Archives pour le mot-clé «UMP»

Aram règle son compte à la pétasse ump Chantale Brunel

C’est du bon boulot.
Petasse ump brunel FAIT !


Brunel, the truffe on the pudding par franceinter

Les arabes à la mer….

Madame la députée,

je me suis souvent demandé combien de temps votre parti, l’UMP, ferait usage de sa retenue hypocrite sur la question de l’immigration, combien de temps avant qu’il ne cède aux sirènes de la xénophobie et de la vulgarité auxquelles nous ont habitués vos confrères du Front National.

Je me suis toujours posé la question, car je connais la disposition naturelle de l’électeur RPR devenu électeur UMP pour ce genre de « penchant « …
Il est vrai que vous en connaissez un rayon en matière de dissimulation et de foutage de gueule, mais les masques sont tombés, enfin !

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Il vous revient l’insigne honneur chère madame, avec Nicolas Sarkozy, d’avoir ouvert une brèche, un boulevard , par votre outrance et votre bêtise, aux vieux remugles de la pensée reptilienne de droite.

Vous avez en effet, dans une déclaration qui fera date dans les annales de l’ignominie, proposé de repousser à la mer les réfugiés nord-africains qui auraient l’idée d’accoster sur nos côtes, tournant ainsi le dos aux principes les plus élémentaires d’humanité.
Le militant UMP de base peut vous remercier, car votre proposition audacieuse et répugnante lui donnera toujours le sentiment d’être d’un avis mesuré dans ses penchants naturels de xénophobe refoulé et de réactionnaire bon teint par rapport à une personne aussi méprisable que vous, il sera toujours en dessous, ce qui est rassurant, vous en conviendrez, quand on est un raciste.
Je ne connais pas un militant UMP qui n’aura pas à vous bénir si ça n’était le rétropédalage pathétique du lendemain, dans lequel vous déclarez piteusement,  je cite : « Si j’ai pu blesser quelqu’un en utilisant des mots qui ont pu choquer, je m’en excuse…« .

Sachez, madame, que vous n’avez blessé personne si ce n’est la République elle-même et  la communauté que nous formons.
Par vos propos abjects, stupides, débiles, vous avez défiguré l’idée que je me fais d’un représentant du peuple, vous m’avez donné l’image d’une classe politique hideuse, capable de s’abaisser dans le caniveau de l’air du temps pour quelque voix de plus, du moins le croyez-vous…
Et c’est là le plus pathétique chère madame, car de voix vous ne récolterez que celles qui vous condamneront vous et vos acolytes à la déchéance et à l’indignité.
Par votre bêtise vous avez humilié la France qui était tombée déjà bien bas, il ne se trouvera pas un pays sans qu’on s’interroge sur ce qu’est devenu cette France qui avait encore il n’y a pas si longtemps, vocation à délivrer un message universel à tous les hommes libres…
Votre message à vous c’est celui  de la haine et du rejet quand s’éveillent à nos portes des ferveurs émancipatrices.
À l’Histoire vous fermez la porte et tirez les rideaux… La France n’est plus ce qu’elle était et c’est un bien grand malheur pour moi et des millions de personnes de ce pays que de partager avec vous une nationalité et une histoire qui m’est précieuse, et de me dire que vous aussi vous en êtes l’héritière, une héritière bien indigne il est vrai !
Pauvre France ! Comme il est terrible pour une nation d’avoir de tels représentants.
Cet affront, cette injure au bon gout, à l’éducation, à l’humanité ne sera pas oublié sachez-le.

Permettez-moi, madame la députée, de vous transmettre l’expression de mon plus profond mépris en espérant que vous finirez à la seule place à votre mesure, celle des latrines de l’Histoire !
Allez au diable !

Le reportage de la TSR sur Sarkozy que vous ne verrez pas en France

Pour visionner cet excellent reportage de la télévision Suisse il suffit de cliquer sur le pif de sarkozy.

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose…

Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose…
Cette phrase est de Goebbels, le célèbre nazi qui s’il avait vécus à l’époque de sarkozy aurait vraisemblablement ajouté à sa célèbre devise : fichez, fichez, il en restera toujours quelque chose.
C’est en repensant à l’affaire Soumaré que je mesure les dangers du fichage que cette droite pourrie cherche à nous imposer coute que coute.
Ali Soumaré, c’est un jeune homme des « quartiers » comme on dit pudiquement, pour ne pas dire « racaille« , « bicot » etc etc.
Jusque-là tout va bien me dira t’on… oui mais le bougre au lieu d’aller pointer au Pôle emploi de sa ville comme toute bonne racaille digne de ce nom à décidé de faire de la politique, pire, le voici propulsé tête de liste PS.
Un « jeune », noir de surcroit, qui fait de la politique ?? C’en était trop pour nos chiens de garde de droite, vigiles infatigables de la poulaille en pantoufles, défenseur du bon gout et de la bienséance républicaine…
Républicaine ? je ne parle bien évidement pas de cette République que nous avons tous à cœur, mais de celle que l’on retrouve dans le sigle CRS qui sont comme chacun sait des Compagnies Républicaines de Sécurité.
C’est de cette république là que  nos biens pensants de droite se réclamaient quand ils ont fait les poubelles des commissariats de le but d’abattre leur adversaire socialiste en le calomniant honteusement quitte à inventer des condamnations factices et piétinant à l’occasion les règles les plus élémentaires protégeant la vie privée et les libertés publiques, aidés de leurs hommes de mains, des flics, des ripoux recrutés au nombre de bavures sans doute et bien peu regardant de déontologie et de principes moraux…

Le choix de ces fouilles merde comme j’aime à les appeler (excusez ma grossièreté mais je ne trouve pas d’autres mots pour les qualifier)  ont tenté de dissimuler la nullité de leur programme grâce à ce nuage de fumées nauséabondes, leur choix réfléchi, concerté : attaquer leur adversaire sur son passé supposé plutôt que de l’affronter sur le terrain des idées et des propositions.
Quelle étrange conception de la politique, quelle nullité crasse, quelle vision misérable de la vie publique.
Ces pratiques dégoutantes me font penser à certaines coutumes politiques  ayant cours dans de lointaines républiques bananière où tout finit par se régler à un moment ou un autre à coup de flingues.

Ils se croyaient malins, ces ignobles calomniateurs… Bien mal leur en a pris car les accusations proférées se sont révélées pour plusieurs d’entre elles mensongères et voilà que le boulet leur revient en pleine figure et ce n’est que justice.

Que cette affaire déplorable nous incite à la vigilance car la liberté a des ennemis et ces gens ne prennent jamais de vacance.

Et je profite de l’occasion pour rebondir sur une affaire qui agite la campagne des régionales dans ma région : le torchon local de droite, l’Union de Reims, qui s’est permis sous la plume d’un scribouille de second plan, de vomir toute sa haine et ses mensonges sur la liste Tous ensemble à gauche conduite par Anthony Smith et regroupant le Parti de Gauche, le NPA et les Alternatifs.
Mêmes procédés honteux et dégoutant de ceux qui formés aux méthodes de l’extrême droite (racolage, calomnie, dévoiement) ne reculent plus devant rien.
Admirez dans le l’article ci-joint leur art consommé du mensonge, de l’injure et de l’amalgame…

Il faut être lucide, cette  droite est décidément de plus en plus dégoutante, surtout quand elle montre sa véritable gueule, celle du fascisme ambiant, de la beauferie et de l’intolérance.
Cette droite ? mais qu’elle crève !
La bouche ouverte de préférence afin d’attirer les mouches.

Et je vous laisse écouter l’excellente chronique  de François Morel au sujet de l’affaire Soumaré.

 
icon for podpress  Standard Podcast: Play Now | Play in Popup

Complément : http://www.rue89.com/regions-en-campagne/2010/02/23/affaire-soumare-les-fausses-accusations-qui-genent-a-lump-140200

Vidéo : http://videos.tf1.fr/jt-20h/affairesoumare-la-polemique-continue-5707281.html

Une grosse prise pour nos amis les flics.

Un vieux de 77 ans, menotté, molesté et embarqué pour avoir osé se plaindre d’une contravention.
Ca se passe en France, dans notre beau pays des droits de l’homme.
Voir ICI
Celui-là il reflechira à deux fois avant de revoter sarkozy.
Je suis dur ? peut être mais ce sont ces vieux qui nous ont mis le nabot à l’Elysée.

L’interview de Julien Coupat.

29397_29370_29248_29087_coupat-une

Voici un texte trés intéressant, une reflexion sur la liberté.
Nous nous croyions libre parce que nous pouvons choisir entre 10 marques de margarine mais que vaut notre liberté quand le pouvoir peut en disposer avec autant de désinvolture en incarcérant n’importe lequel d’entre nous ?
L’affaire de Tarnac c’est le pouvoir mis à nu, dans sa laideur mais aussi sa petitesse car en dépit de ses contorsions il ne parviendra pas à nous faire taire.
Bravo à Julien Coupat pour ce texte remarquable.
Je n’aurais qu’une seule réserve : pourquoi un telle sortie, caché dans un coffre comme un voleur ? j’ai trouvé que ça manquait de panache.
Il faillait sortir et aller parler à la presse, leur dire « me voici et je vais parler », voilà ce qu’il aurait fallut faire.

Julien Coupat : « La prolongation de ma détention est une petite vengeance »

Voici les réponses aux questions que nous avons posées par écrit à Julien Coupat. Mis en examen le 15 novembre 2008 pour « terrorisme » avec huit autres personnes interpellées à Tarnac (Corrèze) et Paris, il est soupçonné d’avoir saboté des caténaires SNCF. Il est le dernier à être toujours incarcéré. (Il a demandé à ce que certains mots soient en italique).

Comment vivez-vous votre détention ?

Très bien merci. Tractions, course à pied, lecture.

Pouvez-nous nous rappeler les circonstances de votre arrestation ?

Une bande de jeunes cagoulés et armés jusqu’aux dents s’est introduite chez nous par effraction. Ils nous ont menacés, menottés, et emmenés non sans avoir préalablement tout fracassé. Ils nous ont enlevés à bord de puissants bolides roulant à plus de 170 km/h en moyenne sur les autoroutes. Dans leurs conversations, revenait souvent un certain M. Marion [ancien patron de la police antiterroriste] dont les exploits virils les amusaient beaucoup comme celui consistant à gifler dans la bonne humeur un de ses collègues au beau milieu d’un pot de départ. Ils nous ont séquestrés pendant quatre jours dans une de leurs « prisons du peuple » en nous assommant de questions où l’absurde le disputait à l’obscène. Poursuivre la lecture de «L’interview de Julien Coupat.»

Lefevre, le pittbull de l’UMP, complètement déchainé.

556114-copie

Travailler pendant ses arrêts maladie, fallait y penser, l’UMP y songe, Lefevre va le proposer.
Lefevre est le porte-parole de l’UMP, porte-flingue de Nabozy, il est député et il souhaite déposer un amendement pour permettre aux salariés en congé maladie de continuer a travailler via le télétravail…. le progrès à la sauce UMP.
Qu’on se rassure, ça sera sur la base du volontariat…. Ouf on avait craint le pire, on peut aller se recoucher.
J’attends pour demain matin le rétablissement de l’esclavage et pour après demain l’instauration du travail des enfants (toujours sur la base du volontariat bien entendu), ça leur évitera de faire des bêtises comme voler des bicyclettes et de déranger nos amis policier et c’est bon pour notre PIB, faut lutter contre la crise comme on peut n’’est-ce pas ?
Elle est belle la France de Sarkozy !
Allons encore un petit effort et on pourra rivaliser avec la province chinoise du Chichuan.

Avec ce genre de fanatique, tout devient possible et on peut compter sur lui pour mettre tout son poids dans la balance pour faire passer ce genre de mesures débiles.
Je croyais avoir tout vu, tout entendu, tout imaginé, mais chaque jour apporte son lot de surprises, j’avoue que je suis bluffé par l’acharnement des sarkozystes à démanteler tout ce en quoi nous croyons dans ce pays.
jpg_agressionump-2595dFaire travailler les malades, même les plus libéraux n’avaient pas osé, mais eux, oui !

Dans le font c’est vrai qu’ils sont révolutionnaires (voir mon article précédent), mais c’est une révolution conservatrice à laquelle on assiste, menée par des idéologues et des fanatiques de la destruction sociale.
L’idée même de progrès social les déchaine (C’est pavlovien chez eux).
L’avenir me fais peur, trés peur…

Pour en revenir à notre enragé je pose une question simple : qui arrêtera ce débile, je constate qu’il se balade toujours en liberté et cette idée me remplit d’inquiétude, je propose qu’on l’enferme, l’internement d’office c’est possible, je crois, je me renseigne.

Dédicace : un spécial crachat dans la gueule des idiots  qui ont permis à ce débile mental de se retrouver à l’Assemblée nationale.

Frédéric Lefebvre propose que les salariés travaillent pendant leur congé maladie

LEMONDE.FR

Le député et porte-parole de l’UMP Frédéric Lefebvre a souhaité, lundi 26 mai, que les salariés puissent être autorisés, via le télétravail, à poursuivre leur activité professionnelle pendant leur congé maladie ou maternité. Poursuivre la lecture de «Lefevre, le pittbull de l’UMP, complètement déchainé.»

Pierre Bedier, le pourri de la République.

20060925obs83201

Oh que je suis cruel, rien ne m’échappe ma parole…
Souvenez-vous de Pierre Bedier, ex-secrétaire d’état aux programmes immobiliers de la justice du gouvernement Raffarin… Ce monsieur n’est pas resté longtemps à son poste tant le nombre de casseroles qu’il traine étaient importantes… Un secrétaire d’état à la construction des prisons pareil ça fait un peu désordre dans un gouvernement qui promettait de nettoyer les banlieues au karcher.
Bedier avait été condamné à l’époque (2006) à plusieurs mois de prison avec sursis et a une amende de 50 000 euros pour une banale histoire d’enveloppes, etc, une broutille quand on connait le personnage.
J’en parlais déjà à l’époque, voir le billet ICI

2 ans plus tard, je déplorais l’atténuation de sa condamnation en appel dans le billet suivant ICI
Sa peine avait été réduite, mais ça ne suffisait pas pour le pourri de la République qu’il est, il a eu la mauvaise idée de se pourvoir en cassation et devinez quoi…
BANCO ! il a décroché la timbale.
Cette fois c’est définitif, condamnation confirmée à 18 mois de prison avec sursis et six ans d’inéligibilité pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux, amende de 25 000  euros, perte de ses mandats, inéligibilité de 6 ans, perte des droits civiques, joliiii… n’en rajoutez pas.
Peine bien légère en vérité mais avec ses relations il aurait pu échapper à une condamnation alors on va pas faire les difficiles.
Que ça lui serve de leçon à ce voleur.

On est rassuré, il ne pourra pas se présenter aux Européennes, avec un tel palmarès c’est improbable par contre une entrée au gouvernement… ça ne sera pas le premier pourri a entrer dans un gouvernement.

Ah elle est belle la Droite donneuse de leçons.

Pierre Bédier condamné pour corruption

Le président UMP du conseil général des Yvelines a vu son pourvoi rejeté par la Cour de cassation, ce qui rend définitive sa condamnation à 18 mois avec sursis et six ans d’inéligibilité. Poursuivre la lecture de «Pierre Bedier, le pourri de la République.»

Benjamin Lancar, jeune espoir comique de l’UMP.

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Il a de l’avenir ce petit vous trouvez pas ?  c’est le nouveau comique de l’UMP.
Il anime le club des jeunes ringards de droite, un genre de colonie de vacance de l’UMP, comprenez les Jeunes Pop, boutique de farce et attrape, l’appendice prépubère de l’UMP…Ils sont djeuns, souvent riches et ces ploucs se croient modernes.
« Ben ouai on est jeuunes donc modernes, quoi… »
jeansarkozyherosCes petits puceaux se prennent pour des révolutionnaires, oui oui vous avez bien entendu, des révolutionnaires…
Che Guevara, Marx, Engel peuvent aller se rhabiller, la relève est là, le petit Bénjamin et ses copains des Jeunes Pop sont là avec leurs seaux et leurs pelles, ouhhh ouhhh qu’on a peur, je crois que Serges Dassault et ses amis du Figaro ont du souci à se faire  !!!
Écoutez donc ce guignol, c’est comique hein et encore plus quand on songe que ce malheureux  croit probablement à la dernière connerie que Nabozy 1er lui aura soufflé à l’oreille : « t’es un révolutionnaire mon petit Benjamin, range tes jouets et va faire la révolution, n’oublie pas ton anorak et ton écharpe, tu pourrais prendre froid… »
Le bouclier fiscal pour aider nos amis les riches, pour une révolution c’est une sacrée révolution !
Le travail le dimanche, on en révait, l’UMP va le faire, quelle révolution ! Poursuivre la lecture de «Benjamin Lancar, jeune espoir comique de l’UMP.»

Nos amis flics dans la citée des 4 000…

policiers.1215676476.jpg

Après l’affaire de l’attaque à l’arme lourde d’une escorte de la police dans la citée des 4000, Jean-François Herdhuin, directeur départemental de la sécurité publique de Seine-Saint-Denis s’est fendu d’une declaration remarquable de lucidité et de modération, je vous laisse juge : « des renforts venant de Paris ainsi qu’une compagnie de CRS supplémentaire » à La Courneuve, pour constituer « des patrouilles renforcées très dissuasives, avec fusils à pompe et pistolets mitrailleurs« .
Voilà qui améliorera sensiblement l’image de la police dans ces quartiers déshérités !
Pour apaiser le quartier rien de mieux qu’un bataillons de CRS.
Braquer les pauvres gens qui sortent faire leur courses avec des armes à feu, quoi de mieux pour leur arracher un petit sourire plein de complicité et d’affection… c’est incontestable, les habitants de la citées des 4000 vont apprécier ce déploiement de robocops casqués et gantés et l’encerclement de leur quartier.
Mais quelle bande de nuls, un tel aveuglement, c’est pas possible.
On progresse, mais vers quoi ? vers une dictature policière à moins que ce ne soit une révolution ? je la souhaite de tout mon coeur car ce régime fait la guerre à sa population,  il nous fait la guerre en se dissimulant derrière une prétendue lutte contre l’insécurité.
Ces manoeuvres policières n’ont rien à voir avec une opération de police classique visant a appréhender des criminels.
C’est tout un quartier avec ses habitants, hommes, femmes, enfants, vieillards qui sont mis dans le même sac. Il s’agit d’une véritable mise au pas des citoyens que nous sommes et les citées françaises sont un terrain d’expérimentation pour une police de plus en plus violente, de plus en plus raciste et arrogante.
La police se prépare, elle s’entraine.
Cette police ne nous fera pas de cadeau le moment venu.
Je sais qui sont mes ennemis.

Pour en finir avec le délit d’outrage.

la_france_d_apres

Le délit d’outrage vous connaissez ? c’est cette loi passe partout qui permet à n’importe quel flic de vous coller en garde à vue au moindre mot de travers et d’arrondir ses fins de mois par la même occasion.
Interdit de critiquer les flics, interdit de leur dire des choses déplaisante comme « vous faites mal votre travail« , « à votre place je changerais de métier…«   etc etc.
flic-2Tout ça se transforme en outrage en moins de temps qu’il ne vous en aura fallut pour ouvrir votre bouche, un coup de tonfa en pleine figure pour vous apprendre les bonnes manières et le respect dû aux représentants de la loi, menottes après vous avoir cassé le bras et vous avoir copieusement insulté de « pd« , « bougnoule« , « salope« , « macaque » (eux ils ont droit, c’est pas de l’outrage quand c’est un flic qui le dit) et hop direction la garde à vue et de longues heures d’humiliation…
Vous savez que la moindre remontrance peut couter très cher, alors on se tait, on baisse les yeux et on se laisse humilier par le primate en uniforme…on évite de l’énerver, on évite de se foutre de sa gueule même s’il y a de quoi, on le flatte… on s’époumonne devant ses blagues à la con et on dit « merci monsieur l’agent, j’le r’frais pus« .
Le flic de base est un raté qui a une revanche à prendre sur la vie, il déteste les gens instruits, alors si vous ne voulez pas passer un mauvais quart d’heure évitez de le dominer intellectuellement, ne lui montrez pas que vous lui êtes supérieur car il vous le ferait payer très cher, soyez modeste, humble, mettez vous à son niveau.
C’est dur je sais, très dur mais c’est à ce genre de contorsion que nous force la loi.
Les mauvais flics ça se vire et la loi ça se change ! Il faut demander l’abrogation de ces lois imbéciles et liberticides concoctée par la droite mais aussi par nos « amis » socialistes… la honte !
Allez donc signer la pétition pour l’abrogation du délit d’outrage sur le site de la Ligue des Droits de l’Homme.
Vous pouvez aussi en savoir plus ICI.
Je vous encourage aussi a écouter les 2 émissions de La bas si j’y suis (l’émission de Daniel Mermet sur France Inter) consacrées aux abus de la flicaille, ICI et ICI

Vous pouvez télécharger ce kit de survie Face à la police au cas où, on sait jamais par les temps qui courrent…
Vous pouvez télécharger le dernier rapport d’Amnesty internationale sur les abus de la police française ICI :

Virez moi cette bonne à rien ! qu’on les dégage tous !

Écoutez donc ça :

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

 
icon for podpress  Flash Video: Play Now | Play in Popup

Incroyable n’est-ce pas…
Voila ce qui arrive quand l’avancement d’une personne dépend plus de son carnet d’adresses et des caprices d’un homme qui communique plus qu’il n’agit et qui confond politique et coups médiatiques, quand le futile prend le pas sur les qualités personnelles, l’engagement, l’éthique,  la compétence, et si je peu me permettre un gros mot par les temps qui courrent : l’humanité…
On met en place des bons à rien et on s’étonne que tout va mal dans ce pays ?

On s’étonne que les jeunes cessent de respecter l’autorité ? mais en quoi  l’autorité es-elle respectable ?
On s’étonne que des salariés désespérés choisissent de plus en plus le coup de force, mais y’a t’il une alternative à la lutte violente et au coup de force ?
On s’étonne que le peuple écoeuré par le comportement de ceux qui prétendent le diriger ou le représenter se détourne de la mascarade « démocratique » en renonçant au premier de ses droits, celui de voter… Voter, mais pour qui ?! pour de tels guignols !!

Bien entendu je ne mets pas les politiques dans le même sac, je ne confonds pas l’engagement sincère d’une poignée d’hommes et femmes admirables avec cette calamité publique.
Nous avons encore des gens valable mais il faut être lucide, la politique est tombée bien bas et je ne vois pas ce qui pourrait la relever de cette fange mentale dans laquelle elle se vautre depuis tant d’années si ce n’est un sursaut salvateur, celui du noyé qui reprend son souffle, celui de la dernière chance avant de sombrer dans la tyrannie.
Que ce soit cette nullité de Dati ou ce clown grotesque et grossier de Lefevre, comme d’autres, ne sont pas le problème, mais le symptôme de ce déclin.
Si nous voulons reconstruire la société, il faut être vigilant au choix de ceux qui prétendent nous diriger.
La politique c’est sérieux, ne l’oublions pas si nous voulons éviter d’avoir un jour à verser des larmes…
Quand vous voterez aux prochaines élections, prenez le temps de bien réfléchir et demandez-vous qui sont ces gens à qui vous donnez le pouvoir de parler en votre nom…

L’appel des appels.

resistance1

«Nous, professionnels du soin, du travail social, de l’éducation, de la justice, de l’information et de la culture, attirons l’attention des pouvoirs publics et de l’opinion sur les conséquences sociales désastreuses des réformes hâtivement mises en place ces derniers temps. A l’Université, à l’école, dans les services de soins et de travail social, dans les milieux de la justice, de l’information et de la culture, la souffrance sociale ne cesse de s’accroître. Elle compromet nos métiers et nos missions. Au nom d’une idéologie de « l’homme économique », le pouvoir défait et recompose nos métiers et nos missions en exposant toujours plus les professionnels et les usagers aux lois « naturelles » du marché. Cette idéologie s’est révélée catastrophique dans le milieu même des affaires dont elle est issue. Nous, professionnels du soin, du travail social, de l’éducation, de la justice, de l’information et de la culture, refusons qu’une telle idéologie mette maintenant en « faillite » le soin, le travail social, l’éducation, la justice, l’information et la culture. Nous appelons à une Coordination nationale de tous ceux qui refusent cette fatalité à se retrouver le 31 janvier 2009 à Paris.»

La résistance aux « réformes » brutales et imbéciles de ce régime commence à s’organiser, voici l’appel des appels publié sur le site de Libé.

J’espère vraiment que naitra de cet appel un souffle nouveau qui balaiera ces incapables.
Le mépris affiché par la droite pour nos libertés et les valeurs humanistes et progressistes est stupéfiante, la brutalité avec laquelle ces pseudo reformes sont mise en œuvre est révoltante.
J’espère vraiment que les Français n’accepteront pas longtemps un tel recul.
Le marché et le fric ne doivent pas avoir le dernier mot dans une société qui se prétend civilisée car pour moi l’incompatibilité est évidente, entre le fric et la civilisation il faut choisir.

Cet appel dénonce « l’homme économique », je crois qu’il s’agit bien de ça, de la lutte féroce des puissances d’argent pour dominer tous les pans de la société, bien au delà des luttes corporatistes qui sont souvent vouées à l’échec c’est de ce combat, de cette résistance à cette forme de barbarie qu’il faut s’imprégner.

La droite sarkozyste est complètement passée à côté de la nature véritable des humains que nous sommes en nous traitant comme des unités de production et de consommation, en focalisant toute sa politique sur le travailler plus pour gagner plus…
Pour gagner QUOI au juste ? et pour en faire QUOI et au profit de QUI ?
A cette quête de sens sarkozy (chanoine de Latran) nous propose la prière et la compagnie des curés… le progrès quoi !
A ces questions essentielles la droite (la plus bête du monde, suivie de près par la « gauche » la plus con du monde…) ne répond pas car toute sa vision se réduit à un logique comptable, implacable de destruction de ce qui a été : une certaine vision de l’homme.
On nous dit qu’il faut travailler plus, du matin au soir, du soir au matin, travailler, travailler !!!
On nous dit qu’il faut faire des économies mais à n’importe quel prix les économies ? la santé de nos enfants, de nos grands parents à t’elle un prix ?
L’éducation de nos enfant a t’elle un prix ? la liberté et le respect de la dignité humaine a t’elle un prix ? la justice a t’elle un prix ?
On nous explique que l’intérêt de l’économie est incompatible avec les valeurs qui on fait de la France un phare pour le monde, que c’est ringard, dépassé…
La démocratie c’est dépassé ? les Droits de l’homme c’est dépassé ?
La droite ne répond pas car elle ne se sent pas concernée par nos interrogations, il faut faire des économies point à la ligne sauf sur le dos des banquiers et des plus riches, réalisme économique oblige…
Logique contradictoire, stupide qui s’effondre comme un château de carte !
Pot aux roses tragique qui n’a qu’un seul objectif : prendre à tous pour donner à quelques uns…
La droite est programmée comme un ordinateur idiot, sa logique imbécile peut donner l’illusion de marcher sur le papier mais elle ne sera pas applicable a des êtres vivant et a des sociétés civilisées car elle est inhumaine par nature, elle a oublié que nous n’étions pas des machines, mais l’a t’elle jamais su ?