’est la désastreuse histoire des dérives obscurantistes.
Il n’y a d’émancipation que dans la connaissance, l’humanité ne souffre pas de trop de science mais de pas assez de science, de pas assez de savoir et de liberté.
Le LHC aura certainement de très nombreuses retombées en terme de technologie dans des tas de domaines mais je trouve formidable qu’on soit capable de faire des choses juste comme ça… pour comprendre et rêver un peu.

11 septembre, un architecte s’exprime.

Ce n’est pas la première vidéo sur le sujet mais celle-ci me parait digne d’intérêt.
Toujours sur le même sujet on apprend que le mis en cause dans l’affaire des enveloppes d’anthrax se serait donné la mort…
Au lendemain des attentats du 11/09 des personnalités ont commencé à recevoir des enveloppes contaminées par des spores d’anthrax de qualité militaire, provoquant un début de psychose aux états-unis.
Comme par hasard ces personnalités étaient pour la plupart opposées à la politique réactionnaire post 11/09 des néocons américains.
Ces attentats ont fait plusieurs morts.
L’enquête à menée à des chercheurs du complexe militaro-industriel américain, plusieurs chercheurs ont été mis en cause dont un certain Dr Ivins.
Celui-ci vient de se « suicider » donc affaire classée.
C’est pas de chance hein… à quelques jours de son arrestation…en pleine campagne présidentielle…
McCain confirmera je pense.
Reste maintenant à retrouver la corde qui l’a pendu après qu’il se soit tiré une balle en pleine tête…

Produire du courant à partir de la chaleur des gaz d’echapement.

Une équipe de chercheurs Allemands ont eu l’idée d’exploiter le gradient de chaleur qu’il y a entre la température des gaz d’echapement et la température du circuit de refoidissement pour produire de l’électricité.
Cette technologie exploite je suppose l’effet Peltier : quand vous soumettez 2 metaux de nature différente à un flux de chaleur il se produit un flux d’électrons à leur jonction.
2/3 de l’énergie que vous mettez dans votre réservoir sert à chauffer les petits oiseaux en plus de polluer et detraquer le climat, cette électricité pourra alimenter par exemple l’électronique de bord ou recharger la batterie…
On peut imaginer toutes sorte de débouchés à cette chaleur gaspillée.
Question : comment les contructeurs n’y ont pas pensé plus tôt ? 

Produire de l’électricité à partir des gaz d’échappement des véhicules 

Les chercheurs de l’Institut Fraunhofer de techniques de mesures physique (IPM) élaborent actuellement un générateur thermoélectrique permettant de convertir la chaleur d’échappement des voitures en électricité. Poursuivre la lecture de «Produire du courant à partir de la chaleur des gaz d’echapement.»

En Suède on a pas de petrole mais on a de la merde !

La merde, cette substance mal connue, injustement méprisée, pourrait devenir l’or noir de la société du futur.grosse20merde.jpg
Qu’on se rassure, cela n’est pas bien neuf, ça fait un moment qu’on est capable de récupérer ce qu’on appelle pudiquement « le gaz fermier« , du méthane en fait.
Il y a de ci de là des expériences menées pour récupérer ce gaz issu de le fermentation des matières organiques.
Les Suédois qui sont loin d’être des idiots ne se contentent pas d’expérience, ils semblent être passés à la vitesse supérieure en développant des véhicules capable de rouler au méthane.
Nous on rigole… de la merde, pensez donc…
Dans 20 ans quand on verra les progrès de l’industrie Suédoise pour exploiter cette manne on rira moins, on pourra toujours chier. Poursuivre la lecture de «En Suède on a pas de petrole mais on a de la merde !»

Arthur C. Clarke a rejoint les étoiles.

Triste nouvelle, Arthur C. Clarke est décédé.
C’est une grande plume de la science fiction qui vient de s’éteindre.
Auteur de 2001 l’odyssée de l’espace, l’adaptation au cinéma de cette oeuvre par Kubrick, autre génie malheureusement décédé, lui apportera une gloire internationale d’ecrivain.
Clarke avait pourtant débuté une carrière scientifique pendant la seconde guerre mondiale en tant que spécialiste des radars qu’il contribuera a améliorer.
Clarke regrettait `peu avant son décès de ne pas avoir assisté de son vivant à un contact entre l’Humanité et une espèce extra-terrestre.
Clarke à rejoint les étoiles, j’espère qu’il a enfin les réponses à ses questions.

Conférence sur les maisons bioclimatiques.

thiebaut1bd.jpg

Voici une émission très intéressante sur les maisons économes en énergies.
Cette émission dure environ 1 heure, c’est très intéressant a écouter et surtout très instructif.

 
icon for podpress  Standard Podcast: Play Now | Play in Popup

Watson est « mortifié »…si seulement !

4074246738-le-prix-nobel-de-medecine-james-watson-suspendu-de-son.jpg

Cette vieille momie de la génétique ne sais plus à quel chromosome se vouer.
Le voilà qui s’étale en plates excuses, il en deviendrait presque dégoulinant, encore un peu et il passera directement de l’état solide à l’état liquide !
Il se déclare « mortifié » par ses propos racistes sur l’infériorité intellectuelle des noirs…
Devant le tollé et les sanctions qui ont fait suite à ses déclaration d’une rare stupidité, cette vieille souris de laboratoire ne trouve plus ses mots… inquiétant pour un prix nobel…
Il déclare : « Et le plus grave, c’est que je ne peux pas comprendre comment j’ai pu dire ce sur quoi on me cite. Je peux certainement comprendre pourquoi les gens, en lisant ces mots, ont réagi comme ils l’ont fait« , s’il ne comprends pas alors c’est plus grave que je n’imaginais, c’est du gâtisme avancé.
Le naufrage d’un vieux con…
La science ne mérite pas ça !

Poursuivre la lecture de «Watson est « mortifié »…si seulement !»